Like

La révolte de la mode face à Donald Trump

La mode, un monde à part … Et pourtant, il peut être si expressif et parfois même très engagé. L’avantage de cet univers rempli d’extravagances, c’est qu’en un simple claquement de talons sur le podium on peut faire passer n’importe quel message. Et ces derniers temps la fashion sphère s’est fortement engagée … Contre Trump.

Si pour ce grand homme (ironie quand tu nous tiens), la femme doit retourner à sa place (c’est à dire en cuisine), l’univers de la mode en a décidé autrement. Elle choisit de faire passer son message de la façon la plus féminine qui soit : sur une petite culotte, oui mesdames. On peut dire qu’ils sont culottés !

fashion week

http://www.20minutes.fr/mode/2013615-20170213-comment-fashion-week-new-york-dit-fuck-donald-trump

Tous unis dans un même monde

Le célèbre styliste Tommy Hilfiger lance le mouvement lors de la Fashion Week de New York en portant fièrement un bandana blanc. Ce nouveau symbole de lutte a envahi les podiums de l’événement mode de l’année. Il affiche l’unité de l’humanité : toutes “races”, sexes, genres et religions confondus !

Les paroles de David Bowie rythment les pas chez Calvin Klein : “This is not America” ouvre et clôture le défilé. Pour Raf Simmons le message est limpide, il a prié ses invités de venir avec un bandana blanc : « Unité, inclusion, espoir et acceptation : rejoignez-nous chez Calvin Klein en portant un bandana blanc #tiedtogether ».

La marque Nike dit non au racisme dans une publicité engagée. “Equality has no boundaries” (ndlr: “L’égalité n’a pas de frontières” ) un slogan qui prône l’égalité des nations, de la race et du genre. On y retrouve Alicia Keys et le basketteur LeBron James, tous deux soutenaient ouvertement Hillary Clinton.

nike

On notera également la présence de nombreux mannequins transgenres défilant sur les podiums pour la saison 2017-2018. Coïncidence ? Je ne crois pas, la mode est visionnaire, elle a toujours un coup d’avance et sait faire passer ses messages !

transgenre

http://www.20minutes.fr/mode/2013615-20170213-comment-fashion-week-new-york-dit-fuck-donald-trump

Toi aussi tu as ton badge rose ?

Engagée dans la politique d’Hillary Clinton,  Anna Wintour n’a pas affiché son bandana blanc mais un badge rose (oui même quand on est engagée, dans la mode on fait attention car trop d’accessoires tue l’accessoire). La créatrice Diane von Fürstenberg a également arboré ses petits badges roses lors de son défilé. Distribués à la sortie des défilés de la Fashion Week new-yorkaise, ils sont un symbole de soutien au planning familial et se positionne contre le décret anti-IVG.

pink

http://footwearnews.com/2017/fashion/celebrity-style/calvin-klein-collection-millie-bobby-brown-aap-rocky-front-row-new-york-fashion-week-308517/

La Fashion victim(e)

La première victime, et non des moindres, de cette révolte n’est autre que la First Lady : Mélania Trump. Boudée par les créateurs lors de l’élection de son cher et tendre, elle a tout de même trouvé grâce au yeux de notre papi Karl Lagerfeld ; mais également auprès de Tommy Hilfiger et Hervé Pierre, qui l’ont habillé pour l’investiture de son époux !

melania

http://www.aufeminin.com/news-style/le-style-de-melania-trump-pour-l-investiture-de-son-mari-photos-s2121205.html

 « Lorsque l’on a une voix, il faut l’utiliser » (Raf simmons), c’est ce que la mode a choisi de faire en dénonçant à la fois la politique raciste de Trump face à sa loi anti-immigration, mais aussi celle contre l’IVG. On est encore bien loin d’une société totalement égalitaire, puisque la femme doit encore lutter pour faire valoir ses doits. La politique du nouveau président américain des Etats-Unis fait partir en fumée toutes les actions féministes de la fin du 19ème au 20ème siècle… Un petit pas pour Trump et un pas de géant (en arrière) pour la femme.

Une chose est sûre la mode n’a pas peur de faire entendre sa voix. Le mandat de Trump risque de ne être de tout repos : on ne l’approuve pas et on le fait savoir. On peut reprocher à la mode d’être provocante, snobe, extravagante, et autres qualificatifs mais quand ce petit monde se révolte, c’est avec classe …  The show must go on !

revolution

http://www.20minutes.fr/mode/2013615-20170213-comment-fashion-week-new-york-dit-fuck-donald-trump

Rendez-vous sur Hellocoton !