Le Ticket Mode
La Petite Histoire LPH alcoolisée

La petite histoire #91 : Le Long Island

Le Long Island Iced Tea, LIIT ou encore Long Island, est aussi calorique qu’il a de noms, 260 par verre quand même ! Alors non, non, non ce n’est pas du tout un thé glacé mes chers petits ! Cependant, ayez l’estomac bien accroché, de toute façon demain matin tous vos souvenirs se seront évaporés !

topito

©Topito

Epilogue

Long-Island-iced-tea-14

©Libbey Europe Foodservice

Alors là, nous ne couperons encore pas à la règle, presque tous les cocktails, je dis bien presque tous, ont plusieurs versions de leur histoire. Et, bien évidemment, comme le Lynchburg Lemonade ou le Cuba Libre nous remercieront la prohibition !

Sur les traces des Origines

Abstract polygonal tirangle cocktail long island. Hipster cockta

Années 20, Long Island, à côté de New York je mène l’enquête, notre cocktail semble faire ses premières apparitions. Néanmoins comme je vous le disais plus haut, époque prohibition oblige, j’aperçois au loin des hommes faire un mélange. L’alcool de contrebande est donc bien coupé au cola.

Puis, je fais un petit retour dans le futur, en 1961 très exactement. Betty Crocker mentionne bien la recette du cocktail dans le Betty Crocker Cookbook. D’ailleurs quel succès ce livre, plus de 75 millions d’exemplaires vendus depuis sa première édition en 1950 !

Ainsi, je me rends une décennie plus tard, en 1972 où un barman américain du nom de Rosebud Butt proclame la création contemporaine avec, oh mon dieu, 5 alcools ! Mais cela devrait être prohibé une chose pareille ! Apparemment, cette version des faits remonte à l’époque où il travaillait dans le bar-restaurant de plage Oak Beach Inn de Jones Beach Island, sur, vous l’aurez compris, l’île de Long Island dans l’état de New York. Ah mais attendez, il semblerait que notre célèbre écrivain M. Ernest Hemingway, lui-même un aficionado du Bloody Mary serait intervenu dans la mixture.

Hipster cocktail long island illustration on artistic polygon wa

Bon bien, me voilà à nouveau happée dans la spirale du passé.

Ouhlala, mais qu’est ce qui se passe là ? Mais, je suis dans le Tennessee ! Ça tombe bien vous me direz je n’y suis jamais allée. Apparemment je suis à nouveau vers 1920 à Long Island. Comment est-ce possible si je suis dans le Tennessee ? J’ai peut-être déjà trop bu de cocktails moi… Pourtant je n’en ai pas le souvenir. Ah mais oui, c’est ça le truc avec cette mixture ! Ah, j’aperçois un Old Man Bishop, il me semble originaire d’une communauté de Kingsport. Eurêka ! Cette communauté du Tennessee est connue sous le nom de Long Island. Et New York dans tout ça… un mystère. Ouf, me voilà sauvée. Alors, voyons voir. Ce Bishop mélange téquila, vodka, gin, rhum puis du whisky… Qu’est-ce qu’il rajoute encore, ça suffit là non vous ne trouvez pas ? Ça va, juste du sirop d’érable. Mais il est où le coca ? Ok, donc le coca a été rajouté pour que ce cocktail ressemble à du thé glacé d’où l’un de ses noms, et ça, seulement quelques années plus tard. D’ailleurs il semblerait que là où je suis ils appellent ça « le vieil évêque ».

Et avant de vous quitter chers lecteurs, mon petit doigt m’a dit que Ransom, le fils de Bishop aurait affiné la version originale… Ce qu’il y a de sûre, c’est qu’elle ne contient plus de sirop d’érable !

La Recette… bien corsée, grâce au Café Juliette à Lyon

Selon Romain, chef de salle intrépide et souriant !

©Café Juliette, Romain

  • 1.5 cl de Vodka;
  • 1.5 cl de Gin;
  • 1.5 cl de Rhum;
  • 1.5 cl de Triple Sec;
  • 1.5 cl de Téquila;
  • 1 cl de jus de citron;
  • 3 cl de Cola;
  • Accompagner d’un joli zeste de citron et à servir avec un sourire éclatant !

À noter d’ailleurs, c’est un des rares cocktails dans lequel on mélange gin et tequila (ça ne se fait pas, en général).

cafejuliette

©Café Juliette

Et après quelques verres, cheers !

pinterest

©Pinterest

PS : Essayez Long Island à la place de All Night Long après quelques verres on y verra que du feu ! 😉

Well, my friends, the time has come

Raise the roof and have some fun

Throw away the work to be done

Let the music play on

Everybody sing, everybody dance

Lose yourself in wild romance, we going to

Parti’, karamu’, fiesta, forever

Come on and sing along

We’re going to parti’, karamu’, fiesta, forever

Come on and sing along

All night long (all night), all night (all night)

All night long (all night), all night (all night) (…)

All night long, Lionel Richie, 1983

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

La petite histoire #63: les 24h du Mans

Alexandra BRIEZ

La petite histoire #15 : les lunettes de soleil

Aurore ESCAMILLA

La petite histoire #42 : le tatouage

Fanny Pourpre

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des