Like

La rubanophilie : “le ruban c’est la mode”

Depuis les passementeries du 17ème siècle au chocker d’aujourd’hui, le ruban se révèle être le petit truc qui pimpe la tenue en un claquement de doigt, le détail essentiel, bref, l’accessoire par excellence !

Petite histoire du ruban

Le ruban, par sa forme infiniment multipliable, ses diverses matières, est la représentation parfaite d’une liberté d’expression vestimentaire. Il se glisse partout, dessus, dessous, entrelacé, surpiqué, ceinturé, échevelé… Tout lui est permis, de velours il se drape, de coton il s’aère ou de soie il se pare, le ruban voit passer la mode et embarque avec elle dans son cycle continu sans jamais perdre de sa superbe. Au fil des époques, il ceint le front des Années Folles, se perd dans les boucles des 80’s ou dans la crinière effrangée des seventies. Tout ce chemin jusqu’en 2016 où il revient s’attacher à nos cous sous le doux nom de chocker, petit revival des nineties hip-hop, bandanas et vestes en jean déchirées.

Un rôle dans la haute-couture ?

On l’a vu récemment se balancer au bout des longues queues de cheval des tops au défilé Elsa Schiaparelli, noir et transparent, légèrement impertinent. Il s’affiche aussi comme lacet sur les souliers, chez Charles Jourdan ou Roger Vivier, et pour orner les flacons de parfums, comme le Miss Dior Chérie, par exemple. A lui seul il édifie toute la structure du vêtement.

Rubans façonnés et cylindrés à chaud, maison Colcombet François et Cie, Fin 19e-20e siècle, Saint-Étienne, collection Musée d'Art et d'Industrie

Source : http://www.bernieshoot.fr/2016/10/ruban-mode-musee-art-industrie-fashion.html

Un accessoire du quotidien

Et nous alors ? Nous vivons une décennie très libre ultra diversifiée vis-à-vis de la mode. En effet, le ruban se porte dans les cheveux, à la ceinture, autour des brides de nos sacs à main ou en tour de cou. Toutes les époques finalement se rassemblent aujourd’hui dans cet accessoire facile à accorder avec n’importe quel style. Longue vie au ruban !

Rendez-vous sur Hellocoton !