Le Ticket Mode
Culture Lifestyle Réseaux sociaux

La petite enquête sur les réseaux sociaux #6 : #EnleveTonFiltre, le challenge Instagram au naturel

Julie Bourges , alias “Douze Février”, est probablement l’une de mes instagrammeuses favorites pour la simple et bonne raison que sa bonne humeur et les valeurs qu’elle transmet font du bien sur ce réseau social. Elle a notamment lancé il y a quelques mois un livre sur les “100 pensées positives, inspirantes et motivantes”, de quoi se lever du bon pied le matin. Son leitmotiv est d’accepter son corps au naturel sans artifice et c’est comme ça qu’elle lance le challenge #EnleveTonFiltre. Explications.

Naissance du challenge

Le 29 août dernier, Julie Bourges partage une vidéo avec un filtre sur son compte Instagram. Les paroles de la chanson “all about that bass” de Meghan Trainor en fond, le filtre avec un effet peau lisse disparaît pour laisser place à une peau naturelle et plus belle. Elle précise que “notre beauté est naturelle”, un message qui a été entendu par plus de 500 000 de personnes qui ont pu visionner la vidéo.

I see the magazines workin’ that Photoshop

Je vois les magazines utilisant Photoshop

We know that shit ain’t real

Nous savons que cette merde n’est pas réelle

C’mon now, make it stop

Allez maintenant, faisons que ça s’arrête

If you got beauty booty, just raise ’em up

Si vous avez de jolies fesses, montrez-les

Cause every inch of you is perfect

Parce que chacun de vos centimètres est parfait

From the bottom to the top

De bas en haut

All About That Bass de Meghan Trainor

Le hashtag #EnleveTonFiltre fait parler de lui et le challenge est en passe pour continuer sa progression dans notre fil d’actualités. Sommes-nous prêts à bannir les filtres en réalité augmentée pour assumer le naturel ?

Doit-on supprimer les filtres effet “chirurgie esthétique” ?

En octobre 2019, la société Spark Ar, la plateforme de création de filtres ouverts à tous, annonçait la suppression des filtres de “chirurgie esthétique”. En cause, ces filtres en réalité augmentée proposaient de modifier l’apparence de son visage en gonflant les lèvres, en agrandissant les yeux ou encore en lissant la peau. Cette promotion pour la chirurgie esthétique était un véritable danger pour les internautes qui révèlent chez certains de véritables complexes.

Un an plus tard, voyons-nous une évolution ? Pas vraiment… On peut encore voir des filtres lissant le grain de peau, créant de fausses tâches de rousseur, maquillant les yeux et les lèvres… Bref, le naturel fait défaut à Instagram. A l’instar du challenge lancé par Julie Bourges, l’instagrammeuse Juju Fitcats a lancé le filtre “Belle au naturel” luttant contre les diktats de beauté instaurés, non pas par des individus, mais par des filtres.

jujufitcats Instagram profile with posts and stories - Picuki.com
@Jujufitcats

Le combat des diktats imposés par les filtres sur Instagram va devenir le nouveau défi social pour lequel nous devons lutter pour aider les jeunes générations à s’accepter et surtout ne pas tomber dans les extrêmes en matière de “standards” de beauté. Un défi d’envergure quand sait que l’application est utilisé chaque jour par plus de 500 millions de personnes qui y partagent photos, vidéos, stories ou messages privés comme le rappelle Sarah Frier, journaliste américaine, dans sa dernière enquête publiée en avril dernier No Filter : The Inside Story of Instagram.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Cinq bonnes raisons de regarder Peaky Blinders

Estelle Pereira

Les Orphelins Baudelaire de Netflix : Désespérément addictif

Lorry Mosin

Et Dieu…créa la femme

Jess Parisot

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des