1

Vamonos a bailar la salsa cubana!

“Work, work, work” chante notre Rihanna internationale ! Que penser de cette philosophie qui consiste à rendre le travail le centre de son univers? À la rédaction, nous sommes convaincus que la vie se doit d’être pleinement vécue aussi bien professionnellement que personnellement. Quoi de mieux que de s’évader avec la musique ou la danse ! Afin de contribuer à l’hygiène de ta vie, toi cher lecteur, nous te proposons de découvrir une activité ludique, sportive et sociale: la salsa cubaine.

La journée est terminée. La tête est encore en fouillis après tous les échanges des réunions ou encore avec ce boss qui nous a pris la tête. Il faut absolument se divertir pour se changer les idées. Bar? Opéra? Dodo? Danse? Oui, ce sera la danse! Partons à la découverte  d’une danse de couple sur fond de culture afro-caribéenne: la salsa cubaine!

Source: Youtube

Un peu d’histoire

Salsa, en espagnol, signifie « sauce ». Dans le langage populaire cubain, il veut dire aussi « sensuel » et « attirant ».

La salsa, dans sa définition actuelle, est un mélange culturel de rythmes d’Amérique Latine comme le son, le guaganco, la rumba, le mambo, le cha-cha-cha, la bomba, la plena, … avec des influences de rythmes américains tels le jazz, la soul, le blues, et de rythmes européens.

Elle se danse de façon générale en couple mais également seul, laissant libre court à l’improvisation. Depuis sa naissance dans les quartiers hispaniques de New York au début des années 50 – 60, elle connait un grand succès. Dans les années 70, elle déchaîne un véritable engouement dans tous les Etats-Unis. Elle s’exporte en Europe et dans le monde entier dans les années 90, et connaît le même succès. La danse s’appuie sur les bases du son, du mambo ainsi que de mouvements d’autres rythmes, de façon à amener une manière commune de danser. On dit « salsero » pour désigner le danseur et « salsera » pour désigner la danseuse.

La salsa cubaine

Il existe plusieurs variantes de salsa: la cubaine, la porto ricaine et la colombienne.

La salsa cubaine s’inspire de la danse casino des années 50, comme celle pratiquée au Tropicana, fameux club de la havane, et prend ses racines dans le son cubain, danse apparue vers 1920. Le couple se déplace essentiellement en décrivant des cercles successifs. C’est une danse de rue, populaire et sociale.

Une variante s’appelle « Rueda de casino ». Elle consiste en une ronde (rueda) de couples où un meneur annonce successivement les figures à exécuter ensemble et en même temps, avec de multiples et différents changements de partenaire. L’accent est mis sur le temps fort musical (temps 1 de la mesure à 4 temps) et on compte : 1, 2, 3, …, 5, 6, 7,… (pause sur les temps 4 et 8).

Source: Youtube

Lorsque la salsa est dansée en couple, le salsero marque le temps 1 du pied gauche, puis le temps 5 (c’est le temps 1 de la seconde mesure) du pied droit. La salsera fera l’inverse.

Source: https://strasbourg-danser-bouger.com/lexique/danse-salsa/

Pourquoi se mettre à la salsa ?

http://www.youthnow.rs/salsom-u-latino-svet/

 

Connaître les origines de ce style de danse n’aura pas suffi à convaincre ? Passons en revue quelques raisons parmi tant d’autres qui pourraient justifier de se mettre à la salsa…cubaine.

Tu pourras rencontrer du beau monde

Eh oui! La salsa, elle se danse essentiellement à deux. Cela oblige donc à créer du lien social. Un bon moyen de vaincre la timidité ou alors de voyager en restant dans sa ville ? Nous ne pouvons point en douter.

Il est vrai que toutes les sphères et toutes les communautés ne se ressemblent pas. Chaque danseur arrive avec son histoire, son style et son monde. Cela crée forcément un mix particulier qui est propre aux groupes. On se rappellera de ce sentiment qui nous fait apprécier ou au contraire détester une nouvelle personne dans son monde. Il faut donc trouver s’inclure dans un monde qui est au plus près du sien en termes de feeling et de ressentis. L’expérience a montré – et oui nous sommes scientifiques à la rédaction – que soit ça passe soit ça ne passe passe pas mais on finit toujours par trouver son compte.

Tu pourras devenir sportif ou du moins le croire

La médecine et l’histoire ont prouvé que le sport est bon pour la suite. La salsa cubaine est une danse dynamique. En fonction de la musicalité du morceau de musique, l’exécution des passes est plus ou moins rapide. De plus, tout le corps est sollicité. La salsa est donc un véritable exercice de cardio.

Tu veux la panoplie complète du salsero? prends juste une mini-serviette et accroches la à ta poche arrière. Elle servira à essayer la sueur qui t’inondera le visage. Et si tu ne transpires pas…eh ben bravo! Et pour les filles, des talons de danse permettra de sublimer les mouvements.

Ton apprentissage sera infinie et ton cerveau te remerciera

Bien entendu, apprendre la salsa commence avec les pas de base: mambo, rumba et salsa. Au fur et à mesure, de nouvelles passes arrivent et enrichissent la danse pour encore plus de fun.

Si – comme la rédaction – tu as soif de savoirs et de nouvelles expériences, danser la salsa boostera ton cerveau qui est celui qui dirige tout…ou pas!

Tu pourras modifier ton statut de célibataire

Danser la salsa cubaine implique d’échanger avec autrui. En effet, le partage est le maître mot pour toutes les danses de couple. Les fameuses phéromones décideront de l’alchimie avec ton / ta partenaire.  Si rencontrer quelqu’un est dans ta to-do list de cette année, fonce vers les soirées latines et peut-être seras tu chanceux (se)!

Les bons plans de la rédaction

Source: Giphy

Il est vrai qu’il existe un nombre important de lieux pour apprendre et/ou danser la salsa cubaine. Paris, Lyon, Annemasse….bien des villes de France regorgent de lieux pour se mouvoir aux rythmes de l’esprit et la musique afro-caribéenne.

A la rédaction, nous pouvons proposer quelques pistes si jamais l’envie se présente de découvrir et/ou s’améliorer ou bien tout juste danser.

L’association Dans Les Couleurs du Temps propose chaque année des cours de salsa cubaine. L’idée est d’apprendre de la manière la plus ludique possible sans pression. La pédagogie du professeur ainsi que sa bonne humeur permettent de créer un véritable environnement propice à la découverte et l’apprentissage. Pour découvrir l’association, c’est ici!

Vanessa et Olivier, une jeune couple de danseurs proposent une soirée hebdomadaire tous les jeudis. Leur concept est de mélanger le temps d’une soirée différents types de musique et de danses pour un moment de partage et de convivialité: Open Your Dance. Ils proposent également un stage par mois pour apprendre/découvrir les danses latines (salsa, bachata et kizomba). Pour les suivre, c’est  par !

A la rentrée prochaine, en septembre, tous les cours vont reprendre. Le premier cours est généralement un essai et gratuit. Un afterwork danses latines permet de décompresser de sa journée et aussi de nourrir son réseau social. Il s’agit là d’un bon moyen de sortir de son cerveau et de sa routine. De plus, l’ambiance salsa est bienveillante et drôle…parole de salsero!