2

Le ticket coquin : les petits noms que l’on donne à son sexe

On vous parlait il y a peu des Français et de leurs pratiques sexuelles… Le moment de se rendre compte pour ceux qui ne le savaient pas encore que nous étions de sacrés petits coquins ! Aujourd’hui, dans une ère où les dick pics et autres photos mettant en valeur les attributs féminins fusent de toutes part, posons nous une question essentielle que peu abordent : et vous, quel petit nom donnez-vous à votre sexe ?

Source : YouTube (Eddy de Pretto, prix des meilleurs jeux de mots subtiles)

Pratique plus répondue qu’on ne le pense, nous sommes habitués au fond (hum hum), à donner des noms à nos sexes depuis tous petits. Zizi, kiki, zézette, choupette … Une façon, une fois de plus, d’aborder des sujets gênants de façon mignonne. Voyons tout ceci comme une sorte de moyen de dédramatiser des sujets qui pourraient être facilement jugés par autrui.

Les hommes, champions du monde du surnom sexuel ?

Graouh. Il faut dire les choses, quand on parle de surnoms donnés à son sexe, on pense automatiquement aux mecs. Cela marche avec un prénom (Channing Tatum appelle son sexe Gilbert par exemple), ou avec un tendre surnom du type “Grand phallus imposant”. Nos parties génitales nous procurent tellement de bien, qu’on a envie de les chérir. Cela prend tout son sens, non ?

Ainsi, d’après une étude du site de sextoys anglais LoveHoney, 60% des hommes donneraient un surnom à leur pénis.

Les femmes, ces malignes qui oeuvrent dans l’ombre.

Si les hommes n’ont aucune honte à clamer le surnom de leur dard aux yeux de tous, les femmes quant à elles sont un peu plus sur la réserve quant au surnom de leur vagin. Néanmoins, chez les femmes, l’imagination n’a aucune limite, tant sur le lexique que sur les comparaisons visuelles.

viande en forme de vagin

Une petite faim ? Source : Photo by Charles Deluvio 🇵🇭🇨🇦 on Unsplash

Les petits surnoms ne datent pas d’hier … Dans son dossier spécial, le magazine Causette explique  qu’en avançant dans le temps, ces surnoms positifs ont fini par pencher du côté obscure de la force.

Les surnoms, reflet de notre vision du sexe ?

D’un façon générale il y a plusieurs façons d’aborder la question du surnom du sexe. Certains préfèrent lui donner un côté réel en choisissant un prénom, d’autres les préfèrent enfantins, ou au contraire bestiaux. Le choix des surnoms reflèteraient-ils notre vision du sexe ? Vous avez trois heures (pensez à faire des pauses et à bien vous hydrater).