Le Ticket Mode
La Petite Histoire

La petite histoire #79 : la veste en jean

Un incontournable sous toutes ses coutures, la veste en jean n’a de cesse de voyager au travers des époques, et ce, dans toutes les gardes robes. Mais connaissez-vous son origine ? On retrace son histoire depuis 140 ans.

Il était une fois le jean

C’est en 1873 que la compagnie Levi’s Strauss & Co créait le tout premier jean. Cette matière, appréciée pour sa robustesse, était prisée des créateurs. En 1880, cette même compagnie sortait la première veste en jean : la Triple Pleat Blouse Jacket (nom qu’elle doit à ses trois plis verticaux cousus de chaque côté des boutons), destinée aux ouvriers et cowboys.

La star des années 80’s et 90’s

C’est bien plus tard que la veste en jean est devenue un élément incontournable de mode, et que la gamme s’étoffe. Cintrée, oversize, taillée, brute, délavée ou même colorée, cette pièce de mode fut la star des années 1980. Elle connaîtra alors son grand succès dans les années 90, où les plus grands couturiers n’ont pas hésité à faire la défiler sur tous les podiums.


Source photo : H&M Magazine

La veste en jean : un symbole !

La veste en jean c’est l’image même de la jeunesse libre et rebelle, de la contre-culture, de l’Amérique. C’est à la fois le rock’n’roll et la culture street. Dès les années 30, elle côtoie tout le monde, fait son apparition dans les westerns, arbore fièrement les fifties. La veste en jean c’est aussi les “enfants terribles” d’Hollywood, allant de James Dean à Marlon Brando, parce que la veste en jean, c’est coool.

La personnalisation n’a rien de nouveau

Aujourd’hui revient la mode de la personnalisation de la veste en jean. Pourtant cette mode n’est pas nouvelle. Broderie, écussons, peinture, clous, elle revêt tous les styles. Les hippies, les rockeurs, les punks, les rappeurs, tous ont signé leur veste avec leur style pour en faire une pièce propre à eux. La veste en jean, bien qu’ancienne, reste un modèle classique et épuré, affranchi des tendances.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

La Petite Histoire (gourmande) #37 : Le chocolat

Marion Vuebat

La petite histoire #4 : de l’espadrille

Coralie Baumes

La petite histoire #27 : le yoga

Marine Saint-Vanne

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des