Like

La petite histoire #9 : la lingerie

Ah, la lingerie … Ces petits bouts de tissus peuvent pourtant aujourd’hui coûter une fortune. Et le nom de Victoria Secret peut provoquer un arrêt cardiaque chez plus d’une d’entre nous. Mais d’où viennent ces petites merveilles ? Zoom sur la petite histoire, et non la moindre, de la lingerie aujourd’hui !

Source : Tumblr.com

Source : Tumblr.com

Tout nu et tout bronzé …

Il est difficile de dresser une réelle anthropologie de la lingerie, puisqu’à l’époque le linge se transmet de génération en génération : il est porté, usé, réutilisé jusqu’à ce que plus rien ne soit envisageable. Il faut dire aussi qu’au XIIème siècle, nos ancêtres ne présentaient pas autant d’intérêt que nous sur l’art du trompe l’œil et de l’effeuillage. Pourquoi cacher ce qui peut être montré ? Ce n’est qu’au pays de Bade, une région historique du sud ouest de l’Allemagne qu’une chemise en lin fait office de “symbole”. Il faut dire que ce vêtement ne cachait pas grand chose pour autant puisqu’il était totalement transparent. Il faudra attendre la Renaissance, avant que les Français, eux, s’inquiètent de la nudité. Ce n’est qu’au XVIIème siècle et pas avant, que les baignades nues sont interdites en France.

Pour la petite histoire, c’est tous nus que nos aïeuls se rendaient dans les rues pour prendre leur bain … Et en famille s’il vous plaît !

La lingerie et la représentation du corps féminin … Intimement liés.

De la Renaissance au XIXème siècle, les femmes portent des corsets qui ont pour vocation de marquer la taille des femmes et de souligner leurs hanches. A l’époque de la Renaissance, ces corsets sont accompagnés d’une superposition de jupes de différentes étoffes. Au XIXème, la lingerie redevient utilitaire, et accompagne la jeune fille à chaque étape de sa vie. Elle subira ensuite plusieurs changements, et ce dès 1910, fortement influencée par le monde du spectacle et le sport. La Première Guerre Mondiale provoque également un gros bouleversement dans la lingerie féminine : fini les pantalons ! On raccourcit le tout, et les bas et porte jarretelle sont sur le feu des projecteurs.  Le corps de la femme ayant évolué, la façon de le mettre en avant évolue elle aussi. Plus fines, les femmes laissent tomber les corsets pour les brassières et soutiens-gorge.

Source : Glamour chaîne YouTube.

Le XXIème siècle : grand boom de la lingerie.

C’est un tout petit peu avant le XXIème siècle, dans les années 90, que la lingerie est au sommet. Après un laps de temps en 68 où la volonté est plutôt tirée vers la non-lingerie, les chanteuses comme Samantha Fox la remettent au goût du jour. Apparaissent également les magasins spécialisés, et une multitude d’enseignes de lingerie. Aujourd’hui, les Françaises consacrent un budget moyen de 129€ par an, soit 10,75€ par mois en moyenne … Ou des folies réalisées dans des enseignes de luxe ou durant les soldes. Un budget en légère baisse puisqu’il était de 192€ en 2015. La lingerie, plus que de l’utilitaire, est devenue une vraie arme de séduction. On la choisit, l’apprécie… Et la partage à deux !