Like

La REcyclerie, 4 saisons pour tout changer

Manger et vivre de manière écoresponsable ! Plus qu’un slogan, cette assertion prend de l’ampleur – en France et dans le monde – au travers d’initiatives diverses et variées (produire son propre savon, utiliser les déchets de sa cuisine, …). Avec la volonté de réduire, réutiliser et recycler, un nouvel acteur apparaît dans le paysage économique parisien et diversifie l’offre de consommation alternative : la REcyclerie, pour nous ET vous servir !

Un restaurant hors du temps

Avec pour objectif de “rassembler par la diversité culturelle et les pratiques”, une nouvelle adresse voit le jour à l’été 2014 à Paris : la REcyclerie. Ce tiers-lieu se veut être un espace d’expérimentation dédié à l’écoresponsabilité et l’engagement solidaire.

L’esprit général de l’enseigne se reflète clairement dans ses locaux et son implantation. En plein cœur du 18è arrondissement de Paris, quartier populaire connu pour sa mixité culturelle, la REcyclerie naît dans l’ancienne gare Ornano, sur la petite ceinture de Paris. La réhabilitation de cette ancienne place de transit permet de créer un lieu de vie propice aux rencontres, la découverte et l’éducation populaire.

Exit le traditionnel restaurant aux serveurs pressés agitant des cartes chargés de plats ! A la REcyclerie, on adhère au “je mange ce que je produis”. Les plats sont cuisinés avec des produits locaux et de saison dont certains sont issus du jardin situé au même endroit. Tout l’espace est pensé collaboratif et familial.

Un projet innovant et collaboratif

Avec pour leitmotiv la sensibilisation du public aux valeurs écoresponsables, l’agence Sinny et Ooko imagine et développe ce projet qui rassemble plusieurs activités diverses et complémentaires : un café-cantine, une ferme urbaine et un atelier de réparation collaboratif. La REcyclerie semble vouloir repenser la notion de consommation. Isaac Newton disait que “lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double”. La collaboration entre les différentes équipes du projet (restauration, communication, événementiel, …), associées à un public assoiffé de découvertes, de rencontres et de changements créent un véritable environnement avec des valeurs de partage, de convivialité et d’entraide.

©Marjorie Bordenave


Un art de vivre simple, basique

La REcyclerie, ce n’est pas un simple restaurant comme tant d’autres, c’est avant tout un lieu unique et familial prônant les valeurs d’écologie et de développement durable. Aujourd’hui, ce “café-cantine” est le cœur de l’écoresponsabilité du 18ème arrondissement de Paris.

Un art de vivre atypique qui prend source à cette adresse nichée aux abords des puces de Saint-Ouen. Cet art de vivre à la française applique le principe du “slow life”, qui s’oppose au “fast living”, et qui consiste tout simplement à reprendre possession de son temps et de surtout vivre au rythme des ressources de notre planète bleue.

Ce courant a notamment inspiré le retour à la saisonnalité dans nos assiettes, au Do It Yourself pour nos activités créatives ou encore à l’art du jardinage, plus précisément à celui du potager pour nos aromates ou fruits et légumes en tout genre.

“Tu es ce que tu manges”

Un besoin réel de se reconnecter à la nature, à l’humain et au local. Un quotidien qui doit tendre vers un mode de vie écoresponsable. Un terme encore méconnu il y a quelques années par le grand public et qui est devenu un terme “branché”, à la mode.

Il faut savoir que le mot “écoresponsable” est apparu dans le Petit Larousse qu’en 2014 sous cette définition “Écoresponsable : Qui cherche à intégrer des mesures de protections de l’environnement dans ses activités, ses principes.

Aujourd’hui, la restauration doit mettre un point d’honneur à la qualité des aliments et à la manière de les cultiver et préparer. Il est nécessaire de rivaliser d’ingéniosité pour réutiliser ce qui est réutilisable en cuisine et dans nos assiettes. Cuisiner de manière écoresponsable consiste à utiliser des produits de saison, non issus de l’agriculture intensive, des aliments garantis sans pesticides, des productions responsables de l’environnement. Autant de principes qui imposent bien évidemment des contraintes causées par les changements climatiques qui peuvent altérer le goût et la qualité des aliments de saison.

https://i1.wp.com/www.rockygirlparis.fr/wp-content/uploads/2016/09/la-recyclerie-paris10.jpg?resize=800%2C600

https://www.rockygirlparis.fr/2016/09/13/la-recyclerie/

Le marché alimentaire est précaire quand il s’agit de s’interroger sur la transparence des méthodes de production ou de gestion des ressources, qu’elles soient végétales ou animales. On pense notamment aux nombreux scandales du gavage des oies pour la production de foie gras ou encore l’élevage intensif des saumons. Les défis restent de taille pour les acteurs du secteur alimentaire.

La REcyclerie, un lieu presque magique où le partage, la “bonne bouffe” et la nature ne font qu’un. Une adresse qu’on voudrait jalousement garder secrète et pourtant, cet écrin de verdure se doit d’être connu du plus grand nombre.

Article co-écrit avec Ric Mounguellet