Le Ticket Mode
Culture Voyages

Escale à Egine

Après une bonne semaine à Athènes, quittons le tumulte de la ville pour s’aventurer à Egine, une île au large de la capitale qui pourrait bien être une bonne dose d’oxygène durant votre séjour.

Un peu d’histoire…

Anciennement nommée Œnoné, l’île d’Egine fut le lieu que choisit Zeus pour cacher la fille du fleuve Asopos qui coule dans la région de Corinthe, la nymphe Égine, dont il tomba amoureux. Bien que cette légende soit d’ordre mythologique, la nymphe donna son nom à cette superbe île.

A seulement 1h30 du port du Pirée en bateau, Egine est une île qui permet aux athéniens de passer une journée au soleil, à la plage. Vous accosterez dans la ville du même nom que l’île, sur le port qui vaut la petite balade.

Cette île est réputée pour sa production de pistaches. Vous trouverez des stands qui en vendent dans les rues, au bord de la mer, sur les plages ou encore des glaces à la saveur de ce fruit à coque un peu partout dans la ville.

Egine en arrivant par bateau, © Claire Recouly

Escapade à Agia Marina

Vous rêvez de plage au sable fin ? Alors quittez la ville d’Egine pour vous rendre en bus (attention il y a très peu d’horaires ! Prenez vous y à l’avance) à Agia Marina, de l’autre côté de l’île. Profitez-en pour faire une escale au temple d’Aphaïa, un des trois temples du triangle sacré (ou triangle d’or) avec le Parthénon et le temple de Poséidon au Cap Sounion.

© Claire Recouly

D’après la mythologie, Aphaïa aurait été la demi-sœur d’Apollon et Artémis. D’une grande beauté, elle fut sans cesse poursuivie par les hommes qui se la disputaient. Un jour, elle demande de l’aide à Artémis qui la fit disparaitre.  Elle devint alors Aphaïa, l’Invisible. Le temple serait construit à l’endroit de sa disparition

Après cet arrêt, descendez sur la ville d’Agia Marina (en taxi ou en attendant le prochain bus) et rendez vous au restaurant I Thalassa. Le poisson y est frais et la vue sur la mer est imprenable.

© Claire Recouly

Sur la plage abandonnée… Coquillages et crustacés !

L’après-midi, octroyez-vous un moment baignade. Vous aimez les plages de sable ? vous pourrez louer pour quelques euros transats et parasols sur une des nombreuses plages privées. Plutôt sauvage ? Des endroits sont aménagés pour accéder facilement à l’eau turquoise tant convoitée.

© Claire Recouly

Il ne vous reste plus qu’à en profiter…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Disgusting Food Museum : les goûts, une affaire de culture

Marjorie Bordenave

La petite histoire #34 : le Grand Palais

Elodie Honorine

L’incompréhensible Assassin’s Creed

Estelle Pereira

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des