La success story de Simon Porte Jacquemus

 Like

A seulement 28 ans, Simon Porte Jacquemus, originaire de la région de Marseille, est le nouveau prodige de la mode. 

Sans formation  ni expérience dans le milieu, Simon Porte Jacquemus s’est lancé précipitamment dans la mode à 19 ans.

« Les choses sont arrivées malgré moi, je n’aurais pas dû commencer si tôt. La mort de ma mère m’a donné une force, une urgence de vie. »

Le drame familial l’incite plutôt que prévu à prendre la voie entrepreneuriale. Il créé aussitôt sa marque, Jacquemus le nom de sa mère disparue. Il trouve un travail dans la vente, dépose son nom de marque, met en ligne son e-shop, achète des tissus au Marché Saint-Pierre à Paris et convainc une couturière-façonnière de rideaux de réaliser sa première collection.

Un styliste qui fait tourner les têtes

S’ensuit alors une ascension fulgurante qui suscite l’intérêt de la presse et l’industrie de la mode.  Il enchaine les collections femmes «  Les santons de Provence », « Le Souk » « La Bomba » et dernièrement Simon Porte Jacquemus s’attaque à la mode masculine avec son dernier défilé « Le Gadjo » qui s’est produit sur la plage de Sormiou à Marseille. Huit ans et neuf collections plus tard, Simon Porte Jacquemus est le nouveau gourou de la mode.

Simon Porte Jacquemus et son amour pour Picasso

« J’ai vu un dessin en classe à 8 ans d’un visage tordu et j’ai été fascinée. Ca m’a obsédé. » Jacquemus, pour l’émission Stupédiant ! , raconte son amour pour Picasso.

Il y a toujours une touche de cubisme dans ses accessoires et ses vêtements. L’influence de Picasso peut se voir dans une boucle gitane, dans des poids espagnol, un talon rond ou encore carré. Fasciné par l’artiste, Jacquemus pousse son amour pour Picasso jusqu’au maquillage. Les visages des mannequins sont déconstruit faisant échos aux doubles visages de Picasso.

https://www.jacquemus.com/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.