4

La petite histoire #31 : la fessée … Coquine !

La fessée est l’un des plus anciens châtiments corporels, d’abord utilisée dans l’éducation des enfants, puis érotisée au fil du temps. Mais d’où vient cette pratique ? Une chose est sûre, Christian Grey n’a pas été le premier à l’utiliser.

La fessée, 1937, Pierre Caron. Source : senscritique.com

Il était une fois la fessée

Si la pratique sexuelle de la fessée touche toutes les races, classes sociales et religions, Jean Feixas explique dans son livre Histoire de la fessé, de la sévère à la voluptueuse que les Anglo-Saxons en restent les plus gros adeptes. En effet, c’est entre le 19ème et le début du 20ème siècle que la fessée devient une pratique en vogue en Grande Bretagne. Elle atteint d’ailleurs son apogée en 1920, bien qu’elle existait déjà au préalable, et continue à être pratiquée aujourd’hui : la fessée coquine existait déjà dès l’Antiquité.

Histoire de la fessée, de la sévère à la voluptueuse. Source : Le Monde

Quelle symbolique de la fessée ?

Au fil du temps, la fessée a su traverser différentes symboliques. Très rapidement, on fera la différence entre la fessée dite disciplinaire, bien souvent réservée aux enfants ou d’une manière générale dans l’éducation ; et la fessée “réservée aux adultes”, gage de plaisir.

C’est à partir de la 1ère Guerre Mondiale que la représentation de la fessée et sa place dans la société évolue, plus particulièrement avec la garçonne libérée de 1925. Néanmoins, au fil du temps, quelque chose d’intéressant se passe. La femme moderne, hyper-sexualisée avec ses tenues coquines et ses accessoires qui ont de quoi vous faire rougir prend le pouvoir : la fessée n’est plus réservée qu’aux femmes, certains hommes y retrouvent également du plaisir.

La fessée, une connotation sexuelle

La fessée renvoie bien souvent aux rôles de dominants et de dominés, qui ne sont pas réservés qu’aux sadomasochistes. La fessée conjugale mêle rapports de pouvoir et plaisir auquel on succombe.

Cette connotation sexuelle vient bien évidemment du fait que l’on dénude, dévêtisse, pour laisser apparaître les fesses. Hausse de la libido, accroissement du désir ou encore sentiment de domination, tout se bouscule dans votre esprit. Avez-vous été sage aujourd’hui ?

Et aujourd’hui ?

Malgré la controverse autour de l’éducation des enfants, la fessée continue à conquérir le lit. On le voit par exemple avec le succès fou qu’a pu remporter la saga Fifty Shades of Grey : la pratique de la fessée n’a pas perdu de son souffle aujourd’hui, et mieux encore, elle s’est démocratisée. Il n’y a plus de honte à sortir son livre coquin dans le métro : on arbore fièrement ses envies et ses désirs. Cookie Dingler chantait qu’être une femme libérée n’était pas si facile. Les choses auraient-elles changé aujourd’hui ?