5

Le Ticket Mode se livre #4

La nouvelle année nous donne des envies de bonnes résolutions et quoi de mieux que de commencer 2019 avec un bon livre ? Pour cela, suivez les guides !

Le choix de Jess

Le Rocher de Tanios – Amin Maalouf

Amin Maalouf, on pourrait lui consacrer un article complet tant sa bibliographie est géniale et à découvrir. Mais ne rabâchons pas, nous l’avons déjà dit dans notre premier épisode. Pour votre plaisir (et le notre aussi), parlons cette fois-ci du Rocher de Tanios, une autre de ses œuvres qui a eu le prix Goncourt de 1993. À l’époque je ne savais même pas lire. Je regardais les images de J’aime Lire et ma mère me contait des histoires.
” Le destin passe et repasse à travers nous, comme l’aiguille du cordonnier à travers le cuir qu’il façonne. “
Bienvenue dans le Liban raconté par Maalouf, son pays d’origine. Celui des années 1800, victime du conflit entre l’empire Ottoman et l’Égypte. Le mélange entre conte et histoire vraie sur la Terre bénie des Dieux.
Tanios, fils de la sublime Lamia, est le personnage principal de l’Histoire. Mais qui est son père ? Les rumeurs courent dans le Royaume… D’où vient la légende qui interdit à quiconque de s’asseoir sur le rocher de Tanios sous peine de disparaître ? C’est ce que l’on cherche à savoir tout au long de ce roman.
La plume est belle, les personnages sont attachants. Si vous le commencez, vous aurez du mal à ne pas le finir très rapidement !

Psychopathe – Keith Ablow

Autre genre, autre ambiance, mais tout aussi passionnant, venez découvrir les livres de Keith Ablow. Ce psychologue de profession est aussi écrivain. Il mélange ses deux passions à travers le personnage du docteur Franck Clevenger que l’on retrouve dans plusieurs de ses œuvres et notamment “Psychopathe” que nous recommandons aussi.
Mais dans cette édition, c’est “Suicidaire” que nous allons présenter. John Snow (aucun lien avec GOT, la série n’existait pas encore) est un richissime inventeur. Il a tout : l’argent, une société qui entre en bourse, l’intelligence et même la passion d’une femme. Seul problème ? Une maladie qui le détruit petit à petit et l’empêche de ressentir des émotions. Alors qu’il est sur le point de se faire opérer et soigner, on le retrouve mort. Un suicide vraiment ? La Police hésite, mais pour beaucoup ça ne fait aucun doute, c’est bel et bien un meurtre. Venez découvrir l’enquête du psychologue Franck, qui travaille en lien direct avec le FBI. Une histoire à suspense, rondement menée et réaliste.

La sélection de Fanny

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers – Benjamin Alire Saenz : une amitié à l’état pur

https://truebloodaddictdotnet.files.wordpress.com/2015/03/capture.png?w=1050

Les livres Young Adult sont souvent sous-estimés et associés à des histoires jeunesses un peu cucul. Certes, il y a du vrai là-dedans, mais ils sont aussi un moyen parfait pour véhiculer des messages forts aux jeunes. C’est le cas du roman d’Aristote et Dante, qui aborde le thème de l’homosexualité. Un sujet qui fait du bruit et qui devient de moins en moins tabou, mais encore trop peu abordé. Benjamin Alire Saenz ne s’arrête pas là, il parle également d’un sujet qui nous a tous concerné à un moment donné de nos vies : la recherche de soi. L’histoire de ces deux garçons est à la foi touchante, drôle et réaliste. Ils m’ont tous les deux inspirée, car bien que ce ne soit plus de mon âge, je me suis retrouvée à travers eux, ils ont éprouvé des sentiments que j’ai eu durant mon adolescence, et de ce fait ils m’ont véritablement marquée ; par la justesse de cet écrit, de leurs émotions, de leurs attitudes.

PS : si vous avez aimé « Nos étoiles contraires » de John Green, je suis sûre que vous allez adorer « Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers », alors à vos bouquins !

Résumé :

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont à priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…

C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Blacklistée – Cole Gibsen

Blacklistée

Sur ma lancée, je continue avec un autre Young Adult qui, je pense, vaut le détour.

Lorsqu’on parle de harcèlement scolaire, certains pensent à “13 reasons why”. Bien que je n’ai pas lu le livre, j’ai tout de même regardé la série Netflix. La première saison n’est pas trop mal, mais en ce qui concerne le sujet du harcèlement, “Blacklistée” a beaucoup plus d’impact, à mon sens, tout au moins. Ici, Cole Gibsen nous parle de harcèlement scolaire et il le fait avec brio. À travers une histoire et une écriture simple, accessible à tous les adolescents, il traite un sujet primordial, surtout dans notre société. Mais il ne fait pas uniquement que dénoncer le harcèlement, Cole Gibsen parle aussi de pardon et d’entraide. Par le biais de ses personnages, il nous montre qu’il ne faut surtout pas se fier aux apparences et aux réputations. Regan, elle, nous donne une autre leçon de vie : il ne faut pas essayer, à tout prix, de rentrer dans la norme ou dans un moule créé pour nous ; il faut être la personne que l’on veut réellement être, et non se cacher derrière une copie non conforme. En somme : arriver à trouver qui nous sommes et où est notre place. Cela ne veut pas dire que l’on n’a pas le droit de se perdre en chemin, simplement qu’il ne faut pas perdre de vue notre objectif. Blacklistée m’a énormément touchée car je suis consciente qu’avec les réseaux sociaux, le harcèlement est encore plus présent qu’avant. Il est important d’en parler, alors merci Cole Gibsen.

Résumé :

La vie de Regan bascule le jour où elle découvre ses messages privés placardés sur les murs du lycée. Mensonges, insultes, manipulations… tous ses secrets sont dévoilés.

En une seconde et quelques clics, sa vie bascule… Elle devient une paria. Qui a pu la trahir ainsi ? Et pourquoi Nolan, ce mystérieux garçon au charme trouble, se trouve-t-il toujours sur son chemin ?

La chute de Regan n’est pourtant qu’un début. Et personne n’en sortira indemne.

Graziella vous conseille

Les Lettres Persanes de Montesquieu : le classique épistolaire par définition

Lettres Persanes - Montesquieu - Babelio

Les Lettres Persanes est mon roman classique préféré de tous les temps. La plume est tellement cynique et acérée, c’est un vrai plaisir à lire. On ressent beaucoup l’exotisme persan, et les lettres aux différents points de vue sont pleines d’informations. C’est une incroyable exploration, où l’on redécouvre aussi Paris. Il y a un véritable aspect politique, une sociologie des mœurs, que Montesquieu rend acceptable par l’œil neuf d’un étranger. Le roman épistolaire ne plaira pas à tout le monde mais c’est à tenter !

Usbek, un grand seigneur persan intelligent et désabusé, accompagné de son jeune ami Rica, plus malléable et enthousiaste, vient à Paris afin de découvrir les secrets et l’art de vivre du monde occidental. Les mœurs, les caractères, les types sociaux, le décor et la vie – tout les surprend et les pousse au parallèle avec leur propre monde. Puis, une fois surmonté le premier désarroi, cette société nouvelle révèle peu à peu ses fondements et ses lois, mais également ses drames. L’étranger d’abord étonné devient observateur politique, philosophe et quasi-sociologue avant l’heure.

L’ouvrage en format poche est accessible pour un prix très bas, profitez-en !

Article co-écrit par : 

Jess : http://www.leticketmode.xyz/author/jess/

Graziella : http://www.leticketmode.xyz/author/graziella/

Fanny : http://www.leticketmode.xyz/author/fanny/

Rendez-vous sur Hellocoton !