Le Ticket Mode
Culture Livres

Le Ticket Mode se livre #20

Les émotions sont au coeur de notre sélection littéraire du mois de juillet. Découvrez des romans à l’humour décapant, des histoires de vie saupoudrés de sentiments humains et des légendes qui vous feront voyager en Bretagne.

La sélection de Fanny

Vous n’avez pas la chance de connaître ma tante et pourtant, croyez-moi, on pourrait écrire un article rien que sur elle. Cependant, s’il y a bien une chose à savoir sur sa personnalité, c’est que son excentricité la pousse souvent à offrir des cadeaux complètements farfelus. En tant que grande lectrice et jeune femme récemment entrée dans la vie active, voici le contenu du cadeau qu’elle m’a offert pour mon 25e anniversaire. 

Travailler avec des cons & Travailler moins, gagner plus – TonVoisin

Ce mois-ci, je vais m’affranchir du « un livre, un retour ». Ces deux livres sont tellement sur la même lignée, qu’il ne m’est pas possible de les dissocier. J’ai pu entendre que « Travailler avec des cons » était prometteur mais qu’il se soldait par une grosse déception pour cause de mauvais humour, de lourdeurs ou de répétitions. Je pense que ces personnes n’ont pas forcement compris le concept et la portée de ces deux livres. Ils sont vraiment à prendre au second degré !

Deux one shot qui se lisent vite et bien ; malgré, je l’admets, des tournures de phrase quelque peu chargées en fonction des chapitres. Le fameux Tonvoisin Debureau a un humour bien à lui et une vision complètement décalée. Il caricature à souhait et de manière très poussée, ajoute des anecdotes par-ci, par-là, où il est tout bonnement impossible de ne pas se reconnaître. Qu’on le veuille où non on a tous, un jour, été confronté à une situation similaire et pour cause : le monde actif est une vaste jungle. En bref, ceux sont deux livres loufoques qui détendent après une journée de travail quelque peu compliquée. En tout cas ici, pas de prise de tête.

Résumé :

Nous en avons tous rencontré un jour ou l’autre… et ce n’est pas un privilège ! Ils nous perturbent, bousillent notre vie et celle de millions de salariés.

Oui, il était temps de vous donner les astuces permettant de survivre à ces individus : Comment les reconnaître ? les comprendre ? Comment gérer efficacement votre con de bureau « préféré » et transformer l’enfer d’hier en de réjouissants et multiples pièges à cons ?

Devenez un très redoutable et très redouté bourreau des cons au travail.  

Résumé :

Les branleurs au bureau existent et vous les avez rencontrés ! Qui sont-ils ? Que font-ils ? Qui sont ces forces non vives, ces experts de la décroissance, ces insurgés contre la Valeur Travail ? Etes-vous le dernier des « Mohicons » à essayer de travailler plus dans l’espoir de gagner plus ?

Grâce à cette initiation à l’art de la glande, à vous la mise aux enchères de vos congés payés, la revente de vos RTT, le hamac-jus d’orange dans les bureaux de votre boss !

La sélection d’Aurore

Ce mois-ci ma sélection se tourne vers deux bouquins dont les héroïnes charismatiques verront leur vie chamboulée en croisant le chemin de l’amour. Des femmes libérées, pleine d’humour et indépendantes auxquelles il est facile de s’identifier.

Séverine, ou la truculente aventure d’une jeune femme du 21ème siècle

Elle s’appelle Séverine et pourtant les personnes qui lui sont proches la connaissent sous le nom de Nora, une double personnalité plus drôle et sûre d’elle qu’elle s’est créée. Pourtant, la sublime Nora subit le coup du mauvais sort et perd boulot et fiancé du jour au lendemain. Séverine ne peut s’empêcher de penser que si l’infaillible Nora n’a pas pu éviter ce tragique destin, elle ne pourra guère y échapper elle non plus. C’est alors qu’elle rencontre un braqueur amateur qui va changer son destin.

Plus qu’une ode à l’amour, Séverine ou la truculente aventure d’une jeune femme du 21ème est une leçon de vie sur l’importance de s’aimer soi-même. Mais aussi la preuve que même lorsque tout paraît gris, le bonheur n’est jamais trop loin.

L’héroïne s’est fourvoyée en s’inventant une vie qui n’est pas la sienne comme si cela suffirait à faire son bonheur. On peut mentir au monde entier mais jamais à soi-même. L’acceptation de soi contribue à changer son regard sur le monde. Séverine est une femme moderne, intelligente, drôle, elle le découvrira à travers les yeux de son braqueur. Le compagnon idéal pour retrouver le sourire en cette période trouble. »

Régis Escamilla

Résumé :

Séverine n’aime pas sa vie. Elle la trouve banale et sans intérêt. Pour pimenter son quotidien, elle s’est donc inventé une nouvelle personnalité : Nora. Ce double est tout ce qu’elle pense ne pas être : belle, drôle, désirée et sûre d’elle. Mais tout vacille quand, en une journée, Nora perd son compagnon et son travail. Si Nora n’a pas pu éviter ce désastre, comment Séverine pourrait-elle survivre dans cette jungle urbaine ?! Autant se tuer tout de suite. Alors que la jeune femme envisage de mettre fin à ses jours, elle croise la route d’un braqueur fébrile, inexpérimenté… et attirant ! Cette rencontre inopinée marquerait-elle le début d’une nouvelle vie pour ces deux âmes perdues ?

Gangrène, une histoire d’amour

Chloé est une jeune femme qui sait profiter des plaisirs de la vie. Malgré un boulot qui l’ennuie au plus haut point, elle semble être heureuse du train de vie qu’elle mène, plus particulièrement du plaisir qu’elle tire de ses amants. Jusqu’au jour où elle rencontre Colin, un homme charmant et mystérieux dont le sourire la déstabilise.

Au fil des pages, on découvre avec Chloé son premier amour mais aussi sa transformation. Prise dans une tourmente qu’elle ne semble pas maîtriser, on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur ce fameux Colin qui a fait chavirer son cœur.

Gangrène porte subliment bien son nom : dans son roman, L-J Wagner compare l’amour à une sorte de maladie qui n’a de cesse de consumer le cœur, jusqu’à le détruire.

Réfractaire à tout ce qui est fleur bleue et dégoulinant de bons sentiments, j’ai eu envie d’écrire un roman où l’héroïne, qui se rêve indépendante et libre de toute attache, affiche une conception cynique et désabusée des choses de l’amour. GANGRÈNE, une histoire d’amour est à la fois une critique sociale, un thriller amoureux, un pamphlet caustique et le portrait d’une jeune femme d’aujourd’hui, dénuée de filtre et un peu trop lucide.

L-J Wagner

Résumé :

Chloé, jeune femme libre et indépendante, a une conception toute personnelle de la vie et surtout de l’amour, ce qui désarçonne son entourage. Jusqu’au jour où elle rencontre Colin, à l’indéfectible sourire. Les sentiments vont peu à peu infecter Chloé malgré elle, jusqu’à la gangrène de son cœur. Mais Colin est-il arrivé par hasard dans sa vie ? Une anti-romance cynique, cruelle et corrosive qui invite à réfléchir (et à rire) sur la maladie d’amour…

Le bookclub de Marjorie

Les contes de Bretagne par Paul Féval

Bretonne de cœur et de sang, vous pensiez bien que j’allais vous parler des contes et légendes du pays breton un jour où l’autre. Après un séjour dans cette belle région, je suis revenue avec ce beau livre qui s’annonçait prometteur. Ce livre recele les célèbres contes bretons racontés au coin de feu autour d’une galette saucisse. Mais au-delà de la rareté des livres traitant de ce genre de légendes, ce livre vous emmène dans un univers insolite et parfois sombre avec une atmosphère enclin à la magie et aux mystères, à l’image de la forêt de Brocéliande.

Si vous avez déjà voyagé en Bretagne, sachez que ce livre se servira de vos souvenirs d’enfance pour vous dévoiler les mystères sombres de la Bretagne ancienne. Il faut savoir que la région est connue pour ses histoires de sorcières, de druide, de magie et ce livre est une ode à toutes ses légendes. A vous d’y croire ou non !

Résumé :

“Afin de célébrer la culture bretonne, Paul Féval nous fait découvrir trois contes à la fois tragiques et merveilleux, épiques et amusants. Joli Château met en scène un intendant qui tente de s’emparer de la demeure de son seigneur. La Femme Blanche des marais s’intéresse aux guerres de religion, tandis qu’Anne des Iles met à l’honneur une vieille tradition maritime bretonne.”

Article co-écrit par Fanny Pourpre, Aurore Escamilla et Marjorie Bordenave.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

L’exception : un voyage à travers le temps et les émotions

Aurore ESCAMILLA

A la conquête de la Camargue !

Ric

“Poisson et petits pois !” au théâtre Le Funambule Montmartre

Marjorie Bordenave

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des