Le Ticket Mode

Il est 20h, votre mère sort du travail et vous appelle. Responsable dans un EPHAD, les journées sont longues et éprouvantes. Mais c’est son métier d’aider les autres, depuis maintenant quarante années.

Puis vient le dîner. Votre femme, éducatrice spécialisée vous parle des difficultés que peuvent rencontrer les enfants autistes dont elle occupe. Enfin, avant que vous n’alliez prendre un livre pour décompresser, votre frère appelle pour prendre des nouvelles. Il a la voix fatiguée. Pompier volontaire, il était en intervention la nuit dernière. Bien que tous les trois exténués, aucun ne s’est plaint. C’est devenu rare de voir des gens qui ne se plaignent pas de leur travail. En même temps c’est devenu rare de voir des gens faire un métier qu’ils aiment, qu’il voulaient faire. Du moins dans le secteur tertiaire. La génération 90 a été très attirée par les écoles de commerce et d’ingénieurs, là où l’on vous apprend à être les futurs dirigeants de demain. On ne vous parlera jamais de la passion du travail mais des K€ que vous pourrez gagner. De l’image que vous aurez dans la société. Mais si le rêve des autres n’était au final pas le votre ? Si demain on vous offrait la possibilité de changer, que feriez vous ?

Un simple constat

Avant tout, il est toujours important de préciser que nous ne jugeons personne, ne critiquons pas les gens ayant fait telle ou telle école. Nous sommes au sein de la rédaction en grande partie nés dans les années 90, venant de milieux différents, ayant des parcours scolaires différents dont école de commerce ou autre. Nous constatons seulement lors de nos rencontres, nos soirées, dans notre entourage, un malaise grandissant et des burn out de plus en plus jeune. Heureusement, aujourd’hui, il est devenu plus “simple” de changer de voix, de se “reconvertir”. De plus en plus de cadres se tournent vers des métiers dit manuels ou en lien avec leur passion comme le sport, la musique, le dessin. Et en parlant de passion et de dessin…

Présentation

Vous connaissez notre amour pour les sneakers et le street art. Le hasard des choses lors d’un événement a permis la rencontre de notre chère “BOSS” et d’Océane, une artiste spécialisée dans la customisation de baskets et vêtements. Gentille et connaissant son équipe, nous avons eu la chance d’avoir le sujet. Direction Instagram “goldcustomndesign” regarder son travail. Tout de suite une paire retient notre attention : “Air Force One Blanche avec Sangoku.”

Puis il y a la célèbre Stan Smith  :

Un “DM” pour tout d’abord la féliciter de la beauté des pièces ! Puis pour prendre contact, demander si l’on peut échanger dans le but d’écrire un article ce qu’elle fait. On aurait pu vous présenter que son travail, en article “lifestyle”. Mais Océane fait partie de ses personnes qui ont décidé de concilier passion et travail.

Qui se cache derrière goldcustomndesign ?

Océane vit aujourd’hui à Paris mais elle vient de Nancy. Elle dessine depuis petite et a toujours été attirée par l’univers hip-hop et tout ce qui va avec. Les habits et bien évidemment les chaussures. Sa première paire ? Une Air Max 90 bleue, blanche et noire. Sa paire préférée ? La Nike Air Max Plus Tiger (excellent choix !). 

La paire de ses rêves : la Nike Sacai Waffle en triple white. Pour l’avoir il faut accepter de payer plusieurs fois le prix de base… Mais on te la souhaite un jour dans ton placard, trônant au milieu de ta soixantaine de paires.

Fan de la marque à la célèbre virgule, elle n’est pas exclusive sur cette dernière comme certains collectionneurs et apprécie aussi ce que peut faire la concurrence. 

Elle suivait des études “classiques” dans le marketing et la gestion. Une fois sa licence en poche, elle se voyait en master de management du luxe et de la mode. Malheureusement, elle n’a pas réussi à trouver une alternance. En attendant, elle enchaîne les petits boulots en intérim tout en continuant le dessin. Un jour un ami lui demande de lui reproduire une licorne, quelque chose de “simple” pour cette dessinatrice. Sauf qu’il la veut sur sa paire de basket. Le résultat est apprécié et c’est alors que plusieurs amis lui demandent différents dessins. Elle se décide alors à mettre son travail sur Instagram et c’est alors qu’elle se fait contacter par Sneakers & Chill un magasin parisien connu pour un test… concluant puisqu’elle décroche un CDI en direct dans la structure et est envoyée à différents événements. C’est ainsi qu’Adidas rentrera à son tour en contact avec elle pour lui demander de rejoindre leur équipe d’artistes avec le customer experience dans le magasin des Champs Elysées. Comme quoi avec de l’abnégation, du talent et de l’envie on peut réussir beaucoup de choses. 

Elle est jeune, talentueuse et qu’au début de sa carrière. Ses rêves sont grands, pourquoi pas devenir directrice artistique ou avoir sa propre marque. Elle essaye de se diversifier, chaussures, habits, dessins, pourquoi se limiter à un objet ? 

C’est à travers ces rencontres, ces parcours, ces témoignages que l’on se rend compte que l’on peut réussir dans un domaine qui nous tient à cœur, que tout n’est pas figé. Qu’il n’y a pas que le secteur du tertiaire. Nous ne sommes pas tous fait pour être assis derrière un bureau. Chacun sa voie, et Océane a suivi la sienne ! Comme le disent les youtubeurs, abonnez-vous à goldcustomndesign  vous ne serez pas déçus !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Open Mode Festival, mission accomplie

Maÿlis Magon de la Villehuchet

En 2017, direction le Japon (2)

MJ

Les nouvelles ambitions éco-reponsable de H&M, on en pense quoi ?

Le Ticket Mode Team

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des