Le Ticket Mode
Billet Sexo

Ce qu’on ferait pas pour ken (mensonges d’une vie)

Les pieux mensonges, ça nous connait. On a tous mangé en scred les Schoko-bons en laissant le petit cousin se faire accuser. La base. T’avais faim, ils étaient là. Ils te regardaient la croupe presqu’à l’air sortie de leur emballage. T’as pas résisté et t’as balance le p’tit, même la main dans le sac.  Parce que qu’est-ce que tu ferais pas pour t’en mettre plein la bouche. C’est un peu pareil quand on te pécho. La « faim » justifie les moyens.

nobody is nicer than a guy

En 2020, ça continue de s’insérer dans les DM avec ses meilleurs mythos

Une belle année en perspective.

Posons les bases : nouvelle décennie, mais les mêmes bon vieux chasseurs sachant trop bien chasser.

Enfin. Y’a quand même une nouveauté. Qui dit nouvelle décennie, dit nouvelle portée de charos qui s’ajoute à la horde trop bien connue de loups rodés aux meilleures phases.

Un seul mot d’« ogre » : « sors ton meilleur français et donne-tout ce que t‘as si tu veux ken ».

Parce qu’on est jamais à court de bon conseils quand il s’agit de croquer une cuisse.

Mensonges et ken ou l’intérêt à deux vitesses

Après le 23ème compliment sur ton boule qui chamboule, la 15ème esclaffade comme jamais à ta blague (pas si drôle, ne nous mentons pas), suivi d’une tirade sur ton intelligence, parce que t’es une meuf chill mais avec qui on peut avoir des vraies discussions, tu flottes sans hoverboard.

C’est pas tout, mais c’est qu’il était temps que le monde voit ta puissance, et ce, en toute humilité bien sûr.

Et ça tombe bien ! cette parade amoureuse vient justement de ce même individu qui te chatouille quand il pose les yeux sur toi.

T’inquiète, son instinct de chasseur l’a aussi repéré.

Alors vous avez les yeux du cul qui parlent, mais vous n’entendez pas les mêmes messages.

Tout simplement parce qu’en face, ça veut ken. Et que comme plus c’est gros plus ça passe, c’est prêt à décrocher une lune verbale juste pour rentrer sous tes draps.

 

Pourtant, tu sais objectivement que ça pue l’embrouille quand ça dégouline de gentillesse.

Mais comme t’as aussi un projet assez similaire au sien – qu’il rentre sous tes draps – allez, tu les prends ces shoots d’ego.

La diff, c’est que tu vas vouloir qu’il y reste, dans ton lit, alors qu’il aura à peine sorti un orteil, qu’il sautera dans d’autres coussins tous frais.

check

Notons que, pas très loin, lové sur le sofa de la friendzone, t’as quand même un gars qui te fait des compliments sincères avec les yeux du cœur (enfin mi-cœur mi-cul) et qui apprécie ton être à sa juste valeur.

… Meh ! C’est le fuckboy qu’on veut, c’est le fuckboy qui sent bon les problèmes, parce qu’à quoi bon vivre une vie sans danger et sans cris de désespoir en brandissant la pancarte des internets « Men are trash » ?

On se sait.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

La petite histoire #23 : le sextoy

Elodie Honorine

Un nude c’est comme un CV, ça se travaille

Vanessa Chicout

C’est la rentrée, c’est le début de la fin.

Vanessa Chicout

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des