5

Une nuit au cœur du Carnaval Niçois

Il est bientôt l’heure du clap de fin pour le 135e Carnaval de Nice. Cette année, c’est au Roi du Cinéma de faire son show dans les rues de la Capitale Azuréenne. Un clin d’œil aux célèbres Studios de la Victorine qui fêtent leurs 100 ans. Si vous n’avez pas eu l’occasion d’y aller, il vous reste encore une petite semaine, en attendant c’est par ici !

Chaque tradition a son histoire, chaque histoire a un début et celui du Carnaval de Nice remonte à 1873. Depuis, le Carnaval est au rendez-vous, devenant un évènement incontournable qui attire les foules pour des shows haut en couleur. Pour cette 135e édition et les 100 ans des Studios de la Victorine, le cinéma est à l’honneur, animé par 17 chars et plus de 1000 danseurs et musiciens. Au fil des musiques ou suivant le rythme des tambours, les chars défilent de la célèbre Place Massena à la Promenade des Anglais.

Woody Allen, Louis de Funès, Charlie Chaplin ou encore Alfred Hitchcock, nombreux sont les acteurs et réalisateurs ayant fait l’objet de caricatures. Et c’est lorsque l’on si attend le moins qu’un char quelque peu incommode surgit : celui d’Harvey Weinstein. Après tant de scandales, on ne s’attend certainement pas à voir son visage apparaître dans un Carnaval, bien que dédié au cinéma. Pourtant, il est là, entouré d’oscars, une femme blonde à genoux devant lui. Improbable ? Déplacé ? A y regarder de plus près, nous dirons plutôt « brillant ». La jeune femme, œil au beurre noir, tient dans ses mains une pancarte où est écrit « #metoo ». Certains détails ne sautent pas tout de suite aux yeux dans l’euphorie du corso, mais les statuts des Oscars se cachent tour à tour les yeux, la bouche, les oreilles. Une manière de dire que dans le monde du cinéma « on ne voit rien, on ne dit rien, on entend rien ». Le concepteur du char a d’ailleurs expliqué son idée à l’antenne de BFM TV : « Cela représente et symbolise le mutisme du monde du cinéma autour de cette affaire Weinstein ». Un beau geste, que l’on applaudit.

Les politiques sont également de la partie et ne passent pas inaperçu sur leur char de super-héros. On retrouve notamment Edouard Philippe dans la peau de Wolverine, Emmanuel Macron bouclier de Captain America en main et Marlène Schiappa dans le rôle de Wonder Woman. Le dream team de l’Elysée fait sensation ! On en oublierait presque Donald Trump, qui se tient juste derrière eux, prisonnier du corps d’Hulk. S’il n’est pas au centre de l’attention du char Marvel/DC Comics, il revient vite sous le feu des projecteurs dans le rôle de Grippe-Sou, célèbre clown de Stephen King. Gigantesque, ballon rouge dans une main, Emmanuel Macron vêtu d’une parka jaune dans l’autre, tous les moindres détails sont calculés. Pour accompagner le personnage, des bateaux en papier arborant chacun un sujet différent. Vous pourrez donc y lire « Libre échange transpacifique », « Mexique », « Accord de Paris » ou encore « UNESCO ». Un message qui tombe sous le sens, et parfaitement mis en scène.

En attendant l’arrivée du prochain char, musiciens et danseurs font le show. Fanfare, danses asiatiques, indiennes ou encore chaleur brésilienne, le voyage est international. Si les chars valent le détour, les costumes des participants aussi. En somme, une soirée au Carnaval de Nice c’est de la couleur, de la beauté, des rires, de la joie, de la musique et des pas de danse.

Une expérience visuelle et humaine que l’on vous invite à vivre au plus vite !

PS : la fête n’est pas terminée et se clôturera le 2 mars prochain alors pour plus d’information, c’est ici : http://www.nicecarnaval.com/programme-officiel

 

Rendez-vous sur Hellocoton !