Le Ticket Mode
Culture La Petite Histoire LPH culturelle

La petite histoire #58 : l’humour

On vous contait l’année dernière la petite histoire du poisson d’avril, mais vous êtes-vous déjà demandé d’où venait l’humour ?

L’humour c’est quoi ?

Sur le papier, c’est quelque chose d’assez simple. Pourtant, l’humour est assez difficile à définir, dans la mesure où il s’agit de quelque chose d’assez subjectif. Noir, gras, lourd, absurde, sarcastique, il est l’exemple même de la diversité !

Si l’on se penche sur son étymologie, le mot humour vient de l’anglais “humour”, qui vient lui même du français “humeur” (cela explique peut-être le fait que nous soyons plus drôles que son amis anglais, on s’inspire toujours des meilleurs), qui s’inspire du latin “humor” (mot qui désignait les réactions liquides corporelles telles que le sang ou la bile). Aussi, l’humour a été pendant longtemps associé à la théorie des humeurs qui met en avant que le corps humain est composé de 4 éléments fondamentaux qui participent à son équilibre, tout déséquilibre entraînant des sautes d’humeur.

L’humour, une forme d’échange qui a toujours existé

On ne partira pas sur l’idée que nos ancêtres de la préhistoires dessinaient des trolls et mèmes en douce à coup de craie. Néanmoins, il est prouvé que le rire est un comportement humain universel existant depuis la nuit des temps, ne nécessitant aucun apprentissage. L’humour étant lié au rire… Vous suivez ?

Néanmoins, un peu comme le langage, l’humour évolue avec son temps et la société. En France, le mot “humour” prend le sens qu’on lui connaît aussi dès le XVIIIème siècle, grâce aux liens qu’entretenaient les Lumières avec les penseurs britanniques.

En effet, c’est en 1760 que la Grande-Bretagne utilise le mot humour comme une “aptitude à voir ou à faire voir le comique des choses”. Fin du XIXème siècle en France, on observe un véritable engouement pour l’humour qui ne cesse d’interroger les hommes de lettre. Dans la littérature, on observera d’ailleurs plusieurs formes d’humour naître. L’humour ne sera plus seulement une forme de discours “pipi caca” que l’on échangera entre deux bières : il deviendra un art à part entière que l’on retrouvera dans les livres, les chansons ou même sur scène.

Cadeau : les plus anciennes blagues, histoire de se fendre la poire

Du côté de l’Egypte

– Comment faire pour divertir un pharaon qui s’ennuie ?

– Vous faites naviguer sur le Nil un groupe de jeunes femmes vêtues en tout et pour tout de filets de pêche, et vous invitez le pharaon à aller à la pêche.

(blague datant de 1600 avant J.C)

Du côté de la Grèce

Un coiffeur, un homme chauve et un professeur distrait font un voyage ensemble. Ils doivent camper pour la nuit, et décident de monter la garde à tour de rôle. Le barbier prend le premier quart de garde, mais il s’ennuie, alors pour passer le temps, il s’amuse à raser la tête du professeur.

Puis, quand le professeur est réveillé pour prendre son quart, il passe la main sur tête, et dit :

– Mais ce barbier est stupide ! Il a réveillé le chauve à ma place !

(blague datant de la Grèce antique)

La morale de l’histoire : l’humour, ça s’travaille au fil du temps. 

Sources : Paul McDonald (université de Wolverhampton), Steven Légaré (université de Montréal) et Humour-propre.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Lettre à Kery James

Ric

Les incontournables expositions parisiennes en 2017

Coralie Baumes

Love alarm : le reflet des relations de demain ?

Aurore ESCAMILLA

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des