Like

La vie sans portable : cap ou pas cap ?

Le portable n’a jamais été aussi sollicité qu’aujourd’hui. Dans un monde où la technologie prend le devant, il est parfois très difficile de reconnaître les habitudes qu’on développe une fois qu’elles sont intégrées dans notre quotidien… Le portable est désormais omniprésent dans nos vies : entre outil pratique et compagnon de tous les jours où est la limite ?

Le portable : l’indispensable

source : http://anthillonline.com/phone-addict/

O portable ! Toi, magnifique gadget qui a réussi à s’immiscer dans tous les domaines de nos vies !

Certains y attachent une attention particulière : habillez votre téléphone avec une coque fourrure aussi élégante que votre manteau fourrure. ( Oui, oui, à partir du moment où l’humain habille tout ce qu’il entoure : entendez les chiens par exemple  on peut considérer que l’attachement est profond ! ).

Pour la plupart de nous c’est notre compagnon de vie puisqu’il nous permet de se réveiller. Pour d’autres personnes, il donne l’impression de “transporter” une partie de nos vies ( screens de conversation douteuses, photos plus que douteuses de nous ou nos proches , discographie entière de Daft Punk…). En bref le portable est devenu notre meilleur ami ! Il est presque plus fiable que les gens qui nous entourent : en plein milieu d’une conversation on n’hésite plus à le consulter ou à le tenir en mains…

Nous ne pouvons plus imaginer un monde sans portable ! L’information est à portée de main et elle se trouve dans notre poche à longueur de journée. Ce qui veut dire que le gain de temps est considérable et la praticité qui en découle est très précieuse…

source : https://www.blogdumoderateur.com/barometre-numerique-france-2016-credoc/

Une étude menée en 2017, par le cabinet Deloitte ( cabinet d’audit et de conseil )  indiquait que :  “dans une journée, les Français consultent leur smartphone en moyenne 26,6 fois par jour. Pour les jeunes (18-24 ans), ce chiffre est quasiment doublé (50 fois par jour)” .

Bref… la vie sans portable semble impossible !

J’ai perdu mon portable

Pourtant cet été une magnifique chose m’est arrivée : après plusieurs chutes mon portable s’est décidé à rendre l’âme et m’a laissé face à moi-même.

Oui, j’ai bien passé trois mois sans portable ( si vous considérez qu’un portable Samsung des années 2000 sans le moyen d’aller sur Youtube est un portable euh vous ne faîtes pas partie des 80 % des mortels ).

Ma nouvelle vie sans portable s’est déroulée en quatre étapes cruciales :

  • Après deux semaines sans portable, vous recommencez à lever les yeux dans le métro. C’est alors que vous rencontrez les yeux de ce mec qui prend le même train que vous. Vous savez celui que vous avez aperçu plusieurs fois. 
  • Après un mois et demi sans portable vous redécouvrez les nuages, et vous y voyez même des formes. Oui, comme lorsque vous étiez enfant, quand vous étiez plus sage…
  • Deux mois sans portable ( et là c’est la meilleure de tout le process ) : vous développez votre intelligence naturelle et vous stoppez de tout googliser.  C’est alors que vous recommencez à parler à des inconnus, vous méditez dans le train ( et si ça vous arrive, vous faîtes partie des 20 % d’immortels sur cette planète je vous assure ! )…
  • Trois mois sans portable : vous volez comme un oiseau ( non pas vraiment en fait, enfin seulement quand vous fermez les yeux et que vous vous imaginez voler, ce qui est tout aussi bien ). Vous aiguisez vos sens, et vous vous sentez plus légère.

source : http://www.lecoeurdelameute.com

Perdre son portable, c’est se retrouver parce que c’est retrouver le silence que notre société essaie d’étouffer…
Perdre son portable c’est aussi se réveiller et se rendre compte que la vie ne se passe pas qu’au bout de nos doigts.

Qu’en est-il de se reconnecter avec sa sensibilité humaine ?  de se reconnecter avec vos cinq sens ? ( dernièrement, quand avez-vous réellement apprécié une promenade sans aucune interférence ? ).

Et si votre vie se reconstruisait avec de nouvelles expériences, et de nouvelles émotions ? Oui : tout ce qu’on essaie désespérément de minimiser ou de refouler…

J’ai perdu mon portable cet été et depuis je prends l’habitude de le perdre un peu tous les jours. C’est comme si j’avais retrouvé une  bonne partie de moi-même !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !