Like

Zadar : une presqu’île pour un dépaysement entre terre et mer

Zadar, est une ville croate, proche de la France, facile d’accès et pourtant dépaysante. Des paysages à la culture, c’est une parenthèse d’évasion assurée pour qui souhaite couper de son quotidien. Un sac à dos, un gros week-end, et l’aventure vous attend à seulement 1h30 de vol. Tour d’horizon.

 

QU’est ce que zadar ?

Zadar est située au nord de la Dalmatie, en Croatie, et reçoit environ 150 000 touristes par an. La première surprise qui attend les Français dans cette ville, s’incarne dans le nombre d’homologues qu’ils pourront rencontrer là-bas. En effet, de par la ligne Ryanair reliant Zadar à Marseille en 1h30 et 2h de Paris, la destination devient attrayante grâce au faible coût du trajet. Une navette assure ensuite le trajet jusqu’à la vieille ville.

Se rendre dans ce pays, c’est également adopter sa monnaie, la Kuna. Ce dernier permet à chacun de se sentir riche grâce à sa faible valeur. Les billets de cent vous remplissent les poches bien plus rapidement que les euros. Bien entendu, il est souvent plus avantageux d’effectuer le change avant le départ, plutôt qu’à l’aéroport.

©Lorry Mosin

Pour ce qui est du cout de la vie, ce dernier est en général assez bas. Ainsi, les AirBnB sont plus qu’abordables, tout comme les hôtels, synonyme de séjour confortable à bas prix.

Dès l’arrivée dans ce pays, le dépaysement est total. De grandes publicités pour de l’électroménager encadrent les routes, les ronds points n’existent pas et l’agencement des rues diffèrent également du notre.

Le dernier monument a citer ici, s’incarne dans un petit monastère, où des moines se promènent parfois, prêts à engager la discussion. Un havre de paix,  de sérénité, où on se déconnecte peu à peu du monde. Un instant pour se retrouver, se concentrer sur l’essentiel et sentir chaque respiration entrer dans nos poumons.

© Lorry Mosin

Les jardins

Au sein de la petite ville, deux jardins offrent une parenthèse de verdure, en communion avec la nature. Ces derniers sont particulièrement bien entrenus, permettant une évasion au milieu de la ville. Après une petite marche, en montant au fil des chemins, la vue est sans égale. La mer fait face aux montagnes enneigées, parfaite opposition de deux forces.

De plus, de grandes variétés de plantes et d’arbres s’épanouissent au sein de ces derniers, tout comme les insectes et les petits animaux. Et, au milieu des vestiges de l’histoire, un grand bol d’air frais transporte dans un autre monde.

Sea organ & greeting to the sun :

Le Bilan de voyage :

Quand Zadar s’éloigne et que les îles de la Dalmatie apparaissent dans le champ de vision, la nostalgie prend forcément place, comme à chaque fin de voyage. Vous ne pourrez regretter un voyage en Croatie, tant les paysages y sont beaux et différents. Repartir, c’est se rendre compte de combien des gens si proches de nous, peuvent nous apporter beaucoup, combien il ne suffit pas toujours de se rendre loin pour être déboussolé. Des images paradisiaques, l’eau turquoise et le dessin des côtes italiennes et françaises, toutes sont là pour nous rappeler que la meilleure façon de grandir, c’est de partir et découvrir.

©Lorry Mosin

Alors, comme dirait Janine, prends tes clics et clacs et pars. Un sac à dos, un carnet de voyage, un appareil photo, et go !