Like

Whole 30 : 30 jours pour réinitialiser son corps

Le Whole 30 a récemment conquis certaines blogueuses outre-Atlantique et commence doucement à s’implanter chez nous. Un programme de nutrition sur 30 jours, qui promet un renouveau intérieur. Mais qu’en est-il vraiment ?

 

 

Qu’est ce que le Whole 30 ?

Le programme Whole 30 a été créé en 2009 par le programme créé par Dallas Hartwig et Melissa Hartwig, en vue de changer la vie et les habitudes alimentaires. Développé dans leur livre “It’s all start with food”, il a déjà convaincu plus de 100 000 personnes à travers le monde autour du slogan ” it’s not a diet, it’s a reset”. Le concept est simple, une alimentation tournée autour des produits “entiers”, en ne consommant que des protéines, des légumes et des fruits. Les produits laitiers, les sucres ajoutés naturels ou non, l’alcool, le soja, les légumineuses, sont oubliés. En effet, considérés comme inflammatoires, ces derniers sont supprimés du régime alimentaire afin d’observer les changements dans son corps et de pouvoir ensuite modifier ses habitudes alimentaires. Le but : atteindre le “food freedom”, la liberté alimentaire.

A la fin des 30 jours, on réintroduit chaque groupe alimentaire petit à petit afin d’en tirer des conclusions et d’adapter ses apports nutritionnels.

©Whole30.com

La promesse :

Dans la vision Whole 30, les aliments inflammatoires peuvent être derrière des problèmes tels que la chute ou le manque d’énergie, des douleurs inexpliquées, la perte de poids de la difficulté, l’échec de traitement avec des remèdes pour des problèmes tels que l’infertilité, problèmes de peau, des troubles digestifs et des allergies périodiques. Le but du programme est de faire un grand ménage dans notre corps et de lui redonner force et vigueur. Un coup de fouet de 30 jours afin de le bousculer, de relancer son métabolisme et de faire le plein d’énergie. Il a ainsi des bienfaits sur les organes émonctoires, mais également, et surtout,  dans la totalité du système digestif.

Les effets ressentis :

Pendant 30 jours, interdiction de se peser, ou de se mesurer. Il ne faut pas non plus faire d’écart, au risque de devoir tout recommencer du début. Les premiers jours sont compliqués, le corps est bousculé dans ses habitudes et la fatigue se fait rapidement sentir. Attention également à manger suffisamment ! Manger certains aliments ne signifie pas hypo-calorie !

Aux alentours du dixième jour, le “tiger blood”, le sang du tigre littéralement, une sorte d’énergie sans limite vient envahir l’organisme. Une sensation de légèreté s’empare du corps mais également de bien-être. Quelques boutons de détox font également leur apparition au début mais ils disparaissent rapidement au profit d’une peau radieuse et de cheveux revitalisés.

Au bout de 30 jours, les résultats en termes de poids sont variables selon les personnes et ne sont pas la priorité de ce programme. Pour autant, après le test Le Ticket Mode, une perte de 3 kg a été observé, ainsi que plusieurs centimètres en moins sur l’ensemble du corps.

Bilan :

A la fin du test du Whole 30, ce dernier semble remplir ses promesses. Suivi de scrupuleusement, il permet une remise à 0 réelle du corps et de ses fonctions.

Impossible de dire que ce programme est facile au vu des nombreuses restrictions. Au niveau social cela devient vite compliqué car peu de restaurants proposent des plats compatibles avec le Whole 30 et l’absence d’alcool pendant 30 jours n’aide pas. (Pour une analyse complète d’un mois sans alcool rendez-vous ici). Il faut préparer chacun de ses repas, chaque jour, avec des aliments entiers, sans aucune transformation et sans aucun écart. La volonté est ainsi mise à rude épreuve durant le programme.

La communauté autour du programme est d’un grand soutien et permet de trouver des idées recettes et de se sentir soutenu. Pour autant, elle peut rapidement renvoyer une image sectaire, ce qui est bien dommage.

La réintroduction des aliments doit véritablement se faire en douceur afin d’évaluer sa résistance à certains groupes, mais également dans le but d’éviter un trop grand choc au corps. Ce programme a pour mérite de pousser à écouter son corps, ses besoins, et d’identifier la différence entre faim et envie de manger.  Un bilan positif pour ce régime alimentaire, si ce dernier est suivi sur 30 jours. Le but étant bien entendu de continuer à manger équilibré le reste du temps !

Plus d’informations sur le site officiel : https://whole30.com/

Cet article fait office d’information mais ne se substitue en aucun cas à l’avis d’un médecin. Prenez le temps de consulter afin de savoir si ce régime alimentaire vous correspond.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !