Le Ticket Mode
La Petite Histoire LPH alcoolisée

La petite histoire #88 : le Moscow Mule

Quelques temps avant la guerre froide, la Russie et les Etats Unis avaient été réunifiés. Pourquoi, comment ? Ça, c’est ce que nous allons découvrir ensemble aujourd’hui. Après les soldats américains arrosés de « Cuba Libre », voici venu le temps non pas des rires et des chants mais du plus en plus prisé « Moscow Mule ».

mixologie.fr

©Smirnoff, Woody Allen

Nasdrovia California !

twitter cock n bull

©Cock’n Bull

Il était une fois dans l’ouest, plus précisément à Los Angeles, John G. Martin qui souhaitait développer la commercialisation de celle que l’on appelle la vodka des Tsars, la Smirnoff. M. Martin est alors Président de la société américaine Heublein Inc. Mais, son pari s’avère bien difficile, allant même jusqu’à une stratégie sous le nom de « whisky blanc ». Pendant ce temps-là, du côté de Sunset Boulevard, Jack Morgan, lui, servait une Ginger Beer = bière au gingembre, méconnue. Il est le patron du bar restaurant le Cock’n Bull. A cette époque, le gin est très populaire dans les cocktails et le Cuba Libre quant à lui à proliférer la mixologie « rhumanesque ».

Accord Roosevelt Kalinine

papilles et pupilles .fr

©papilles et pupilles

Ainsi, tels deux Présidents, Roosevelt en ce temps est celui des USA, et, Kalinine celui de Russie, nos deux commerçants décident d’associer leurs produits à l’aide d’un ami, le barman Wes Price. A force de recherches, LA séduisante apparaît ! En 1941, le « Moscow Mule » est né.

Un petit coup de timbale

cock n bull jack morgan

©Cock’n Bull, Jack Morgan

Mais que serait notre cher cocktail américano-moscovite sans sa célèbre petite timbale de cuivre ? Une fois de plus, les versions s’affrontent. D’un côté l’histoire nous conte que la compagne d’un des gérants du Cock’n Bull vendait des contenants. D’une autre, nos trois compères auraient eu un ami possédant une usine de cuivre en Russie. Le cuivre permettant de conserver le froid, rend la boisson encore plus pétillante de surcroît.

La Recette selon notre douce & jolie Marie, Responsable Bar au Café Juliette à Lyon

FB_IMG_1585735139550

©Café Juliette, Marie

  • 2cl de jus de citron vert ;
  • 1 cl de sirop de sucre de canne;
  • 5 cl de Vodka;
  • Morceau de gingembre frais;
  • Complétez le tout avec du Ginger Beer.

Servir avec une petite tranche de citron déshydraté et un immense sourire !

cafe juliette logo

©Café Juliette

Proverbe Russe

smirnoff

©Smirnoff

Il faut boire de la vodka en deux occasions seulement: quand on mange et quand on ne mange pas.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

La petite histoire #24 : la flamme olympique

Marine Saint-Vanne

La petite histoire #83 : Le tricot

Léa Dutertre

La Petite Histoire #93 : Barbie

Clarisse Dias

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des