Le Ticket Mode
Environnement Environnement

Ecologie: 4 astuces pour limiter ses déchets

Source : pinterest.fr

C’est un fait avéré : notre planète va mal et c’est en grande partie notre faute. Trop du pollution, une consommation excessive et beaucoup trop de déchets. Heureusement, cette inquiétude grandissante pour notre futur en amène certains à se positionner pour un mode vie plus respectueux de l’environnement. Leur objectif ? Produire le moins de déchets possible et ainsi limiter leur empreinte sur la planète. Prêt(e)s ? On vous donne quelques conseils pour suivre le mouvement.

1/ On achète moins et intelligemment

C’est la base. Plus on cumule, plus on consomme et plus on jette. On veille donc à acheter le strict nécessaire. N’hésitez pas à vous demander quand vous êtes dans le rayon, prêt(e) à craquer, si vous avez réellement besoin de ce produit. Pour les denrées alimentaires, préférez le vrac qui vous permet de prendre les justes quantités et d’éviter les emballages. Investissez également dans des objets réutilisables comme par exemple les cotons en coton bio lavables à la place des disques à démaquiller habituels ou les bee wraps en remplacement du film étirable.

2/ On évite le plastique

Parce qu’on a tous vu ces vidéos montrant tous ces sacs et objets en plastique qui recouvrent les océans et tuent baleines et tortues. Le plastique, c’est le mal et on peut s’en passer. On veille donc à en acheter le moins possible et à limiter son usage à la maison. Attention, ne courez pas jeter vos boîtes de conservation en plastique pour autant ! Gardez les et utilisez les le plus longtemps possible. En revanche, pour vos prochains achats, investissez dans des bocaux en verre, plus facilement recyclables. Le top du top ? Récupérez les pots de confitures ou conserves en verre, nettoyez les bien et stockez y les produits achetés en vrac. Boîte en carton pour le lait, remplacer son gel douche par un savon artisanal et investir dans des jouets en bois pour bébé sont aussi de bonnes solutions pour limiter votre consommation de plastique.

3/On recycle au maximum !

Et on commence par sa cuisine avec le restes de nourriture. Du pain sec au fond de la boîte ? On le transforme en chapelure ou en croûtons pour les soupes. Des légumes qui font un peu la tête ? Une fois cuisinés en soupe ils auront meilleure mine ! Renseignez vous également sur les dates de péremption. En effet, certains aliments restent consommables bien après la date inscrite sur l’emballage. Les eaux de cuisson du riz ou des pâtes peuvent aussi servir à arroser les plantes(une fois refroidies bien sûr). Les vêtements peuvent aussi être recyclés à condition d’être un peu imaginatif et d’aimer la couture. Un vieux jean peut par exemple se transformer un sac pour les courses. Et les fameuses boîtes plastiques évoquées plus haut peuvent également servir à ranger les vis et boulons pour le bricolage si vous ne vous en servez plus pour la cuisine. Pour les objets que vous ne souhaitez vraiment pas garder, des applications et sites internet comme Geev vous permettent d’en faire don gratuitement. Le plus important : on réfléchi avant de jeter !

4/ On fabrique ses produits

Avez vous déjà pensé à tous ces bidons de lessive, ces sprays nettoyants et autres pots de crème de jour que vous avez jeté dans votre vie ? Non ? Il doit y en avoir beaucoup ! Une des solutions pour limiter ses déchets en matière de nettoyage et cosmétiques est de fabriquer tous ces produits à la maison avec quelques ingrédients de base. Par exemple, avec des paillettes de savon de Marseille, du bicarbonate et de l’eau, on peut fabriquer sa lessive qu’on conditionne dans une bouteille en verre. Economique et écologique : la combinaison parfaite. Et une fois lancé(e), vous pouvez tout faire : nettoyant universel, pierre d’argile, … Pour les cosmétiques, il faut un peu plus d’ingrédients et bien se renseigner avant de se lancer pour éviter le carnage capillaire et dermatologique. Mais si vous avez un bébé qui consomme l’équivalent de son poids en liniment chaque mois voici une astuce simple et économique : achetez une bouteille d’eau de chaux (en magasin bio) et de l’huile d’olive bio. Mélangez une quantité d’eau de chaux avec une quantité égale d’huile avec un fouet jusqu’à ce que la texture épaississe. Mettez dans un flacon pompe et voilà ! Vous avez du liniment pour votre petit(e) sans ingrédients controversés et super économique !

Voilà donc pour ces quelques astuces même s’il en existe beaucoup d’autres. Mais avec de petits changements à appliquer chez soi, petit à petit, on peut réussir à vivre sans produire trop de déchets. En mettant chacun notre petite pierre, on va y arriver !

Source: pinterest.fr
Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Protèges la nature via Instagram

Fanny Pourpre

Location de chaussures, le nouveau marketing de Bocage

Laura Perez

Pisser dans la rue, c’est du gaspillage

Estelle Pereira

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des