Le Ticket Mode
Enquête

Infobèse dans l’âme : c’est bon ? T’as toutes les infos ?

Surplus d’informations, fausses informations, confidentialité, attention et temps… L’échange d’informations est au centre de toutes les relations humaines. Faire la part des choses est-ce possible ? Comment préserver son attention ?

http://www.prankmenot.com/?facebook_status

A une époque, on échangeait des billes, on s’est mis à échanger des cartes, certains échangent des vies, d’autres échangent leur intégrité, on échange des billets,  on a bien raison ( le dollar est plus “fort” que tout après tout )… Avoir la bonne information ça vous coûte quoi ?

https://www.youtube.com/watch?v=nppKPgdc_u0

L’ère de la notification : vous êtes en alerte ?

Vous venez de vous réveiller.

Vous vous êtes endormi avec votre téléphone à vos côtés.

Vous regardez l’heure.

Vous reconsidérez vous endormir.

Et vous déverouillez votre écran.

5 messages à lire,

2 messages urgents,

Un fil d’actualité Instagram à visualiser ?

Un nouvel abonné sur Twitter ?

Vous avez eu 10 likes de plus sur votre photo Facebook

30 minutes

1 heure

Vous avez oublié de vous rendormir,

Vous avez oublié d’aller chercher un verre de jus d’orange

Vous ne vous souvenez plus pourquoi vous aviez la banane au réveil il y a quelques décennies.

Savourer une banane n’est pas dans vos plans, vos doigts ont rendez-vous avec un écran.

Hyperconnectés ou deconnectés ? On se rebranche… Je voulais dire on se reconnecte.

La bonne information à n’importe quel moment ?

Surinformés, mal informés, désinformés ?

Il y a deux positions que nous occupons très bien :

  • vous êtes hyperconsommateurs de l’information et potentiellement amateur en tout genre ( qui ne s’est pas accordé 15 minutes pour regarder une vidéo de Tasty, qui n’est pas resté ébahi devant les chefs d’œuvre de Will Aime, qui n’a pas procrastiné devant les vidéos de Vice ? ).
  • vous vous démarquez et vous créez du contenu vous-même (on appelle ça l’expression de soi ?).

Quoiqu’il arrive : to get information is the goal.

Et la bonne information trouve toujours un chemin vers votre attention…

Le labyrinthe de l’information

Vous vous souvenez de l’expression robotique de Mark Zuckerberg devant les 44 sénateurs ?

Il avait réussi à créer un outil d’émancipation : le monde est vraiment devenu petit.

Sans aucune impunité, il nous est possible de nous rapprocher d’un collègue d’une amie, visiter le mur d’un contact perdu ou bien discuter de votre boss à son insu et sous ses yeux.

Quel bonheur : le masque des réseaux sociaux sauvegarde votre image, votre égo et accroit vos opportunités !

Adieu la théorie des 6 degrés de séparation !

Pourtant vous n’avez pas passé le week-end dernier à faire la fête, vous continuez à stalker votre ex ( est-ce que vous préparez votre prochain post Instagram en lisant cette dernière ligne ? )

Le labyrinthe de l’information, c’est l’endroit dans lequel vous vous perdez après l’intention première de consulter un article, finalement, vous repartez avec une nouvelle information et vous vous renseignez sur plusieurs sites.

Le labyrinthe de l’information, c’est finalement regarder une vidéo : ça vous prendra moins de temps que de lire un article et apparemment ça a plus d’impact.

Vous consommez tellement d’informations, votre attention est tellement sollicitée que…

https://www.youtube.com/watch?v=chPanW0QWhA

Vous ne restez plus attentifs pendant plus de 10 minutes, tous vos biais de perception sont … biaisés et vous gardez en tête cette image, la dernière vidéo, la dernière parole… Doux refrain : douce descente.

Mal être du siècle et lieu de déperdition ou lieu d’opportunités ?

La recette pour tout maux reste l’équilibre :

Il est très irréaliste de vous demander de vous couper pendant 2 ou 3 heures par jour et pourtant c’est le remède.

Retrouvez un réel labyrinthe et allez vous perdre : le Japon mise sur la recherche pour vous prouver que la Nature a des vertus insoupçonnées ( si vous reçevez le message : envoyez-moi un pigeon voyageur ).

Acceptez de vous ennuyer : après avoir ravagé la piste de danse samedi soir, réservez votre dimanche à la symphonie des oiseaux pendant quelques heures : le tempo de la Nature s’alignera au vôtre inconsciemment.

Choississez une information : Priorisez une information et remodélisez la, votre cerveau a besoin de gymnastique neuronale, n’acceptez pas les raccourcis de l’extérieur.

Créez vos opinions, cessez de recycler : il est temps de retrouver l’art de votre éxecution intellectuelle.

Détenir l’information ne fait pas de vous un avant-gardiste :

Jongler avec l’information, revisiter l’information, défendre l’information, nourrir l’information ne vous donne pas de pouvoir.

Les rats de bibliothèque ont été remplacés par les plus informés progressivement.

Etre intellectuel en 2018 requiert d’autres ingrédients…

S’informer ou être informé : à vous de choisir…

https://www.youtube.com/watch?v=Zg165-mZ7x8

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Vero, true social ou pas ?

Fanny Pourpre

Nesting, analyse d’une tendance à s’approprier en 2018 ?

Lorry Mosin

Noël, bien dans ses baskets !

Jess Parisot

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des