Le Ticket Mode
Beauté

Cosmétiques maison : 5 choses à savoir avant de se lancer

Avec l’apparition d’applications et de sites comme Yuka, beaucoup ont pris conscience de la composition parfois douteuse de certains produits cosmétiques. Inspirés par la tendance du Do It Yourself et soucieux de connaître les ingrédients exacts des produits qu’ils utilisent, certains ont fait un choix radical : confectionner eux-mêmes leurs cosmétiques. L’aventure vous tente ? Voici les 5 choses à connaître avant de se lancer.

1/ On se documente

Ne jouez surtout pas au petit chimiste dans votre cuisine ! Réaliser ses produits de soins ou de maquillage ne relève pas du hasard. En cuisine, si vous mettez trop de sel, poivre ou autre, ça ne sera pas bon. En cosmétique, si vous abusez de certains ingrédients, vous risquez une catastrophe dermatologique ! Certains produits sont potentiellement dangereux s’ils sont mal utilisés. Conseil : on se renseigne sur les sites spécialisés (ex : www.aroma-zone.com) ou on achète des livres rédigés par des pros (ex : Ma Cosmétique Minimaliste de Pauline Dehecq).

2/ On s’équipe

Pour des questions d’hygiène notamment, il est mieux d’avoir un matériel spécialement dédié à la fabrication de vos produits. De nombreux sites internet et magasins bio en proposent à des prix plutôt attractifs. Pour les ingrédients, on mise sur de la qualité, si possible bio. Tant qu’à faire ses cosmétiques soi-même, autant faire de la bonne qualité. La préparation de certains produits (les savons notamment) implique également de porter un masque et des gants. À ne pas négliger pour éviter les irritations ou gênes respiratoires.

3/ On commence doucement

On débute par un produit simple à réaliser pour se faire la main. Le savon, par exemple, est réservé aux plus chevronnés. Pour les novices, on mise sur une lotion ou un baume à lèvres. Avec quelques ingrédients de base, même parfois déjà présents dans votre cuisine, vous pouvez faire pas mal de choses. L’huile de coco et l’huile d’olive par exemple. De même, évitez d’en faire trop à la fois. Vous ne savez pas comment votre peau va réagir, ni même si vous allez apprécier l’utilisation de ces produits.

4/ Préparez vous au changement

Et oui ! Quand on utilise des cosmétiques industriels depuis toujours et qu’on passe au fait maison, ça peut faire un choc. Voire même décevoir. En effet, les textures et odeurs que l’on connaît dans le commerce seront sûrement difficiles à obtenir dans votre cuisine. Pareil pour les effets immédiats donnés par certaines crèmes « miracles » qui, à grand coup de silicone, lissent votre peau en un instant. Il faudra être plus patient pour avoir des résultats avec les cosmétiques maison. Mais il paraît que ça vaut la peine d’attendre…

5/ On respecte les dosages et la conservation

Une fois que vous êtes lancés et que vous avez réalisé quelques recettes, ne pensez pas pour autant que vous savez tout. La tentation est toujours grande de « pimper » les recettes que vous avez déjà testé en modifiant les ingrédients pour les adapter davantage à votre peau. Vous le pouvez mais, si vous choisissez de remplacer un hydrolat par un autre par exemple, renseignez-vous sur le produit et voyez si les quantités à mettre seront les mêmes. Un produit naturel ne signifie pas qu’il est sans danger. Idem pour les dates de péremption et modes de conservation. Si le produit doit aller au frigo, on le met au frigo (certains ingrédients doivent d’ailleurs être conservés au frais). Et six mois, c’est six mois. Pas douze, pas quinze. Même s’il n’est, a priori, pas dangereux d’utiliser un produit « périmé » celui-ci n’aura presque plus d’effets donc c’est inutile. Veillez donc à préparer la juste dose de produit pour éviter le gâchis et profiter au mieux de vos créations.

Vous voilà prêts à vous lancer dans la fabrication de vos cosmétiques ! En respectant ces 5 règles tout devrait bien se passer. Dans quelques temps, vous pourrez exhiber votre mine radieuse devant vos amis et leur vanter les mérites de votre crème secrète…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

La Petite Histoire #35 : la coloration cheveux

Marion Vuebat

En 2017 je prends soin de moi : les beauty box

Aurore ESCAMILLA

Les cosmétiques vegan, et pourquoi pas vous ?

Fanny Pourpre

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des