Like

Le supporter de foot : une espèce plus complexe qu’on ne le croit

La Coupe du Monde de football 2018 débute ce soir. Jusqu’au 15 juillet, elle sera l’objet principal des discussions, des soirées, et, pour les supporters, les vrais, le monde s’arrêtera de tourner et ils vivront football. Pour les autres, cette compétition sera synonyme d’ennui et surtout, l’occasion de clamer à qui veut bien l’entendre que courir derrière un ballon est sans intérêt, et surtout de rabaisser le supporter en lui rappelant sa réputation d’être inférieur n’ayant pas de cerveau. Et si, nous vous disions, que le supporter de foot, et le supporter de sport en général, était justement, un être plus intéressant que ce qu’on peut croire et aux connaissances plus élevées que les non-supporters ?  Vous êtes perplexes ? Et pourtant…

Cadoweb

Le supporter est un as en géographie

Situez Fribourg, Udine ou encore Getafe sur une carte, vous en seriez capables ? Le supporter de foot oui ! ,Qu’il supporte le Bayern, la Juventus ou  l’Athletico Madrid, son équipe ira forcément jouer dans ces petites villes méconnues du grand public lors des championnats !Le supporter saura donc vous proposer de belles destinations non-touristiques pour vos prochaines vacances !

Le supporter est vexillologue

Vexi-quoi ? Non, cela ne signifie pas que le supporter se vexe facilement mais plutôt qu’il s’y connaît en drapeau ! Un drapeau blanc orné d’une croix rouge aux contours bleus ? Les Iles Féroé évidemment !

Drapeau des Îles Féroé

Le supporter est un génie d’internet

Tout le monde ne peut pas se vanter d’avoir Canal + ou Bein Sport, alors pour regarder les matchs, la solution est bien souvent le streaming. Sauf que trouver un streaming de qualité correcte pour suivre un match s’avère de plus en plus compliqué. MAIS, le supporter n’abandonne pas si facilement et, après maintes recherches, il finit toujours par trouver le Grâal : THE site !

Wisegeek

Le supporter est polyglotte

Et oui, le supporter a trouvé un super site pour regarder son match mais, souvent, il s’agit de sites étrangers ! Le match est donc diffusé en italien, en espagnol ou même en turc (expériences personnelles). Evidemment, cela surprend au début mais on s’y habitue… et on apprend !

Vous savez dire “coup-franc”, “hors-jeu” ou “dégagement” en combien de langues, vous ?

Le supporter a des connaissances médicales

Qui dit sport de haut niveau dit malheureusement blessures. Alors quand il entend “rupture du ligament croisé antérieur du genou”, le supporter comprend exactement où le joueur a mal et pourra même t’expliquer les soins à prodiguer et la durée de la rémission !

Le supporter aime les chiffres

Et les gros chiffres qui plus est ! Le supporter sait et doit compter jusqu’à des dizaines de millions pour atteindre le salaire des stars du football. Alors quand toi tu te perds à 354257, lui pourra compter jusque 30 millions (salaire annuel de Neymar Jr.) sans aucun problème !

Berth

Le supporter est amateur de bière

Il t’expliquera que telle bière est plus acide que celle-ci, mais qu’en terme de rapport qualité-prix, il vaut mieux choisir celle-là ! Et oui, car, un match de foot, c’est bien. Un match de foot avec une bière, c’est mieux ! Qui a dit cliché ?

Le supporter est sociable

Le match de foot est le moment convivial par excellence. Les supporters se retrouvent, chez l’un ou dans un bar et regardent le match ensemble. On vient avec des potes, on rencontre du monde, on discute tactique parce que oui, si Emery décidait enfin de faire entrer Pastore, le match prendrait une toute autre dimension !

Travel channel

Le supporter est  tolérant

Le racisme ? Le supporter ne connaît pas ! Dans les tribunes ou dans le bar, que son voisin soit blanc, noir, jaune, vert ou rouge, il s’en fiche. Sur le terrain, peu importe son origine ou sa religion, la seule chose que veut le supporter c’est que le joueur se donne à fond pour son équipe !

Le supporter est passionné

Le supporter de foot est bien connu pour son vocabulaire riche en vulgarité. Il peut insulter un joueur ou un arbitre de nombreuses façons, en employant toujours des expressions différentes. Mais non, ce n’est pas de l’irrespect, c’est de la passion. Le supporter ne regarde pas un match, il le vit !

Le chat – Geluck