Like

“Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar” : une descendance assurée

 

Souvenez-vous du dernier opus, Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence, qui avait été une véritable déception pour les fans. La tâche était lourde pour le duo de réalisateurs norvégiens Joachim Rønning et Espen Sandberg, qui devait réanimer cet univers qui de plus en plus repose sur un seul et même personnage : Jack Sparrow. Dans ce 5ème volet, ce dernier doit d’ailleurs échapper à ses vieux démons : le capitaine Salazar qu’il avait croisé durant son jeune âge a une dent contre lui et compte bien lui faire la peau en revenant d’entre les morts. Cette aventure va lui permettre de rencontrer deux nouveaux personnages étrangement liés, mais aussi d’anciennes connaissances : on observe notamment le retour de Barbossa .

 

C’est un Jack Sparrow au fond du trou que l’on retrouve au début du film : sans bateau, sans un sou, il va même finir par ne plus avoir d’équipage. La retraite existe t’elle pour les pirates ? Si l’ambiance commence sur une note assez sombre, elle retrouve assez vite la touche d’humour qu’on lui connaît dès que Sparrow fait son entrée.
Il fallait trouver des personnages charismatiques qui puissent remplacer Will Turner et Elizabeth Swann qui vivent des jours tranquilles (quoique) depuis le troisième opus, du moins, qu’on avait pas recroisé depuis.

 

Henry Turner et Carina Smyth. Source : AlloCiné

Ce sont deux jeunes acteurs, Brenton Thwaites (Maléfique, The Giver) et Kaya Scodelario (Le Labyrinthe, Skins), que les réalisateurs ont choisi pour donner un nouveau souffle à ce blockbuster Disney. Ils incarnent les personnages de Henry Turner et Carina Smyth : deux jeunes gens touchants qui apportent au film le rythme qui lui manquait. Johnny Depp égal à lui même rend le personnage de Jack Sparrow intouchable et immortel : pourrait-on envisager un Pirates des Caraïbes sans Jack Sparrow ? Dans tous les cas ce nouveau trio rappelle le premier volet Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl.

Vous vous demandez encore pourquoi aller voir ce cinquième opus ?

Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar, c’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur le passé de Jack Sparrow … Et de Barbossa ! Des éléments qui nous permettent de relier les personnages au fur et à mesure du film, et parfois de casser l’image qu’on se faisait d’eux. Il faut également souligner la prestation de Javier Bardem qui joue le rôle de Salazar : un vrai méchant comme on les aime qui nous emporte dans un torrent de terreur et de mélancolie, à un tel point qu’il en devient presque touchant.

En somme, il s’agit d’un film à aller voir seul, entre amis en ou famille. Si vous aviez été déçu(e) du 4ème opus il vous permettra de croire à nouveau en Jack Sparrow et en ses aventures ! Notons qu’il y a tout de même une petite déception : la fin du film qui penche un peu vers le “gnian-gnian”. Mais le reste étant tellement bien et l’action étant fluide, on pardonne ce “faux pas”.

Rendez-vous sur Hellocoton !