3

Pourquoi ghoster en 2018 mérite un profond respect

Ici on parlera de prouesse technique et non de prouesse morale. Parce que soyons honnêtes -ça reste entre nous- ghoster c’est quand même le degré zéro de la séparation d’un point de vue éthique.

 

Aux grands maux les grands remèdes.

 

Les mésaventures d’une ghostée

 

T’es là, il est là, vous chillez, ça se passe bien. Il est pas tout le temps dispo, mais quand il est là il en a pas que pour ta culotte (merci Netflix), alors t’apprécies.

Jusqu’au jour où tu n’as plus de nouvelles.

Bon ça fait 11 jours mais c’est pas grave. Comme beaucoup de la génération « pas de label, pas d’attaches », vous êtes pas vraiment ensemble, alors tu peux pas trop gueuler parce qu’il répond pas à tes 17 messages Whatsapp, tes 12 DM IG et Messenger, et à ton nude du dimanche matin.

Au bout du 16ème jour tu tentes quand même un message Linkedin et allez soyons fous, un appel !

Boite vocale. T’es même prête à laisser un message alors qu’on sait que plus personne écoute sa messagerie depuis mars 2011.

On va pas se mentir, t’es pas bien.

Le 17ème jour arrive, tu laisses donc un message répondeur. T’essayes de faire la fille indépendante mais allez, on sait qu’en vrai tu pues la défaite.

18ème jour : tu checkes son FB, vous êtes plus amis (en même temps, l’étiez-vous vraiment ?), tu checkes son Instagram, compte privé plus accessible. Twitter ? DM bloqués. Linkedin ? Tu peux pas envoyer d’Inmail.

Son mail ? il te l’a pas donné parce que vous aviez assez de canaux pour communiquer. Tu le sens venir le truc ou pas ?

Le mec est M.I.A*

Même pas il envoie un texto pour dire que c’est fini. Parce que oui, en 2018 le break-up text est devenu acceptable VOIRE recommandé.

Tu mets ton girl gang sur le coup et au bout de 3 jours vous découvrez qu’il a trouvé une nouvelle toi.

Tu te promets de plus tomber dans le panneau. Jusqu’au prochain barbu.

 

Source: Plenty of Fish

Le traintrain d’un ghosteur

 

Elle est là, t’es là, vous chillez ça se passe bien. Jusqu’au jour où elle parle de projets. Ou qu’elle devient quand même méga relou avec ses steaks vegan et ses débats sur la corrida. Ou parce qu’elle est moins jolie que la voisine. Trop de filles, pas assez de temps.

Tu la plantes à un date. T’avais oublié que t’avais basket. Elle est toujours là.

Tu Netflix SANS LE CHILL 15h d’affilée, chez elle, dans l’irrespect le plus total. Toujours là.

Tu rates encore un appel parce que t’étais en soirée. Pourtant tu lui avais dit de pas appeler, t’avais mieux à faire. La go persiste.

T’es dans un traquenard, t’as plus le choix, tu dois sortir ta capounette de SuperGhosteur.

Tu fais le mort.

Tu te crois sorti d’affaire au bout du 11ème jour. T’as soigneusement évité ses 17 messages Whatssap, 12 DM IG et Messenger, et son nude du dimanche matin. T’as bien fait gaffe que les messages soient pas marqués en lu  ✓. T’as quand même fait un screenshot du nude.

Aux grands maux les grands remèdes : tu bloques tout, elle finira par comprendre.

Au bout du 16ème jour tu reçois le matin un message Linkedin. Ah bah elle a pas compris.

Tu freezes quand ton téléphone vibre, t’es à deux doigts de le laisser tomber dans la cuvette. Ça réglerait cette situation bien plus simplement.

Tu te dis que putain, c’était quand même bien Blackberry. Un petit PIN et puis s’en va J.

Tu veux juste passer à autre chose, t’écoutes même pas le message qu’elle te laisse le 17ème jour.

Au fond elle est sympa, t’as juste pas envie de la voir pleurer. T’es un mec bien, tu fais pas pleurer les gens.

Tu fais même une bonne action : elle se remet pas en question (et elle te pose surtout pas de questions. Pas d’idée saugrenue : on envoie pas un texto pour mettre un terme à tout ça).

On est tous le connard de quelqu’un.

En mec bien, tu crois que ça lui servira le jour où elle devra porter sa capounette de SuperGhosteuse.

 

*M.I.A : de l’anglais « Missing In Action ». Concerne au départ les membres de troupes militaires portés disparus.

Rendez-vous sur Hellocoton !