2

La petite histoire #51 : la bière

Aujourd’hui, la bière est l’une des boissons les plus consommées en France et ailleurs dans le monde. T’es posé(e) dans ton bar préféré, c’est l’happy hour, ni vu, ni connu, une petite pinte est vite arrivée. Mais comment ce précieux breuvage a-t-il vu le jour ? En avant pour la petite histoire de la bière !

La bière, l’un des alcool les plus vieux du monde

C’est en Mésopotamie, en 4 000 avant JC que l’on retrouve les premières traces de bière. Cette boisson alors fermentée à base de grains prenait la forme d’un pain liquide et s’appelait le Sikaru. Aromatisé avec de la cannelle, il était la base de l’alimentation. Vous en reprendrez bien ?

Divine idylle

Le saviez-vous ? Sous l’Egypte Ancienne, il était raconté que la bière était d’origine divine. C’est d’ailleurs à cette époque que sont nées les premières brasseries, on dit merci qui ? Néanmoins, la bière perdra en grade durant l’Antiquité, laissant sa place divine au vin…  Mais n’en sera pas pour autant moins appréciée.

Une magie incontestable

Les Egyptiens n’étaient pas les seuls à croire au caractère spécial de la bière : les Celtes appelaient la boisson “Cervisia”, en honneur de Cérès, la déesse des moissons. Aussi, on lui prêtait un caractère magique.

“Ils sont fous ces romains”

On sait grâce à Astérix et Obelix qu’une fabuleuse potion faisait la bonne réputation des Gaulois. Ce qu’on nous avait caché en revanche, c’est qu’ils étaient aussi à l’origine des tous premiers tonneaux permettant la conservation de la bière… Malin !

Sa, sa, sacré Charlemagne !

C’est durant le Moyen-Âge et notamment grâce à Charlemagne que la fabrication de la bière prend son envol. Vivement encouragés, les moines expérimentent différentes techniques de fabrication et créent la bière “aromatisée”. Néanmoins, la palme d’or revient à Hildegarde de Bingen, religieuse et femme de lettres, qui découvre les vertus du houblon. Et paf, ça a fait de Chocapics !

23 avril 1516 : Guillaume IV, duc de Bavière, édicte le décret sur la pureté de la bière

Depuis le 23 avril 1516, la bière doit répondre à des standards de la fabrication (avec de l’eau de source uniquement) et de commercialisation. 

On fait un saut dans le futur : des siècles plus tard, durant la révolution industrielle (19ème siècle), la bière connaît de profondes mutations, notamment dans sa production. En 1873, un certain Louis Pasteur (oui oui, l’homme de science qui créa le vaccin contre la rage), créa la pasteurisation en conseillant l’élévation de la température pour éliminer les germes. Une meilleure hygiène en somme.

Le saviez-vous ? En 1870, l’Alsace qui, historiquement, accueillait les tous premiers brasseurs de France, envoyait chaque jour des trains entiers de bières vers Paris.

Et les microbrasseurs furent

La success story prend forme et nombreux sont ceux qui flairent la bonne affaire : si des brasseries se forment, des microbrasseurs s’implantent également sur le marché, en Europe, mais aussi à l’étranger. La bière n’a plus seulement une utilité nutritive : on y recherche du goût, une saveur : une expérience gustative.

To be continued … 

Rendez-vous sur Hellocoton !