Le Ticket Mode
Culture Décryptage en musique Musique

[Confinement] Musique et Quotidien

On lisait le journal quand un article attira notre attention. Les plates formes musicales auraient perdu 10 à 15% d’écoutes en cette période particulière…! Comment expliquer cela ? Plus de trajets en métro, en voiture. Plus de salle de sport, de soirées, de moments posés entre potes. Depuis un peu plus d’un mois, les émotions sont mises de côtés ou exacerbées. On attend et les journées se ressemblent. Mais c’est pas pour autant qu’on ne va pas vous sortir la rubrique musicale du mois ! Peu importe les circonstances, on s’adapte. Vous savez que le musique fait partie de notre vie donc chez nous Spotify et autres sites de streaming musical continuent de tourner en boucle ! D’ailleurs c’est quoi nos morceaux du confinement ? Petite playlist du moment, let’s go !

Musique et quotidien“. Notre musique, notre amour de la musique est lié à notre vie quotidienne. Chaque instant est lié à un son….de manière volontaire ou involontaire, la musique est toujours présente. C’est en ce moment qu’on se rend bien compte que la musique est liée à des émotions, des contextes. Comme lorsque vous revoyez une photo de vous petit avec vos frères et que vous vous repassez le son de votre enfance. Ou que vous êtes en soirée et que vous voulez vous ambiancer sur le son du moment.

Musique, quotidien, confinement et télétravail

En ce moment, la plupart des métiers se redéfinissent pour continuer à apporter leur contribution à l’effort collectif pour maintenir à flot l’économie française. Beaucoup de corps de métiers – dont les nôtres – ont recours au télétravail afin de ralentir la propagation du virus. Nous en parlions dans un précédent article avec notamment le métier d’enseignant.

Nina Simone avec par exemple Ain’t got no, I got life ou encore Césaria Evoria avec Petit Pays…..les grandes dames de la musique sont un accompagnement idéal pour se concentrer sur l’ordinateur et son travail. Des chanteurs à textes comme Gaël Faye avec Balade brésilienne par exemple ou encore Féfé avec Le charme des premiers jours ajoutent un peu de diversité dans les sons.

Une bonne dose de jazz au saxophone permet à l’esprit de chantonner en même temps qu’il réfléchit. On n’en retrouve de belles compilations sur Youtube dont voici un exemple ici. Et pourquoi pas aussi focaliser son esprit sur une bonne vieille compil’ de roots reggae

Source: Youtube
Dans la tête de Jess….

Je te reconnais bien là Ric. Du Jazz pour être posé et se concentrer, du reggae pour avoir l’impression de voyager. Pour ma part, j’ai moi aussi deux styles de musique en fonction de la journée, de ce que je dois faire. Si c’est calme, le rap reste et restera la musique qui m’accompagne au quotidien. Mais des morceaux “calmes” et recherchés. Il s’agit de pouvoir rester “focus” devant son écran sans partir dans tous les sens. Il y a un artiste qui a été très productif ces derniers temps et qui me berce quasiment en continue, c’est Dinos. Des “instrus” mélodieux, des textes entre rap et poésie. Son album Taciturne a fait une entrée fracassante dans mon TOP 10. Pour couronner le tout, il a sortir un EP en plein confinement suite de l’album “Taciturne les inachevés“. Pour vous donner envie de l’écouter, voici trois morceaux phares :

Mais – parce qu’il y a toujours un mais – j’ai moi aussi besoin d’évasion et d’avoir l’impression d’être ailleurs…de ressentir une émotion différente. Nous vous avons déjà parlé de Anouar Brahem, Tchaïkovski ou encore Miles Davis dans notre article sur le jazz. Tous ont la capacité de procurer ce ressenti. Cependant, ces temps-ci, c’est Fairuz qui apporte émotion et évasion. La “turquoise” du Liban est l’une des plus grandes voix du monde arabe et même au delà. Ecoutez et vous comprendrez.

Source: Youtube

Musique, quotidien, confinement et sport

Un esprit sain dans un corps. Crédo de bien des personnes qui choisissent – à raison – de consacrer du temps à entretenir le corps. L’heure est à l’imagination et les tutos pour s’entraîner avec les moyens du bord.

On peut faire monter le cardio avec des morceaux rythmés comme Ole Digga de Konshens ft J. Capri ou Confirm de Patoranking. Impossible de ne pas aller jusqu’au bout avec de tels sons. La rédaction a testé….à vous. Nous en avons plein d’autres:  Dancehall Clash de DJ Halan, Who mad again de Jahyanay & Bamby, No Games de Serani, des morceaux de 2Pac comme Changes ou Ghetto Gospel

Source: Youtube

On oublie pas évidemment un son old school mais toujours efficace au moment de faire ses abdos en fin de séance.

Source: Youtube

Musique, quotidien, confinement et loisirs

Les loisirs – en extérieur du moins – sont clairement limités du fait d’être enfermés. Mais, comme l’ont dit des tas de personnes dans des films…..”le ciel est la seul limite qu’on devrait se fixer”. En route pour l’épopée de notre musique de loisirs en plein confinement.

A toi Ric….

Difficile par les temps présents de s’adonner à ce qui pourrait s’apparenter comme un passion, la danse et en particulier la salsa. Dans Vamonos a bailar la salsa, nous vous parlions de cette discipline de danse si particulière et festive. Plus possible d’aller “mouiller le maillot” en soirée. Il faut donc s’ambiancer à la maison et pourquoi pas tenter quelques pas de sueltas devant sa glace. C’est ainsi que Quiero verte otra vez, le nouvel opus de Havana D’Primera, a été découvert il y a quelques jours. On ne s’arrête pas là et c’est parti pour un peu de cardio avec des sons comme Devuelveme el besito de Juan Guillermo ou encore En mi solar de Timbalive ft Mayito Monte & Osain Del Monte.

Source: Youtube

Cuisiner est un plaisir qui permet de creuser son imagination. De plus, avec l’enfermement et le temps libre, le moment est adéquat pour découvrir et tester de nouvelles recettes. L’enceinte avec le portable connecté n’est jamais loin. Une pincée par ci et une pincée par là sur le son On the Low de Burna Boy ou encore à l’ancienne avec Mockingbird de Eminem voire même Le droit de chanter d’Oxmo Puccino.

Source: Youtube
Et toi, Jess?

Passionné de voyages, sports et autres sorties, le confinement est compliqué pour être comblé niveau loisirs. Mais ce n’est pas une raison pour procrastiner. Bien au contraire, toi comme moi qui avons une vie à mille à l’heure, avec peu de créneaux disponibles, il faut savoir profiter du temps qui nous est offert. Apprendre à cuisiner par exemple car je n’ai pas encore ton talent. La couture aussi. Je dispose d’une machine alors je découvre pour confectionner des masques en premier lieu pour aider mais j’espère aussi maîtriser l’art de la retouche pour mes affaires. Je me suis aussi remis à tracer quelques coups de crayon, revenir plusieurs années en arrière, à cette époque ou j’étais passionné de graffiti. En fonction de l’heure à laquelle je pratique je vais varier. Pour m’ambiancer en cuisine rien ne vaut un bon vieux Notorious BIG , Marie J. Blige ou Buena Vista Social club.

Quand il est tard, que j’ai le casque et que je veux être dans ma bulle, deux morceaux reviennent systématiquement :

La musique nous accompagnera toujours et elle a cette capacité à s’adapter à chaque moment. Qu’il soit midi, minuit, que vous soyez seul ou en famille, en télétravail ou en faisant du sport vous trouverez un morceau qui vous redonne le sourire.


– Article co-écrit par Jess et Ric –
 
 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

Un bout d’histoire de vie : Mémoires d’enfant – Épisode 5

Ric

Denis Mukwege, docteur aux services des femmes

Ric

10 lieux à visiter à … Madrid !

Claire Recouly

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des