Le Ticket Mode
Culture Musique Portraits d'artistes

Dinos, poète-rappeur made in Cameroun

A chaque fois que nous choisissons un artiste, un genre ou autre, chacun se raconte un souvenir, une anecdote sur le sujet du mois: un moment familial, une soirée ou encore un voyage. Quand l’un peut connaître cet artiste depuis vingt ans, l’autre peut l’avoir découvert il y a 6 mois. Quand l’un peut être totalement novice du genre, l’autre lui récite, tel un cours d’Histoire, l’évolution et les grands noms associés. Après plusieurs rubriques à travers des artistes et des genres du monde, nous voilà revenus aux sources si l’on peut dire…avec le Rap et un focus sur Dinos ! 

Quand c’est lié au Hip Hop, on ne peut s’empêcher de ressasser, nostalgique que c’est lui qui a permis de créer cette rubrique. C’est au travers d’un son voire plusieurs que nous avons découvert cette passion commune de la musique.

Après Richard Bona, nous repartons au Cameroun avec Dinos. Notre artiste du jour est dans le circuit depuis des années mais a éclos récemment au grand public avec plusieurs projets de suite. Enquête sur le rappeur à la plume inspirée.

Pour commencer et comme d’habitude, voici un premier son de Dinos. L’idée est de nous imprégner de l’univers de l’artiste avant de le (re)découvrir.

Source: Youtube

Dinos en bref

De son vrai nom Jules Jomby, Dinos est un rappeur né le 30 novembre 1993 à Douala au Cameroun. A l’âge de 4 ans, il arrive en France avec sa famille. Ils s’installent à la cité des 4000 à la Courneuve dans le 93. Fan de foot et de Manga il est bon élève même très dissipé. Il commence le rap à 12 ans dans le quartier mais sera révélé au grand public un peu plus tard.

Son premier projet Thumbs Up sort en 2011. A partir de 2012, il commence à se faire connaitre avec les Rap Contenders qui sont des battles de rap a capella. On le découvre aussi avec le morceau Prioré de Sion et un Free style devant le Parc des Princes où il débitera ses lignes qu’avec des noms de joueurs de foot. 

Il signe alors chez Def Jam comme le futur du rap français. Problème, il est mal accompagné et empreint aux doutes. Alors il se fait de plus en plus discret et met sa carrière en suspens. Pourtant il est “le rappeur que tout le monde connait même s’il ne vend pas beaucoup”. Durant plusieurs années il tease Imany mais repousse sa sortie. 

C’est en 2018 que sortira cet album tant attendu de son public. C’est un Dinos technique aux textes finement écrits que l’on (re)découvre. 

L’évolution du rappeur

Dinos a grandi dans un quartier populaire. Comme beaucoup de jeunes, il se tourne vers la musique. Il découvre le rap avec Stillmatic de Nas et considère Temps Mort de Booba comme le meilleur album de rap français. 

Il se fera vite remarquer par son style particulier tant dans ses textes que ses mélodies et sa musicalité. En effet il est connu pour jouer sur les mots, les expressions et privilégier la rime riche. Même dans ces free style il s’applique sur les mots tel un poète. 

Dans une interview aux Inrockuptibles, Dinos se définit comme une personne discrète et taciturne. Sa musique est donc pour lui un moyen de dire tout haut ce qu’il ne peut dire ouvertement. Il devient ainsi facile de comprendre pourquoi ses morceaux – en fonction des sensibilités de chacun – peuvent nous faire ressentir différentes émotions. 

Au travers de ses interviews, on sent clairement que Dinos est voué à son art. Sa musique est un prolongement de sa personne. Ses textes sont le reflet de ses interrogations, de ses inquiétudes, de ses envies.  

Rap & Poésie

Autrefois considéré comme vulgaire, marginal, réservé à un public des banlieues, le rap est aujourd’hui la première musique écoutée en France. De plus en plus de rappeurs de l’hexagone font leur entrée dans le top 100 mondial des plateformes de streaming. Le rap est un désormais un courant connu et reconnu et par tous.

Prenons pour exemple Marc Lavoine qui décrivait Vald comme “un jeune poète” sur le plateau de The Voice. Ou François Hollande qui expliquait dans une interview Konbini qu’il validait Kery James pour ses écrits et ses convictions.

Le rap s’est fait un nom grâce à son engagements et ses auteurs que l’on peut considérer comme des poètes modernes. Car comme la poésie avait Baudelaire, Verlaine, Apollinaire, le rap a Oxmo, Solaar, Dinos. Ils savent manier la langue de Molière, entre figure de style, alexandrins et assonances.

Dinos: un son, un projet

Vous l’aurez compris, Dinos fait partie des rappeurs “poètes“, capable d’exprimer son spleen seulement accompagné d’un instrument mais aussi des sons plus “street” tout en gardant un phrasé et du sens. Malgré son jeune âge, il en est déjà à plusieurs projets. Avec trois EP et deux albums, la discographie commence à être bien remplie. Nous avons décidé de vous sélectionner un morceau par projet… et croyez nous ça n’a pas été simple.

2013 : L’alchimiste

Grand fan de Paul Coelho et de son chef d’oeuvre l’alchimiste (que nous conseillons), il décidera d’appeler son premier EP par le même nom. 

Nous avons choisi le son Un trop :

“Je passe des journées devant l’horloge à attendre mon heure de gloire”.

2014: Apparences

Parce qu’il faut parfois faire des choix, ce serait sûrement le projet que l’on “apprécie” le moins même s’il reste très qualitatif. Fort de sa notoriété grandissante, Dinos s’essaie à d’autres sonorités et une écriture plus “simple” afin d’ambiancer davantage.

Le son le plus connu est Namek en hommage à la planète dans le manga Dragon Ball Z.

“Je rappe mes textes à la salle du temps et je vais me poser sur Namek”.

2018: Imany

Pendant quelques années, Dinos ne sort plus de gros projets. Entre doutes et mauvais conseillers, il estime ne pas sortir de projets aboutis. Imany mettra beaucoup de temps à sortir. Même s’il estime aujourd’hui qu’il n’aime plus cet album, son public n’est pas d’accord. L’attente en valait la peine. Le morceau Helsinki, mis en intro, est le reflet de la qualité d’écriture de Dinos et sa capacité à transmettre des émotions. Mais pour un premier album, Dinos est au rendez-vous.

“Je m’abandonne à Dieu je me repens, beaucoup le disent très peu le pensent”.

Dans la réédition, il sortira de nouveaux morceaux inédits comme le magnifique Placebo

“Tard le soir peu d’espoir car il ne fait pas très beau, quand je vais mal je me soigne qu’avec des placebos”.

2019: Taciturne

Un an après le premier album, Dinos revient fort sur les réseaux avec des extraits sur Instagram. Les mélodies sont sombres et les paroles mélancoliques. Il ne cesse d’évoluer et de peaufiner son écriture. Fin d’année, parfait pour les journées froides d’hiver, Dinos nous livre son excellent projet “Taciturne”.

Plus les années passent, plus les projets sortent, plus il est difficile de choisir un morceau tant ils sont tous bons.

Mais durant le confinement, un morceau est passé quotidiennement dans la playlist.

“Au paradis il n’y a plus de place, il en reste en enfer, heureusement mes essuies glaces nettoient les larmes du ciel”.

Là encore, il livrera une “réédition” très rapidement avec 5 morceaux supplémentaires dont “Slide” qui est d’un avis très personnel le meilleur morceau de Dinos à l’heure actuelle.

“Les yeux grands ouverts pourtant tout est noir, je repense au passé j’ai des trous de mémoire”

2020: Taciturnes, les inachevés

Seulement quatre mois après la sortie de l’album, Dinos livre un EP de dix morceaux en plus des vingts déjà présent sur l’album. Toujours aussi pointu sur l’écriture et sur des instrus mélodieuses….Un pur bonheur pendant le confinement.  

Dinos n’est pas le rappeur le plus connu, ni celui qui vend le plus. Pourtant il est l’un des plus talentueux. Reconnu auprès de ses pairs, il redonne au rap ses lettres de noblesse au travers de sa plume trempée dans l’encrier de Baudelaire. 

La musique continue de nous lier au travers d’une passion commune. Notre artiste du jour en est un autre exécuteur. Ric découvre une autre fois un artiste totalement inconnu pour lui. Cela confirme la substance principale de nos articles mensuelles: le partage musical. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Rentrée littéraire, la sélection du Ticket Mode

Le Ticket Mode Team

L’arrivée des extra-terrestres au langage énigmatique – Premier contact

Benoit Rouilly

Reggae, vous avez dit reggae ?

Ric

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des