Like

SZA, sa métamorphose en 5 titres !

Regard incertain, yeux sombres et dialogue tourmenté, SZA a réussi à faire sa place en tant qu’artiste à part entière… Nous avons sélectionné les 5 musiques à retenir et surtout, celles qui nous ont le plus marqué !

Love Galore : Le crime passionnel…

Sza murmure à l’oreille de Travis Scott qu’elle en a assez d’être embêtée, les commitphobes se reconnaîtront…

Attention, la dernière scène fait très mal.

Broken Clocks : Retour dans le passé

Isolée, différente, SZA se remémore les souvenirs de l’enfance : le saut du passé nous propulse dans un camp d’été, entre les amourettes et les virées dans le lac…

En jogging, elle semble arrêter le temps, pendant quelques temps…

Garden : Adam et Eve, la réunion               

Grâce à sa vidéo “Garden”, SZA revisite la romance, avec les gros plans et les arrêts image qui invitent à l’imagination.

On fait un clin d’oeil à Childish Gambino, qui invite SZA à son tour dans son clip “This is America

The Weeknd : Meeting in the parking lot

“My man is my man is your man

Her, this her man too “

Le weekend, SZA est occupée dans les bras d’un autre et surtout elle a appris à partager. Inspiré de l’univers de Solange, les mouvements on repeat, c’est le moment de vérité et surtout un appel à la liberté sexuelle des femmes : les femmes ont aussi le droit de se libérer.

Supermodel : SZA, la métamorphose

Les doutes plein la tête, le derrière pas assez rebondi, la comparaison entre femmes, SZA se confie sur tous ses self negative talk, mais elle révèle une issue toute nouvelle : elle s’est enfin libérée et elle a appris à communier avec elle-même.

Quel plaisir de la voir déambuler les talons hauts, le sourire gourmand et le regard apaisé…

SZA réinventée, SZA qui a repris le pouvoir, c’est un message à toutes les femmes qui surmontent des épreuves “silencieuses”.

Quand vous arrivez enfin à vous détacher du regard des autres : c’est le début de la liberté.

Rendez-vous sur Hellocoton !