6

Rencontre avec Pierre Guguen, fondateur de L’Orchestre Parfum

Un brun rêveur, c’est en 2017 que Pierre Guguen s’est lancé dans l’aventure de L’Orchestre Parfum. Depuis, c’est une invitation à explorer ses sens qui nous a été offerte.

Et si la musique avait une odeur ?

©L’orchestre Parfum

Développeur de nouvelles fragrances le jour, chanteur et musicien la nuit, Pierre Guguen s’est demandé un jour s’il ne pouvait pas allier ses deux passions. Après être passé chez les plus grands (Comme des Garçons Parfums, L’Oréal), il fait le pari un peu fou de lancer sa propre gamme de fragrances, qui prouvera que oui, la musique a une odeur.

En lançant « L’Orchestre Parfum », j’ai voulu matérialiser en musique l’immatériel.

Pierre Guguen, fondateur de L’Orchestre Parfum

L’Orchestre Parfum c’est également (et avant toute chose), une histoire à raconter. Avant que la marque ne voit le jour, son créateur avait fait le constat que lors de ses concerts, la barrière de la langue l’empêchait parfois d’expliquer avec des mots le sens de ses chansons. Il y a 8 ans, il eu alors l’idée de diffuser un parfum lors de l’une de ses chansons. Alors, la magie opéra.

Sentir en écoutant de la musique, permit d’ajouter une odeur à cette dernière. Cette danse des sens fit par ailleurs entrer le public dans une sorte de transe dont aujourd’hui, chacun chérit le souvenir.

Depuis, la marque a parcouru du chemin, tant sur le plan allégorique que littéral. Concert polysensoriel, tournées européennes… Pierre Guguen a par ailleurs fait appel aux services d’Adrien Demont pour dessiner au fusain en live.

Les personnes présentes étaient très émues. Parce qu’elles ont passé un moment unique, rare et précieux, elles se disaient qu’elles voulaient se revoir. C’est ce qui arrive quand on mêle l’expérience des sens : une histoire se raconte, une énergie collective se créée et finit par s’amplifier.

Pierre Guguen
UK Tour 2018. Chaîne Youtube de L’Orchestre Parfum

Le choix de la musique

Derrière L’Orchestre Parfum se cache une volonté de « géographier de façon olfactive la musique« . Pour ce faire, Pierre Guguen a d’abord visité une dizaine d’ateliers dans Paris, afin d’en sentir les instruments. Ainsi, pour chaque fragrance, il utilise les « matières musicales » qui l’inspirent (bois, peaux animales dures, velours…) . Ces dernières se retrouveront ensuite dans la musique qui accompagnera le parfum.

©L’Orchestre Parfum

Pour le choix des artistes, cela se fait pour comme pour le parfum : au coup de coeur. L’aventure a néanmoins commencé avec Nicolas Leroy qui a été le premier contacté pour Thé Darbouka. Heureux hasard, il se trouve que le musicien était également un grand fan de parfums. Depuis, le bouche à oreille marche et la « Fragrance band » s’agrandit.

Parfois, sortir un parfum prend du temps puisqu’il faut trouver la harmonie. Une fois que c’est chose faite, nous recherchons le musicien qui mettra en musique ce parfum. Cela donne parfois des rencontres un peu folles ! Nous avons à coeur de laisser une liberté absolue pour le musicien pour créer ces « fragrences musicales ». Notre prochain parfum s’inspirera de l’univers électro, un nouveau challenge pour notre cartographie olfactive de la musique !

Pierre Guguen

Le mot de la fin

Y a-t-il des projets à venir pour 2020 ?

PG : c’est pour le moment confidentiel, mais nous avons en effet beaucoup de belles choses à venir pour 2020. Nous avons pour ambition de bouger les lignes de la parfumerie, mais également de proposer notre expérience à tous les amateurs de musique. Nous nous sommes également rapprochés de Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale), un projet de la Philharmonie de Paris, qui vise à démocratiser l’accès à la culture et plus particulièrement à la musique. Il faut savoir que grâce à ce cursus réalisé sur 3 ans, la moitié de ces enfants se rend ensuite au conservatoire… Je trouve cela inspirant. Enfin, à l’instar de 2017, nous aimerions pouvoir réaliser une nouvelle fois un concert à Paris pour créer de nouveaux souvenirs.

Quels conseils donneriez-vous pour choisir le bon parfum chez L’Orchestre Parfum ?

PG : choisir son parfum, c’est un peu comme la musique. Il faut sentir différents univers et apprendre à écouter ses sens. Chez L’Orchestre Parfum, nous avons fait le choix de n’apparaître que dans des parfumeries de niche. Ainsi, vous avez des personnes qui sont présentes pour vous aider et vous guider. En vous posant quelques questions pour mieux vous connaître, elles pourront établir un diagnostique, puis, vous faire des propositions.

Quel est celui que vous préférez ?

PG : c’est une question difficile, je les aime tous ! Je dirais néanmoins que chaque parfum se prête plus ou moins à une saison. En ce moment, j’aime beaucoup notre petit dernier, le Piano Sental. En le portant, on a l’impression d’avoir une sorte d’aura boisée réconfortante. Avec les températures qui chutent, c’est agréable.

Retrouvez L’Orchestre Parfum sur Facebook, YouTube et Instagram, mais aussi en ligne ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !