1

SPM ta mère : et si on osait parler des règles ?

On en parlait il y a quelques temps, les règles sont encore un sujet tabou dans de nombreux pays et même en France. Grâce à des comptes comme celui de SPM ta mère, la parole sur la menstruation et ses syndromes se désacralise.

Compte Instagram SPM ta mère, illustration de ©Bloodmoonpower

Derrière le compte SPM ta mère se cache Leslye Granaud, une jeune femme de 29 ans qui sait plus que quiconque ce que sont les syndromes prémenstruels. À l’âge de 16 ans, elle découvre les premiers signes avant-coureurs de ce qu’elle découvrira plus tard être le trouble dysphorique pré-menstruel, une forme sévère des syndromes pré-menstruels qui touchent 3 à 8% de femmes dans le monde aujourd’hui. Des douleurs physiques mais aussi psychiques, difficiles à supporter au quotidien.

Les syndromes prémenstruels, un trouble pas assez pris au sérieux aujourd’hui

“Ça va, t’as tes règles quoi” : une remarque qui a été banalisée au fil du temps. Il faut pourtant savoir qu’il ne s’agit pas “juste” de règles, un profond mal-être peut aussi se cacher derrière la douleur.

J’ai connu mes premiers syndromes prémenstruels à l’âge de 16 ans : des épisodes dépressifs, des ascenseurs émotionnels, de la peur, du stress… Tout cela a occasionné des envies suicidaires qui ont été gommées par la prise de médicaments et de la scarification.

Leslye Granaud, créatrice du compte SPM ta mère

Un jour, Leslye en a eu marre de se cacher. Alors elle a commencé à parler des règles et des syndromes prémenstruels sur son compte perso en story. C’est à ce moment précis qu’elle s’est aperçue que derrière les pourcentages dévoilés par de nombreuses études scientifiques se trouvaient des femmes comme elle, vous et moi, qui souffraient parfois beaucoup au quotidien. Ni une ni deux, elle créa le compte SPM ta mère qui compte aujourd’hui 15,4K abonnés.

SPM ta mère, c’est aussi un projet de documentaire

Animée d’une folie qui lui est propre, Leslye s’est embarquée dans un projet ambitieux : tourner un documentaire sur les syndromes prémenstruels, mais pas que. Elle souhaite également y aborder la question de la composition des protections, de la précarité menstruelle, ou encore l’éducation faite autour des règles. Une idée qui fait écho à une société qui donne encore trop peu d’informations et de solutions à des maux qui touchent de plus en plus de jeunes femmes et de femmes en âge de féconder.

Une campagne Ulule pour soutenir ce projet de documentaire

Pour mener son documentaire à bien, Leslye est allée à la rencontre d’hommes et de femmes ayant entre 20 et 40 ans afin de croiser les regards, parcours et opinions. Parmi eux, des noms connus comme Matias Malzieu, Camille de @jemenbatsleclito, @irenevros ou encore @Majormouvement. Derrière ce documentaire, il existe une volonté de combattre les tabous, de faire en sorte que chaque marque affiche clairement la composition des protections intimes qu’elle propose ou encore de lutter contre la précarité menstruelle.

Aussi, une partie des fonds récoltés par cette campagne Ulule sera versée sous forme de don à Règles Élémentaires, première association française de collecte de produits d’hygiène intime à destination des personnes sans-abri et mal-logées.

Campagne Ulule @SPMTAMERE

L’équipe de Le Ticket Mode soutient ce projet qui est réalisé de A à Z par Leslye seule. Aujourd’hui elle a été repérée par une boîte de production qui va l’aider mais il reste encore un peu de chemin avant que ce documentaire ne sorte. Et si vous contribuiez, vous aussi, à votre échelle ? Il n’y a pas de petits dons ! 🌸

Sa campagne Ulule ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !