Le Ticket Mode

Vers qui se tourner pour trouver l’inspiration en plein été ?
La Fashion week de Copenhague et les street styles danois répondent à une envie de renouveau irrépressible, celui du septembre orangé. L’épure et la simplicité scandinave se mêlent à une maîtrise décalée du style, les tendances sont là mais différemment, et l’exotisme nordique est irrésistible.
Rafraîchir la suffocation de l’été avec une semaine de mode archi désirable.

A Copenhague, du 8 au 10 août 2018 se tenait une fashion week qui prépare le printemps-été 2019 avec vision mais sans prise de tête. Trois jours parrainés par la princesse Mary de Danemark pour mettre en avant la création de plus de mille designers et d’étudiants stylistes également. Trois jours qui ne suffisent forcément pas à démontrer la richesse de la mode danoise. On retiendra la collection unisexe de la marque Heliot Emil pour sa production uniquement en Europe, la marque Cecilie Bahnsen pour ses techniques de couture ancestrales et ses robes à la fois romantiques et modernes (et les cheveux tressés des mannequins), la création feel-good et élégante de la féministe Marlene Birger, les couleurs joueuses et la collection toute en rondeur de Stine Goya, la structure grunge chez Laerke Andersen et enfin les imprimés animaliers en folie chez les étudiants de la KADK (The Royal Danish Academy of Fine Arts).

KADK
Marlene Birger
Heliot Emil
Laerke Andersen
Stine Goya

Pour l’occasion, it girls et blogueuses ont quitté leur retraite vacancière et sont accourues pour envahir les rues de Copenhague et offrir les street styles les plus pointus à la foule ébahie. Preuves à l’appui :

            

La sobriété des looks nordiques est encore plus désirable lorsqu’un sac adéquat la réveille. Les Danoises ont ce talent : on remarque l’apparition démultipliée du Saddle bag de chez Dior, récemment updaté et que tout le monde s’arrache. Et pour porter un bouquet de fleurs fraîches et accessoirement d’autres trucs, quoi de mieux qu’une pochette transparente aux reflets irisés ? La vibe éthique de l’honnêteté et de la franchise qui s’immisce peu à peu dans les maisons de mode transparaît ici avec cette version simplissime et estivale du sac de ville. La clé d’un outfit complet réside dans une combinaison d’accessoires ajustée au détail près : outre la ceinture (évidemment nécessaire) et les bijoux, le sac tient une place éminente dans l’éveil des couleurs et la juxtaposition des matières.

 

Autre accessoire pas si accessoire, les chaussures : les Danoises osent le plat et ça fait du bien, ou alors l’association de chaussures de deux couleurs différentes, efficace et juste bien grâce au denim en total wear. D’autre part, elles se permettent associations d’imprimés, couleurs et matières qu’on pourrait juger hasardeuses mais va savoir pourquoi, on dit oui les yeux fermés. Du léopard avec du sportwear, un short mi longs avec des talons, d’étranges chapeaux et un pantalon de smoking vert gazon qui traîne par terre… Un charme puissant et sans apprêt, et surtout une insouciance ensoleillée qui invite au lâcher-prise. Des rues de la capitale danoise, on retiendra une floraison audacieuse et hyper authentique de style.

Merci Copenhague d’infuser l’inspiration et le courage nécessaires pour affronter l’automne et le rendre léger et inventif.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

BACK TO SCHOOL TREND #2 : des safety pins aux oreilles.

Maÿlis Magon de la Villehuchet

L’asymétrie dans la mode

Maÿlis Magon de la Villehuchet

La mode transformable : réversibilité et métamorphose

Maÿlis Magon de la Villehuchet

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des