2

Le reiki : nouvelle tendance bien-être

Soin énergétique d’origine japonaise, le reiki fait de plus en plus parler de lui. La pratique consiste à déclencher le système d’auto-guérison du patient en manipulant les énergies. Anne Penigaud est maître reiki depuis six ans. Les chakras ? Ils n’ont plus de secrets pour elle !

Centre de soins et de bien-être Terre d’éveil. Nous sommes à Mouans-Sartoux et nous retrouvons Anne Penigaud, qui reçoit ses patients ici. Eloigné de la ville, entouré d’arbres et à côté d’un petit restaurant végétarien : le lieu respire la quiétude. Dans la salle de soins, bougie blanche, odeurs entêtantes d’encens et musique relaxante nous mettent instantanément dans l’ambiance. On se sent apaisé, presque déconnecté. « J’ai nettoyé énergiquement la pièce avec des symboles de protection » annonce Anne. Le ton est donné. Enivrant.

Maitre reiki depuis six ans, elle nous explique en quoi le soin consiste avant son prochain rendez-vous : « Nous apaisons le mental de la personne pour pouvoir travailler sur ses chakras. Après avoir senti où les énergies pouvaient bloquer, nous donnons l’énergie vitale et la lumière que nous recevons. Nous sommes des transmetteurs. De simples canaux d’énergie. »

Ces énergies seraient l’essence même de toute matière. Elles permettraient au corps de déclencher son système d’auto-guérison. Oui, mais alors que vient-on soigner dans un soin reiki ? « On peut guérir aussi bien les maux physiques que psychiques » détaille Anne. Elle précise toutefois que « c’est un système de soin qui peut ne pas convenir à tout le monde. »

Nettoyage des chakras

Annie Penigaud, la maman d’Anne vient aujourd’hui se prêter au jeu pour la deuxième fois. Allongée sur la table, tête orientée vers le nord, elle se détend. Concentration pour Anne. Pendant trente minutes le silence va régner au rythme de la respiration de la maitre reiki et de ses mains, qui parcourent le corps et les chakras de sa patiente.

Pour la maman de 79 ans, le soin énergétique semble convenir. « Après la séance je me sens bien, moi qui suis énervée tout le temps… Quoiqu’un peu mâchée quand même » plaisante-t-elle, faisant référence à la sensation de fatigue qui suit le soin. « Il faut à tout prix se reposer après la séance, prescrit Anne, car la personne décolle vibratoirement, cela peut être très éprouvant. »

L’alliance de déverrouillages et de nettoyage peut avoir différents effets : « Parfois la personne pleure, ou elle est dérangée au niveau des intestins, mais tout cela fait partie du processus ». 

Deux soins en un

Formée aux 4 niveaux de reiki Usui et Karuna, (nldr : le 4e niveau étant le plus haut, offrant le statut de « maître reiki », d’enseignant), Anne propose des soins encore plus poussés. Chaque séance dure une heure, mais le reiki ne concerne que la première demi-heure. La seconde est réservé à une science encore plus ancienne : le chakra crystal.

« Je fais les deux soins car selon moi, ils sont complémentaires. La deuxième partie est reliée aux vies antérieures. C’est un dialogue d’âme à âme. Je vais entrer en communication dans le subconscient de la personne et je transmets ensuite les messages » raconte Anne..

Après la séance de reiki, nous sommes donc priés de sortir de la pièce pour laisser les âmes à leurs échanges. Intimité oblige. Retour dans le monde réel. Brutal. Tiens, des bouchons…

Rendez-vous sur Hellocoton !