Like

Le retour du béret : Gavroche updaté

Délicieuse ringardise ou nouveau chic à adopter, quoi qu’il en soit, le béret revient coiffer nos cheveux soigneusement ébouriffés (sinon c’est pas drôle).

Le béret c’est très simple : un peu de feutre, une forme adaptable, une queue de cerise au sommet, et ça tient 2000 ans d’histoire. Venu du Béarn sauvage, il sent bon la pierre abrupte et les embruns salés. Conçu pour résister aux intempéries du temps et de la vie, on se le pose crânement sur la tête et on souffle un sourire, effrontément. Avec le Gavroche de Victor Hugo, le béret gagne des points de hardiesse et d’irrévérence. Associé à de rudes galoches, il symbolise la lutte acharnée d’un gamin rieur pour survivre à la vie sans pitié de Paris. Accrocher un béret à ses cheveux n’est pas anodin. Et alors que nous fêtons les 50 ans de mai 68, ce petit couvre-chef renvoie aux insolences des sixties, quand notre regrettée France Gall envoûtait le public avec son carré de cheveux blonds planté d’un béret rose pastel. Sa voix filtrée et ses mélodies perlées allaient de paire avec ce style de sage écolière qui cachait une rage de vivre et une peur folle de la banalité.

Se coiffer d’un béret est revendicateur. Pas étonnant qu’on voit notre it girl internationale Rihanna ou la rappeuse américaine Cardi B l’arborer ces temps-ci, signe de la modernité de l’objet. Elle l’a choisi dans un cuir noir stratosphérique, selon la réappropriation de Maria Grazia Chiuri, directrice artistique chez Dior : frenchy et impertinent. Longtemps mis au rebut pour son côté cliché et dépassé, le béret a encore des choses à prouver, en témoigne le défilé enchanteur de Dior pour l’automne-hiver 2017-2018. Stephen Jones, chapelier de cet événement, l’avait nommé « le tee-shirt du chapeau », pour son esprit simplifié et enfantin.

Accessoire iconique du Français, le béret se réinvente cet hiver, toujours sobre et unifié dans les tons noirs, rouges ou gris mais décliné dans toutes les matières ou garni de perles, pour les plus pointus. Adapté aussi bien pour les garçons que pour les filles, le béret rassemble largement, que tu sois Picasso ou membre des Peaky Blinders.