2

Les règles : pas qu’une histoire de tampons et de bonnes femmes

Mesdames, Messieurs … A l’occasion de la « semaine des fraises », armez-vous de tampons. Sans filtres, parlons peu, parlons règles. Quoi d’neuf docteur ?

Source : tenor.com

Recadrons les choses dès le départ. La semaine des fraises n’est (malheureusement) pas un événement dédié à ce fruit miraculeux. Non, il s’agit simplement du p’tit nom qu’ont donné nos amies allemandes à leur période de menstruation. Cute non ?

Houston, nous avons un problème

Nous sommes au 21ème siècle, et les règles sont encore un de ces sujets tabou dont on ne parle pas lors de dîners mondains, de peur de récolter en échange une moue réprobatrice. Plus que tabou, il s’agirait même plutôt de quelque chose relevant de l’intime. Aucun soucis donc, d’en parler librement entre copines. D’en parler à son petit ami lorsque les choses sont engagées. D’en parler à sa mère si l’on est à l’aise avec le sujet. Mais bizarrement pour le reste, non ça coince.

Et pourtant

… Ce n’est pas faute d’essayer ! Nombreux sont les médias féminins ou généralistes qui essaient de décomplexer ce phénomène naturel aujourd’hui en France, mais aussi ailleurs dans le monde. Nombreux sont les activistes qui essaient de faire bouger les choses pour qu’enfin, la femme n’ait plus honte de choses qui sont pourtant naturelles.

Source : RFI YouTube channel

Si Sandrine Naguertiga avait fait beaucoup de bruits, on pense également à des campagnes publicitaires telles que « Blood normal » de la marque de serviettes et tampons hygiéniques Nana. On pense aussi à « Sang Tabou« , cet espace dédié aux femmes où la parole libre est de mise.

Pad Man, le petit dernier

Source : bollywoodmdb.com

Enlevez-moi ce petit sourire en quoi, on ne parle pas de Pac-Man ! Pad Man, c’est un film récemment sorti dans les salles obscures, qui s’attaque à ce sujet tabou que peuvent être les menstruations. Le synonpsis est simple : Kumar, héros du film, se met à fabriquer des serviettes hygiéniques à petits prix  après avoir découvert à travers sa femme la triste vérité qui frappe l’Inde… Les protections hygiéniques dans ce pays coûtent cher.

Il faut dire qu’en Inde, les règles sont encore plus tabou que chez nous. Si en France nous nous sentons très souvent obligées de passer avec autre chose que nos tampons et nos serviettes hygiéniques, l’Inde va d’autant plus loin  les protections sont emballées dans des sacs noirs pour que les clientes ne soient pas embarrassées lors de l’achat (le même sort est réserver aux capotes).

La saviez-vous ? En Inde, et dans d’autres pays dans le monde, les femmes qui ont leurs règles sont bridées. Je m’explique. Les indiennes par exemple, ne peuvent participer aux rites religieux et/ou entrer dans une cuisine lorsqu’elles sont en période de menstruation.

Autant vous dire que Pad Man a fait le buzz et que le message véhiculé par le film est repris par les médias et les réseaux sociaux. N’ayons plus peur de ce qui est naturel, arrêtons de nous sentir coupable pour ce que produit notre corps. Parlons librement. Parlez librement.

Rendez-vous sur Hellocoton !