Le Ticket Mode
La Petite Histoire LPH culturelle

La petite histoire #73 : la Fête des lumières

L’année dernière je vous contais une belle, gourmande & romantique histoire venue de Lyon, celle des papillotes. Mais, il en est une autre mondialement connue dorénavant, la Fête des Lumières. Ainsi, cette année j’ai décidé de vous emmener une fois de plus en ma belle ville fluviale découvrir ce merveilleux festival.

       

©France 3

En montant jusqu’à Fourvière…

En 1168, sur la colline de Fourvière, naquit une petite église. 1562, guerres opposants catholiques et protestants la détruisirent tel un filament. Restaurée, elle put de nouveau accueillir les vœux des gens. A cette époque, échevins & habitants sont devant les épidémies tous tremblants. En effet, venue tout droit du sud de la France la peste fait rage. Le 8 septembre 1643, prévôt des marchands, notables & échevins entament alors un pèlerinage afin de demander à Marie, en cette église, la protection de Lyon. Si leur vœu est exaucé, ses derniers lui font la promesse que chaque année ce pèlerinage sera renouvelé.

Depuis ce jour, un cortège monte de la Cathédrale Saint Jean jusqu’à la Basilique Notre Dame de Fourvière chaque 8 septembre pour honorer la vierge Marie d’avoir sauvé Lyon de la peste.

©Lyon visite.info

Si nous flânions le long de la Saône…

1850, dans un atelier des quais de Saône, un sculpteur nommé Joseph-Hugues Fabisch remporte un concours, mais lequel ? Les autorités religieuses afin de remercier Marie souhaitent un édifice à son image afin de le dresser au sommet de la colline de Fourvière. Notre artiste sera donc l’heureux gagnant de ce concours lancé par l’église.

©Lyon Capitale

Zeus & Amphitrite parents d’Apollon ?

Puis, le jour de l’inauguration arriva. Mais, ce 8 septembre 1852 la crue de notre chère Saône repousse la date d’inauguration au 8 décembre. En parlant de Marie, je me demande si finalement les dieux grecs n’étaient pas de la partie. En effet, c’est comme si  Zeus et Amphitrite auraient engendré Apollon et vous allez vite comprendre pourquoi. Car, ce que vous ignorez, ou peut-être pas, c’est que le 8 décembre la météo ne fut pas clémente. Alors, le ciel se dégagea, et, d’un geste spontané, les lyonnais illuminèrent  leurs fenêtres de bougies plus communément appelées « lumignons » afin d’éclairer la ville. De ce fait, les autorités religieuses en firent de même. Soudainement,  la chapelle de Fourvière prit lumière dans la nuit. Du crépuscule jusqu’à l’aurore, la ville des lumières jaillit.

D’ailleurs, pour en revenir à nos dieux grecs, c’est comme si Amphitrite, déesse des eaux et de la mer (crue de la Saône), Zeus, dieu du ciel (météo pas top), devenaient parents d’Apollon, dieu du soleil et de la lumière, bon là pas besoin de parenthèses pour vous expliquer ! Comme quoi, les différentes croyances peuvent-elles parfois collaborer entre elles, mais ça, nous ne le saurons jamais…

©Lyon Mag

Luminescence lyonnaise

Depuis ce jour, chaque 8 décembre, les fenêtres des foyers s’éclairent pour perpétuer une tradition d’un petit peu plus d’un siècle. Ainsi, en 1989, la municipalité décide d’habiller de lumière les sites patrimoniaux de la ville lors de cette célébration. Ce ne sera qu’en 1999, que la Fête des Lumières s’illuminera pendant 4 jours. Depuis, elle s’est transformée en un véritable rayonnement international, prisée de tous, accueillant des millions de personnes souhaitant découvrir LA ville des lumières, Lyon.

Alors, si vous rêvez de jeux d’ombres et de lumières, de scénographies magiques et de spectacles artifices je ne peux que vous invitez au voyage, de ce qui partit, d’un pieu pèlerinage…

©Light zoom lumière

Lyon, ville des Lumières

« Si Paris est la capitale de la France, Lyon est la capitale de la Province ».

Albert Thibaudet, critique littéraire, 1874-1936.

©Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

La petite histoire #9 : la lingerie

Aurore ESCAMILLA

La petite histoire (lugubre) #26 de : Jack-o’-lantern

Marion Vuebat

La petite histoire #31 : la fessée … Coquine !

Aurore ESCAMILLA

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des