Le Ticket Mode
Bien être Coach et forme Société

S’affirmer, sans aggressivité : le jeu des énérgies

Injustices révélées, Vives voix féministes, vociférations lointaines, masculinité écrasante et menacée, féminité bafouée et rédéfinie… Rien n’est jamais qu’une unique question de genre…Yin et Yang, dark and light, femine and masculine. Depuis des millénaires, on reconnaît l’énergie masculine et l’énergie féminine, comme deux opposés qui s’attirent et se complètent. Alors que les définitions se mélangent, le secret de relations enrichissantes se cacherait derrière l’équilibre et l’union de ces deux forces… Qu’est-ce que l’énergie féminine ? Qu’est-ce que l’assertivité ? Pourquoi l’énergie féminine est-elle plus pénétrante ? Comment vous affirmer sans force ? C’est le moment de lever l’ombre.

Le jeu des énergies

“Avoir la bonne attitude”, c’est aujourd’hui le moyen de se différencier, on attend donc d’une attitude, d’un comportement qu’il soit normalisé et imperturbable. Professionnellement, comme personnellement, lorsque l’énergie féminine répond aux besoins, l’énergie masculine se placerait dans l’action et dans l’exécution.

Qualités logiques et méthodiques, caractère directif et de réflexion, accomplissement d’objectifs, énergie structurante, concentration, stabilité, force physique…Vous l’aurez compris, l’énergie masculine est celle de l’action, trop déséquilibrée, c’est celle de la confrontation et de l’abus de pouvoir. “Dog eat dog”, performances testoterone driven, la toxicité masculine a fait ses preuves. Une toxicité qui s’auto-détruit : exercées principalement par des hommes blancs, ceux qui tirent les ficelles seraient donc responsables des maux de l‘humanité ?

Mais attention rien n’est une question de genre, un surplus d’énergie masculine peut être présent chez une femme.

Le patriarcat donc dépassé ? Non, pas encore : l’ opération de mise en asymétrie nécessaire et légitime du masculin et du féminin  est encore présente et donne les élans d’autorité. Et les sociétés matriarcales vous dîtes ? Non on ne peut rien apposer.

En complément, les traditions anciennes contemplent le divin féminin d’une autre manière. Parce que le féminin sacré ferait appel à l’art du nurturing, l’art d’écouter, l’art d’inclure, l’art de créer…L’ énergie féminine n’est pas celle que vous pensez. Naif de la mettre au rang unique de la douceur, de la sensibilité, de l’empowerement des émotions ? L’ énergie féminine permet d’accueillir et de recevoir, le pouvoir de l’énergie féminine réside dans une subtilité qui précède l’énergie masculine. Avant de créer, on pense, avant de penser, on ressent. Là où l’action est parfois immédiate, et la pensée séquencée, l’énergie féminine permet de diriger en incluant, on ne discrimine pas, on intègre, et on digère l’émotion…

Emotional maturity and emotional intelligence strengthen when there is permission to feel feelings. Contrary to being qualities of weakness, feeling emotions is an aspect of the feminine power in the body. In order to have emotional maturity, it requires being relatable, vulnerable, real and honest about feelings that are present. Being honest about how you feel, builds trust and true connections, which are aspects of feminine energy.

Le genre féminin : l’énergie féminine et ses perceptions

Dans des environnements où la pression règne et où les terrains sont compétitifs, les femmes prêteraient plus d’attention aux relations interpersonnelles, mais ce n’est pas tout. Les femmes seraient plus sensibles à la comparaison entre paires, la mémoire plus longue, les retombées des émotions prendraient plus de temps.

Quelque part entre Mars et Vénus, les conversations se poursuivent.

Chez l’homme où on attend une autorité naturelle, la femme se devrait de trouver un consensus. De quel consensus parle-t-on ? Ce consensus est-il visible ? Il n’est sans doute pas invisible. Oui car :

Alors que l’inégalité salariale prévaut encore (différence salariale brute de 24%),

De l’Islande à Taiwan, en passant par la Nouvelle-Zélande, les mesures prises pour une gestion effective de la pandémie du Coronavirus, ont une chose en commun : Elles ont été adoptées, par des femmes.

De l’autre côté, les Nations unies publient une étude qui confirme que si l’accès à l’emploi était en toute place égal pour les femmes et les hommes, la pauvreté diminuerait de 14% dans les pays d’Amérique Latine. C’est aussi une data appuyée qui nous le suggère : les femmes présentes dans des postes de responsabilité dirigent mieux qu’une assemblée responsable et composée exclusivement d’hommes.
Pourtant, 50 ans, 50 années doivent passer avant d’atteindre la parité dans les gouvernements mondiaux.
Il y aussi toujours moins de 50 femmes désignées comme responsables politiques, ou politiciennes.

“That is how important is to destroy a woman in this world, because if you empower the feminine then all of the silly laws of heavens, ideologies, nonsense that you created will collapse…
Think through this…
Suppose you accepted a woman as a God…Suddenly going somewhere and living well will go away, because that is not the nature of the feminine, it is always of the masculine,”

-SG

Feminine energy : les manifestations

Alors qu’on place l’énergie masculine dans l’action, dans la force, dans l’affirmation certaine et assurée l’énergie féminine est caractérisée, par la réception, l’écoute active, la patience, la non-réaction, la transformation des émotions, l’energie féminine permet de puiser dans l’intuition… Presque fantasque, non ?

Dans certains environnements où les personnalités extraverties sont célébrées, la confiance silencieuse est pourtant plus subtile et plus sereine. Personnalités introverties, qualités introspectives, il semblerait que le pouvoir des personnalités écrasantes et “fortes” n’est pas toujours un avantage.

Energie masculine, énergie féminine, l’équilibre se placerait entre les deux…

Qu’est-ce que l’assertivité ?

Leadership directif, agressivité prononcée, l’assertivité tente de faire sa place : c’est l’équilibre parfait entre une attitude “fluide” et une autorité pressante.
L’assertivité permet de s’affirmer sans empiéter sur l’autre. Emotions débordantes, déséquilibre présent, il n’est pas toujours facile d’avoir toujours la bonne attitude face à la mauvaise personne. Mais on l’a entendu, on l’a prouvé, certaines positions amènent l’assertivité :

” J’aimerais que …”
“Je préférerais que…”
“Je ne suis pas à l’aise face à …”
“Cela ne correspond pas à ce que j’avais imaginé”
“Nous pouvons faire un compromis…”
“Je n’ai pas apprécié comment ….”
” J’ai besoin de …”
” Je reviendrais vers toi dans un instant…”

S’affirmer en exprimant ses besoins et ses ressentis, reste la meilleure manière de délivrer votre message. Vous trouverez aussi le moyen d’exprimer vos émotions, sans qu’elles vous nuisent et qu’elles se transforment en stress, anxiété… ou qu’elles mènent au burn out, encore très fréquent aujourd’hui.

Bon, on dirait que c’est …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Tricothérapie : Journal d’une fêtarde adepte du tricot

Lorry Mosin

Sextoys : les hommes aussi ont droit au plaisir !

Elodie Honorine

10 choses à bannir définitivement de nos cuisines!

Claire Recouly

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des