Le Ticket Mode
Voyages

Le Ticket Voyage : et si on partait à Budapest ?

Budapest est la capitale de la Hongrie. Elle est coupée par le Danube, le deuxième plus long fleuve d’Europe, qui sépare le district de Buda, et le district de Pest. La ville actuelle de Budapest est finalement la fusion de Buda et de Pest en 1873.

Le côté pratique

A Budapest, la langue parlée est le Hongrois, c’est un beau mélange de langues slaves, de latin, d’allemand et de langues turques et indo-iraniennes. Mais pour nous français, il est possible de se faire comprendre en Anglais.

Sur place, vous pourrez payer en forint hongrois : 1 euro est égal à 354 forint. D’ailleurs, nous avons eu l’occasion de tester la carte Max pendant ce voyage. C’est une carte bleue 100% gratuite, reliée à votre compte courant, qui permet de payer à l’étranger en illimité et sans aucun frais. C’est vraiment l’idéal si vous vous êtes un petit vagabond comme nous, qui ne veut pas se prendre la tête avec la monnaie. De plus, l’inscription est très facile, rapide, et vous recevez votre carte en un rien de temps.

L’aéroport de Budapest est un peu loin du centre ville. A six, nous avons opté pour un taxi qui nous a emmené jusqu’à notre logement pour 7200 forint, soit 20,30 euros.

Les lieux incontournables de Budapest

Le Parlement

Le Parlement Hongrois est l’un des bâtiments iconique de Budapest. Spectaculaire, il est situé sur la rive orientale du Danube. Depuis 1902, il est le siège de l’Assemblée nationale de Hongrie et héberge à ce titre les services parlementaires ainsi que la Bibliothèque de l’Assemblée nationale de Hongrie.

Le Bastion des pêcheurs

Le Bastion des Pêcheurs est une promenade de plaisance bordant le château de Budapest offrant une vue panoramique imprenable sur la ville. Vous pouvez vous y rendre à pied ou par funiculaire.

Le Castle Hill de Buda

Cattle Hill de Buda
Crédit photo : @colinepautier

Le château de Buda est à faire en même temps que le Bastion des pêcheurs. Construit au 13ème siècle, c’était autrefois le palais royale hongrois et contient aujourd’hui la Galerie Nationale Hongroise et le musée d’Histoire de Budapest. Vous aurez peut-être la chance de voir la relève des gardes. La promenade y est très agréable et vous donne également le panorama sur le Danube et la ville.

Les chaussures au bord du Danube

Les chaussures au bord du Danude
Crédit photo : @colinepautier

Lors d’une balade sur le bord du Danube, non loin du Parlement, vous aurez sûrement l’émotion de découvrir des chaussures posées au bord du fleuve. Il s’agit là d’un mémorial pour les Juifs hongrois abattus et jetés dans le Danube par le Parti des Croix fléchées, parti fasciste, en 1944. Ce sont 60 paires de chaussures et souliers anciens qui ont été plongés dans de la fonte et déposés sur la rive.

L’île Marguerite

Île Marguerite
Crédit photo : @dtr_lea

L’île Marguerite est comme son nom l’indique une île située sur le Danube, entre Buda et Pest, offrant une tranquillité sans pareil dans la ville. La promenade pédestre vous fait découvrir un grand parc boisé, un château d’eau de style Art nouveau, une incroyable fontaine musicale, les ruines d’un couvent dominicain et un petit zoo. L’été, vous trouverez de nombreux bars éphémères à thèmes où de nombreux concerts y sont organisés.

Les termes

Thermes Széchenyi
Crédit photo : @colinepautier

La Hongrie est réputée pour ses sources d’eaux thermales, ce sont des endroits aussi fréquentés que le cinéma ou les cafés. C’est tout autant une manière de se détendre que d’aller boire un verre avec des amis. Ces thermes sont ancrés d’histoire et de bienfaits, durant l’antiquité les romains ont instauré cette activité notamment pour les garnisons afin qu’ils soient dans de bonnes conditions physiques et mentales.


Il existe une multitude de bains au sein de la ville de Budapest, du bain plus intimiste au bain plus festif. Durant ce voyage nous avons testé deux bains différents : Le Széchenyi, un gigantesque lieu où se trouve différents bains intérieurs à différentes températures et des bassins extérieurs. C’est un lieu convivial et familial, l’un des moins cher de Budapest.
Les thermes Ruda sont quand à eux réputé car ils se composent de petits bains d’eaux thermales à des températures variables, d’un espace détente, d’un espace sauna et d’un bain placé sur le toit donnant une vue imprenable sur la ville.

La maison de la terreur

La maison de la terreur
Crédit photo : @colinepautier

La maison de la terreur est un musée emblématique de Budapest crée en 2000 retraçant l’histoire du totalitarisme. C’est un lieu historique qui a abrité en 1944 le siège du Parti des Croix-Fléchées puis transformé en quartier général de la police politique communiste.

Les ruines bar

Les ruines bar sont des endroits emblématiques de la ville. C’est à l’origine des squats d’artistes devenus des bars et des lieux pour faire la fête. Le Szimpla est l’un des plus connus, situé dans un ancien immeuble du quartier juif de Budapest. C’est un endroit animé et charmant, l’alcool est à bas prix et l’ambiance est au rendez-vous.

Les halles centrales de Buda

Le marché couvert de Budapest appelé aussi les halles centrales, lieu incontournable si vous voulez trouver des produits typiques, de la nourriture hongroise et des objets souvenirs de qualité.

La statut de la “liberté”

La statue de la liberté surplombe la ville et offre un panorama dégagé. Son nom a été donné en mémoire de la libération de Budapest par les troupes soviétiques en 1945. Pour arriver au sommet, il vous faut grimper, la liberté se mérite donc bien.

Budapest en quelques photographies

Crédit photo : @dtr_lea
Crédit photo : @dtr_lea
Crédit photo : @dtr_lea
Crédit photo : @dtr_lea
Crédit photo : @colinepautier
Crédit photo : @colinepautier
Crédit photo : @colinepautier
Crédit photo : @colinepautier

Article co-écrit par Coline Pautier et Léa Dutertre

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Le voile de Téhéran

Jess Parisot

Journal d’une retraite spirituelle au “Brasil”, à la rencontre de soi

Alexandra BRIEZ

“Nihon he yokoso”, bienvenue au Japon

Marjorie Bordenave

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des