Le Ticket Mode
Culture Société

Le handicap…connu ou méconnu ? Telle est la question !

Un petit garçon curieux revient voir son père avec des questions de découverte et de “culture gé”. On se rappelle de ses interrogations sur les grands hommes de ce monde. Son père lui parlait alors de Nelson Mandela. “Papa! C’est quoi un handicapé?”. Le père réfléchit un cours instant puis lui répond. “Tu me poses une question bien difficile. Néanmoins, nous allons tenter d’y répondre ensemble. Comment aborder un tel sujet avec toute la complexité qu’il présente? Comment l’expliquer avec des mots simples pour que tout le monde ait une vision plus ou moins? Comment en parler tout simplement? Tel est le fil conducteur des prochaines lignes.

Source: Youtube

La vidéo précédente donne énormément de chiffres sur le handicap. On peut ne pas être en accord avec toute cette classification. En effet, au final, ce ne sont que des statistiques. Doit-on considérer que c’est le véritable reflet de la société? Une chose est sûre. La(les) question(s) sont posées et on – le législateur ou la population ou encore la société – tente de trouver des réponses. On obtient là une première approche.

Le handicap: KEZAKO

Une première question à laquelle il faut répondre est bien entendu la définition du handicap. Encore une fois, difficile d’être précis dans son propos. Pendant longtemps, un flou intellectuel a régné sur cette question. Aujourd’hui, la loi du 11 février 2005 en donne une définition “officielle”. En effet, elle porte sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapés (article 114) et explique le handicap de la manière suivante:

Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant

Cette loi a ainsi apporté plusieurs pistes de réflexion sur une éventuelle précision des connaissances sur le domaine du handicap. Néanmoins, on pourrait penser que tout cela est “politique”. Il est vrai que qu’avoir une base de pensée commune permettrait de mieux appréhender ce domaine si vaste ou en tous d’en apprendre le plus possible. Par contre, pourquoi vouloir mettre dans des cases? pourquoi vouloir légiférer de manière là où il s’agit d’expérience de vie individuelle? Un vrai débat peut être lancé.

Le handicap: une question de point de vue

A la rédaction, nous nous posions la question de la portée de la réflexion. Au final, on en vient à se demander “comment appréhender la différence?”. Telle est la véritable réflexion. Les personnes handicapées présentent une particularité – quelle quelle soit – qui semblent les mettre en marge de la “norme” de la société. Tout est donc question de point de vue et de la manière dont chacun choisit d’entendre et d’assimiler le mot “handicap” et aussi de le vivre pour les personnes concernées.

Débutons par une réflexion sur la sémantique. Entendre un journaliste à la télévision parler d’un projet sur le handicap et dire “les handicapés” hérisse un peu le poil. N’oublions surtout pas que le handicap est une caractéristique et non pas une identité tout comme une personne qui est sourde, rousse, blonde, mauvaise, gentille, etc. Il semble important de modifier la représentation de l’inconscient collectif avec un effort de langage. Une personne handicapée est avant tout une personne au delà de son handicap. Attention au poids des mots! 

Quelques arrêts sur image ….

Il existe une large panoplie d’associations qui se dédient à l’accompagnement de personnes en situation de handicap dans tous les sens du terme. Les loisirs en sont une pierre angulaire. En effet, l’adaptabilité est un facteur incontournable qui demande une organisation particulière afin d’assurer la sécurité physique et affective des personnes. Nous en parlions dans notre article sur vacances et handicap

Les réalisations de personnes avec un handicap quelconque sont de vraies leçons de vie. Transformer son handicap en force démontre bien cette évidence qu’il s’agit avant tout de personne. C’est ainsi que différents exemples existent comme la danseuse professionnelle Angelina Bruno et bien d’autres.

Source: Youtube

La société évolue. Les mœurs et coutumes se transforment et se mélangent. Les pensées s’entremêlent. Avant, avoir un handicap mettait les concernés sur le banc de touche. Aujourd’hui, les idéaux changent et l’intégration de la différence est plus globale. Le monde de la mode par exemple – jusque là très cloisonné –  s’ouvre au handicap et “s’ajuste”. Nous en parlions dans notre article sur la mode face au handicap

La question du handicap est un vaste sujet. Prendre le temps d’y réfléchir est important afin d’ouvrir son esprit à la différence. En effet, au final, tout est là: l’acceptation de la différence. Nous sommes tous différents à notre manière et à des degrés plus ou moins importants. L’une des valeurs qui devrait nous tenir tous à cœur est la tolérance vis à vis de l’autre. Le fils, toujours aussi attentif, se lève perplexe et dit à son père: “Il faut vraiment que l’on s’aime tous papa!”. Il a tout compris et tout dit ….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Fast and furious road : Mad Max 4

Benoit Rouilly

Tomb Raider : retour parmi les vivants dans les salles obscures

Aurore ESCAMILLA

La Petite Histoire #64 : Les Solidays

Marjorie Bordenave

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des