Le Ticket Mode

Née d’une ambition jeune et écologique, la marque Bhallot touche la fibre d’un futur responsable, technique et élégant avec une jolie collection de sacs en jute venue du Bangladesh.
Voyage immobile avec Guillaume et Jean-Baptiste.

Deux toulousains ingénieurs et animés par une quête de sens partent au Bangladesh pour un stage de fin d’études dans l’association Gold of Bengale. L’or de ce petit pays, c’est le jute que l’association revalorise en le transformant en bateaux, planches de surf et autres objets du quotidien. Guillaume et Jean-Baptiste passent deux ans là-bas et décident de repenser la fibre et créer plus grand en mixant les savoir-faire présents sur place. Cette fibre dorée a l’avantage par rapport au coton de pousser quasiment naturellement, sans besoin d’eau car la filature se fait à sec.

Lancée en 2017, Bhallot, qui signifie « bien » en bengali et qui rappelle le mot baluchon, est née avec un moteur : créer un produit écologique 100% naturel et impulser un impact social dans un pays pas forcément habitué à une qualité dans la confection. La marque commercialise pour l’instant trois sacs à dos et un sac weekend, tous faits de jute et créés par deux coopératives au Bangladesh, Prokritee et Trango, dont les unités de production sont réparties dans les villages tandis que les designers restent à la capitale. Ces coopératives sont en lien avec World Fair Trade Organisation pour maintenir les savoir-faire dans le rural, encourager l’entreprenariat féminin et limiter les bidonvilles autour des villes. Jean-Baptiste rêve aussi de réussir à créer les coopératives d’agriculture labellisées biologiques et parvenir à une bonne traçabilité de la graine au sac. Dans cet axe, la marque essaye de supprimer le cuir de leur production, excepté le cuir tanné végétalement.

« Bhallot en trois mots : naturel, éthique et stylé. »

Pour leur nouveau modèle, Guillaume et Jean-Baptiste ont co-créé un cabas avec leur communauté en posant deux questions ouvertes : quels sont les problèmes rencontrés avec un cabas et que peut-on faire de mieux ? Avec l’apport des 850 réponses, ils sont arrivés à la version parfaite : une poche intérieure détachable, des anses plates et solides, un fond interchangeable, une taille adéquate.

Présents à Toulouse dans une boutique de créateurs et sur un site internet, l’équipe agrandie de Charlotte clôture les pré-commandes le 10 juin et prévoit une nouvelle collection pour Noël : une sacoche d’ordinateur, un sac en cuir et un concept « un pays, une fibre » en commençant par la France.

Des projets comme ça, on en veut tous les jours.

Va faire un tour sur leur site pour partir voyager : https://www.bhallot.eu/

Et abonne-toi là : https://www.instagram.com/bhallot_bags/?hl=fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts

FASHION REVIEW #7 : L’homme Celine par Hedi Slimane

Maÿlis Magon de la Villehuchet

BACK TO SCHOOL TREND #1 : le serre-tête.

Maÿlis Magon de la Villehuchet

Futur Motion : le beau streetwear toulousain

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des