Le Ticket Mode
Bien être Bio et éthique Enquête

La cure de sève de Bouleau en questions

La cure de sève de bouleau est la nouvelle reine des influenceurs healthy. Naturelle et pleine de promesses, elle apparaît comme l’alliée de la detox de printemps.

 

La sève de bouleau, comme son nom l’indique, coule à l’intérieur du Bouleau. Cette dernière est récoltée dès février, afin d’être consommée au début du printemps. L’histoire de cette pratique est loin d’être récente et de découler d’une tendance instagram. En effet, depuis le XIIème siècle, dans de nombreux pays nordiques, cette dernière est une tradition, et est encore utilisée aujourd’hui à des fins médicinales, en prévention, ou dans le traitement de différentes maladies. Ces propriétés sont de ce fait mondialement reconnues, puisque les Américains et les Japonais la consomment également en ce but.

Pourquoi faire une cure de sève de bouleau ?

La cure de sève de bouleau, consommée au printemps, permet au corps de se détoxifier des différentes toxines accumulées pendant l’hiver. Cette dernière est reconnue comme étant un des meilleurs draineurs, dépuratifs et diurétiques naturels existants. De ce fait, elle permet de purifier le sang, d’éliminer l’acide urique et le cholestérol par exemple, d’accompagner le corps dans le changement de saison, et de renforcer les défenses naturelles du corps. Pour preuve, le bouleau produit davantage de sève lorsque l’hiver est rude. Autres bienfaits, elle aide au fonctionnement des émonctoires tels que le foie et les reins, ainsi qu’à lutter contre les rhumatismes, la fatigue et les allergies.

Les effets de la cure de sève de bouleau

Après une cure de trois semaines, les effets sont indéniables et plus que positifs. Les premiers jours, les résultats pointent déjà indubitablement le bout de leur nez. Tout d’abord, les aller-retour aux toilettes sont plus que fréquents. Et oui, c’est que ça draine la sève de bouleau ! Peu à peu, c’est également un confort intérieur qui s’installe, un sentiment de légèreté et de maîtrise de son corps. Le lien mental et physique n’en est que plus mis en avant, puisqu’une confiance et un bien-être intérieur se font plus que sentir.

En fin de cure, ces effets sont renforcés, et multipliés. Un effet draineur de la cellulite peut être observé, ainsi qu’une amélioration du grain de peau et de la santé des cheveux, des ongles. Le bien-être des organes transparaît ainsi sur l’ensemble de l’extérieur grâce aux bien-être des émonctoires.

Et ça ne s’arrête pas là. En effet, la cure de sève de bouleau est remplie de calcium, potassium, magnésium, sodium, sélénium, zinc, chrome, et des oligo-éléments aux nombreuses vertus. Tous ces composants permettent ainsi que repartir sur de bonnes bases, et rendent les régimes alimentaires encore plus efficaces. Exit la crise allergique du printemps ! Un véritable trésor de la nature pour peu de calories, seulement 20 pour 100ml.

Le test a été effectué sur 3 semaines, avec la sève de Bouleau Orfito, durée recommandée pour une cure efficace. En effet, il s’agit du temps nécessaire au corps pour se régénérer complètement et ainsi intégrer tous les bienfaits de la sève. Le producteur est peu important, c’est plutôt la qualité de la sève qui doit être analysée.

Comment choisir sa sève de bouleau ?

La sève de bouleau, pour être des plus efficaces, doit être fraîche, non pasteurisée, et bio. En effet, c’est un produit vivant et cela lui permet de conserver les minéraux, les oligo-éléments, les acides aminés, les sucres et deux hétérosides, le bétuloside et le monotropitoside. Ces derniers libèrent deux molécules voisines de l’aspirine, analgésiques, anti-inflammatoires et diurétiques. Elle conserve également ses anti-oxydants et ses vitamines A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1.

Après ouverture, la sève doit être conservée au frigo, afin d’en garder la fraîcheur et les propriétés. Le mieux est de la consommer à jeun, au réveil, afin de bénéficier de l’ensemble de ses bienfaits. Le liquide ressemble à de l’eau et à un goût très doux, peu prononcé, ce qui en fait une cure facile à associer à son quotidien. Attention à ne pas la laisser vieillir trop longtemps, car elle pourrait devenir plus forte et bien moins agréable de par sa fermentation.

Jusqu’à il y a peu, la sève ne pouvait être conservée et la cure ne pouvait ainsi avoir lieu qu’au moment de la récolte. Il est maintenant possible de la consommer à tout moment. Pour cela, il faut faire attention à la choisir embouteillée selon le procédé sous vide dit “de l’arbre à la bouteille” primé en Finlande, qui permet de la stabiliser à long terme sans ajouter de conservateur.

En conclusion, la cure de sève de bouleau est un moyen peu expansif de remettre les compteurs de son corps à 0 et de repartir sur de bonnes bases. Testée en interne, les résultats sont là et ne se sont pas fait attendre. Ne passez pas à côté de la récolte et prenez soin de votre corps. Il est votre meilleur allié.

En aucun cas les informations et conseils proposés au sein du webzine Le Ticket Mode ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Il n’y a pas que les anges qui ont des “auréoles”

Olivia

Manger healthy (pour homme)

Sylveur Gausserand

Daria, une icône avant-gardiste et féministe

Marjorie Bordenave

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des