5

La petite histoire #54: le gui… baisers et autres tracasseries

Il était une fois, dans un petit village d’irréductibles Gaullois, le gui. Dans cette petite histoire, nous partirons à la recherche d’une vérité de La Palice : pourquoi s’embrasse-t-on sous le gui ? Ainsi, la mythologie guidera nos pas, tout au long de ce pittoresque voyage au plus profond des âges.

©Wikipédia

Par Toutatis

Célèbre expression de la bande-dessinée Astérix, Teutatès est, dans la mythologie celtique le Dieu protecteur d’une communauté et de son territoire. Vous vous demandez sûrement dans quel délire suis-je encore partie ? De facto, vous allez très vite comprendre, je vous emmène au pays des druides… Roulement de tambour, ladies & gentlemen en avant première le ticket mode vous révèle l’un des ingrédients de la potion magique de Panoramix : le gui ! Bon d’accord, vous le saviez probablement déjà mais je suis presque sûre que vous ignorez la suite. Les druides considèrent le gui comme sacré et le nommaient ” celui qui guérit tout “. Mais c’est surtout celui qui poussait sur l’arbre du soleil, le chêne, qui était considéré comme un talisman chassant les mauvais esprits. La légende raconte même que le gui devait être cueilli le 6ème jour de la lune à l’aide d’une faucille d’or lors d’une grande cérémonie religieuse. Ainsi, cette plante médicinale miraculeuse apporterait prospérité, immortalité et fécondité.

©Astérix

Baldr ou l’Edda de Snorri

©freyja over-blog

En poussant jusqu’au pays des aurores boréales, la Scandinavie, le gui y serait également symbole de paix. Lorsque deux ennemis se croisaient sous des boules de gui, ces derniers déposaient les armes. Mais d’après l’Edda, recueil complet de la mythologie nordique, le gui serait à l’origine d’une tragédie presque grecque. Baldr, dieu de la lumière, de la beauté, de la jeunesse, de l’amour et du bonheur est rendu invincible par Frigg, sa maman, déesse de l’amour, du mariage et de la maternité. Cette dernière n’ayant pas fait jurer à une pousse de gui l’invincibilité de son enfant chéri, le malfaisant dieu Loki manipule le demi-frère de Baldr, Höd qui le tuera en lui lançant une branche de notre plante médicinale. Mais où sont passés les bisous me diriez-vous? Je vous donne un indice : de quelle marque est le célèbre sac “ Kelly ” ?

©Hermès

Du côté de chez Hermès

©Dol Celeb

En Grèce par mes aïeux, où une femme ne pouvait refuser un baiser en dessous du gui. Hermès, grand messager de l’Olympe, dieu protecteur des voyageurs, des commerçants, des voleurs et des troupeaux en demeure son ambassadeur. Alors avez-vous compris l’effet boule de gui ? Ainsi, en Europe il devient d’usage de s’embrasser sous une branche de gui, symbole de prospérité au moment des fêtes de Noël et du jour de l’an à minuit. Là, cela commence à faire un peu plus Cendrillon déjà ! Mais nous n’en avons pas fini avec nos amis les Grecs ! Cette tradition est tout simplement issue des fêtes des Saturnales, en rapport avec Saturne, comme son nom l’indique, se déroulant une semaine avant le solstice d’hiver. On plaçait, entre autres, des plantes vertes dans les maisons, notamment je vous le donne en mille, du gui !

©Disney,Megara & Hercule

Pendant ce temps là au pays du Brexit

La” kissing ball ” fait son apparition au 18ème siècle en Angleterre puis dans l’Europe du nord. La boule de gui, accrochée au plafond au-dessus de la porte d’entrée fait que toute femme célibataire sera promise au mariage dans l’année si passant dessous elle y accepte un baiser ; tandis que les couples, eux, verront tous leurs problèmes s’envoler. Egalement, n’oubliez pas d’y choisir une baie symbole de prospérité pour l’année. Au fur et à mesure la symbolique de la plante s’étend jusqu’à devenir aussi une promesse richesse en tout genre pour l’année à venir.

©allociné

Et la société théosophique dans tout ça ?

Cette association internationale prône ” qu’il n’y a pas de religion supérieure à la vérité “. Son syncrétisme repose sur le bouddhisme, l’hindouisme, l’ésotérisme parmi d’autres traditions religieuses. Ainsi, Madame Hélène Blavatsky, la fondatrice, “propose, à titre d’explication religieuse, la suggestion d’Hislop, à savoir que le gui étant une branche qui se développe depuis un arbre-mère était adoré comme branche divine sortie d’un arbre terrestre, union de la divinité et de l’humanité”. source Wikipédia.

” Au gui l’an neuf ” naissance d’un souhait

” Bon an, mal an, Dieu soit céans ” (soit dans la maison) est une expression bien connue de nos jours, enfin, surtout le début. Mais cette dernière remplaça au gui l’an neuf datant du moyen âge. Le 19ème siècle viendra avec ” Bonne et sainte année, la paradis à la fin de vos jours ” pour se moderniser au 20ème siècle avec le fameux ” Bonne et heureuse année “.

©deco.fr

Porte bonheur en cette nouvelle année du ticket mode et de votre sorcière bien-aimée

Chers lecteurs, à notre tour d’apporter une pierre en cette nouvelle année et surtout à cette légende. Alors, à tous ceux qui auront lu cette petite histoire, cet article vous apportera harmonie, amour, sérénité et bonheur.

” Chaque matin nous renaissons à nouveau. Ce que nous faisons aujourd’hui est ce qui importe le plus “. Bouddha

Rendez-vous sur Hellocoton !