Like

La petite histoire #25 : le vendredi 13.

Passer sous une échelle est mission impossible pour vous, la vue d’un chat noir au coin de la rue vous hérisse les poils du dos et ouvrir un parapluie dans une maison est totalement inconcevable, vous devez donc être dans vos petits souliers à l’approche de cette fin de semaine.

Aujourd’hui on vous raconte la petite histoire du vendredi 13.

 

Des origines bien différentes

©E-dreams

Le vendredi apparaît comme un jour important dans les trois plus grandes religions de notre temps. Dans la religion chrétienne, le Nouveau Testament mentionne que Jésus et ses apôtres étaient 13 lors de la Cène, dernier repas de Jésus. Le Christ est mort sur la croix… Un vendredi, trahi par Judas, son 13ème apôtre. Le vendredi est le jour saint de l’islam et cette journée est dédiée à la prière collective. Les juifs, quant à eux, consacrent le vendredi à la préparation du shabbat.

Des origines gréco-romaines

Pour les grecs et les romains, le nombre 12 est un nombre parfait. Il y a 12 dieux olympiens, 12 constellations, 12 heures le jour et 12 la nuit, 12 signes du zodiaque. Le nombre 13 reviendrait à ajouter une unité à 12 et romprait avec ce cycle régulier engendrant désordre et détruisant l’harmonie.

Encore une preuve ? Sous la Rome Antique, les exécutions des condamnés à mort se déroulaient généralement un vendredi.

©TUMBLR

Des origines nordiques

Odin, dieu des guerriers, décide un jour de réunir onze amis autour d’un dîner. Loki, dieu de la guerre et du mal, non convié à ce repas, en fut vexé et décide de s’inviter malgré tout. Ce 13ème individu non désiré déclencha une dispute avec Balder, fils de Odin et dieu de l’amour et de la lumière, qui voulut le chasser de la demeure de son père. Loki lui décocha une flèche empoisonnée, tuant Balder le « bien-aimé ».

A cause de cette légende, le numéro 13 est devenu un nombre maudit et être 13 convives à table porterait malheur.

Des origine historiques

Le vendredi 13 est également le jour où 2000 Templiers sont arrêtés, interrogés sous la torture avant d’être livrés à l’inquisition dominicaine. Parmi les 140 Templiers de Paris, 54 sont brûlés après avoir avoués des crimes hérétiques, tels que cracher sur la croix ou pratiquer des baisers impudiques.

Et aujourd’hui ?

©Tumblr

Le vendredi 13 a mis à jour sa propre phobie :  la paraskevidékatriaphobie (à tes souhaits !), forme de triskaïdékaphobie (tu peux le faire !) ou phobie du nombre 13. Stephen King a notamment avoué être atteint de cette peur irraisonnée, l’empêchant de lire les pages 13 des livres.

En Occident, les célébrations telles que les mariages ou les naissances sont évitées les 13 du mois. Dans certaines villes, des immeubles n’ont pas de 13ème étage (renommé 12 bis ou passant directement au 14ème), des rues n’ont pas de maisons portant le n°13 (en Angleterre, 28% précisément !) et certains hôtels n’ont pas de chambre 13.  Air France a tout bonnement supprimé la rangée N°13 de beaucoup de ses vols !

Un économiste américain a d’ailleurs remarqué l’impact économique des vendredis 13 avec une baisse importante de la consommation, les gens évitant de sortir de chez eux ce jour-là pour éviter toutes mésaventures.

Ailleurs dans le monde

En Italie, c’est le chiffre 17 et non le 13 qui porterait malheur. En effet, en numération romaine, le 17 s’écrit XVII qui est l’anagramme de VIXI « j’ai vécu », interprété comme « je suis mort ».

En Espagne et plus largement, dans les pays d’Amérique latine, ce n’est pas le vendredi 13 qui est craint mais le mardi 13. Le mardi « martès » est placé sous le signe de Mars, dieu de la guerre dans la mythologie romaine ou associé à la planète rouge, synonyme de destruction.

En Chine, point de vendredi 13 : c’est le nombre 4 (prononcé « shi », la mort) qui est synonyme de malchance. Le 13, au contraire, est associé à la vie.

©Tumblr

Et le grand gagnant est … ?!

Vous l’aurez bien compris, le vendredi 13 ou le nombre 13 est synonyme de malchance dans beaucoup de cultures et de religions. Cependant, certains ont tenté de mettre fin à cette superstition, et on ne vous parle pas seulement du loto et de ses milliers de parieurs qui renflouent les caisses de la française des jeux ou encore du grand gagnant de la super cagnotte pour l’occasion !

Aux USA, les 13 membres du club « The Thirteen Club », inaugurent ce dernier, le vendredi 13 janvier 1882, à 20h13. Après être passés sous une échelle, les treize hommes se sont retrouvés attablés dans la treizième salle d’un cottage, ont englouti treize plats à la lumière de treize bougies. Selon le rapport de ce club, daté de janvier 1883, aucun membre, qu’ils aient participé ou non au repas, n’est mort.

Une histoire qui rassurera sans doute beaucoup d’entre nous à l’approche de ce vendredi 13 !

Rendez-vous sur Hellocoton !