Le Ticket Mode

On change d’avis comme de chemise, on boutonne dimanche avec lundi, on est collet serré ou collet monté, on s’habille comme un prince mais les cordonniers sont les plus mal chaussés et de toute façon, l’habit ne fait pas le moine.
Au lever, nous décidons avec notre tenue de quelle couleur sera notre journée. La mode propose des panoplies déclinables, des vêtements qui vivent et se transforment avec nous. Exploration.

Floris en salopette

Plusieurs marques s’amusent de cette capacité de métamorphose du vêtement. Un habit qui se dénoue, se rajoute, s’enlève, se multiplie, tout au long de la journée. On pense à K-Way et à sa banane changée en coupe-vent imperméable. On pense aux activités de plein air, en montagne ou en mer, qui requiert une tenue technique avec quantité de poches, manches détachables et capuche rétractable car il s’agit de s’adapter aux mouvances de la température. La marque Baltimore déjoue les codes classiques en additionnant un haut de salopette isolable à un jean ordinaire par ailleurs. Chez Burberry ou Renato Nucci, on monte d’un niveau avec les doublures séparables dans les trench-coats ou les cols Claudine brodés qui s’ajoutent au cou comme autant de colliers.

K-Way dans sa pochette
K-Way porté

Ces transformations s’opèrent par les secrets des fermetures éclair, des boutons et des scratches. Selon l’usage, l’humeur, le moment de la journée, la saison, l’habit se déguise et se convertit, séparable entre haut et bas, intérieur et extérieur, fin ou épais, neutre ou coloré… Pour qu’ainsi, un vêtement satisfasse plusieurs besoins et envies en un seul achat. Par goût du jeu ou de l’extrême praticité ?

Floris en calchemise
Floris en chemise

Il est intéressant d’observer cette catégorie vestimentaire, non pas comme une tendance, mais comme un présage du vestiaire futur que nous partagerons, unisexe et adaptable. Ou bien est-ce l’annonce de la combinaison multi-fonctions qui remplacera bientôt nos efforts d’élégance ? Ce qui est sûr, c’est que le vêtement transformable s’impose tel un couteau suisse au sein du dressing, utile, drôle ou technique.

K-Way rangé
K-Way porté
Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

LES INTEMPORELS #1 : La rubanophilie.

Maÿlis Magon de la Villehuchet

Retour en force des années 2000 : bonne nouvelle ou catastrophe ?

Maÿlis Magon de la Villehuchet

Les bijoux au masculin, tendance ancestrale

Maÿlis Magon de la Villehuchet

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des