Le Ticket Mode
Cinéma Culture

Crime ou pas crime à bord de l’Orient-Express ?

À la rédaction du Ticket Mode, on n’est pas des moutons. Aller voir le dernier Star Wars ? Bien trop classique. Pourquoi pas un thriller inspiré de la plus connue des auteurs de polar : Agatha Christie. La nouvelle adaptation du Crime de l’Orient-Express ravira en suspense ceux qui n’ont jamais lu le livre.

Kenneth Branagh, réalisateur et acteur, enfile le costume d’Hercule Poirot dans cette nouvelle adaptation. Le célèbre enquêteur s’offre des vacances à Istanbul avant d’être rattrapé par son travail. En embarquant à bord de l’Orient-Express, il découvre d’autres passagers, dont Edward Ratchett (Johnny Depp), un criminel craignant pour sa vie. Ce dernier souhaite embaucher “l’enquêteur le plus célèbre au monde” pour sa protection. Il obtiendra un refus catégorique. Le lendemain, Ratchett est retrouvé assassiné dans son wagon luxueux.

Recommander à ceux qui n’ont pas lu le livre ! 

Commence alors la quête des indices, le détective interroge un à un les suspects. Quel casting de prétendus coupables ! Pénélope Cruz, Michelle Pfeiffer, Willem Dafoe Josh Gad, tous sont potentiellement des criminels jusqu’au bout…

Par des mouvements de caméras, d’une technicité irréprochable (vues en hauteur et de l’extérieur des déplacements des passagers dans le train), l’on est pris par l’histoire. Les preuves s’enchaînent, défilent à toute vitesse. Hercule Poirot réfléchit bien et vite. Ceux qui connaissent le dénouement n’auront aucun effet de surprise et cela risque d’aplatir le film. Les autres, vous allez vous surprendre à faire vos propres pronostics.

Le réalisateur a fait le choix de développer son personnage. Une personnalité qui fait sourire avec ses traits maniaques, son immodestie et son goût pour la solitude. À travers ses réflexions sont dressés les portraits des autres personnages. À part les dires d’Hercule Poirot à leur propos, on ne saura pas grand chose sur eux.

La prédominance de l’enquêteur dans le scénario laisse présager un projet bien plus grand : la volonté de Kenneth Branagh d’adapter d’autres romans d’Agatha Christie. “Je suis devenu Poirot sans m’en rendre compte” confie l’acteur dans une interview pour Le Figaro. Hercule Poirot pourrait bien s’offrir un nouveau visage durablement….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

La Petite Histoire #64 : Les Solidays

Marjorie Bordenave

Le collectif “En marche pour la paix”, un nouvel élan de solidarité

Ornella Van Caemelbecke

“Un regard pour toi” : du shopping pour les personnes mal et non-voyantes !

Marjorie Bordenave

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des