Like

Les perles cachées de Montmartre

Le Sacré-Coeur et le mur des Je t’aime font la célébrité de Montmartre. Du sommet de Paris et de la Butte, le touriste ou l’habitué voit tout Paris. Mais dans les recoins de ce quartier se cachent de véritables perles bien peu connues, qui valent le détour.

montmartre-chocolaterie

© Maison Larnicol

La chocolaterie

Ce n’est peut-être pas un monument historique, il n’empêche que la Maison Georges Larnicol vaut son pesant d’or. Repère de gourmands, vous aurez accès à de nombreux chocolats en tous genres, pour tous les goûts. Le Ticket Mode vous recommande les glaces en chocolat au lait, un pur délice ! Vous pourrez aussi admirer au milieu du magasin, de superbes sculptures en chocolat. Il y a deux ans, l’une d’elle représentait Notre-Dame de Paris avec des détails si précis que cela était stupéfiant. Le prix, bien qu’élevé, n’est pas si ahurissant pour le quartier. Bien d’autres magasins à la devanture typique vous taperont dans l’œil, en bas de la Butte de Montmartre.

square-montmartre

© graziellaln

Le square Marcel Bleustein

De ce square, vous avez un point de vue totalement différent sur le Sacré-Cœur ! En effet, on se trouve derrière celui-ci et l’on peut admirer son architecture et sa magnifique pierre aux couleurs dégradées par le temps. Imaginé par l’architecte Grumbach, ce jardin en terrasses est un rappel du passé de Montmartre. Sur la terrasse supérieure, le « Grand Salon », on peut faire une halte à l’ombre des pergolas naturelles, faites de colonnades en pierre, de glycines et de vigne vierge. En contrebas, le « Salon Vert », entouré d’arbres en tous genres, accueille un amphithéâtre animé par des spectacles réguliers.

sorciere-montmartre

© Pantchoa

Le Passage de la Sorcière

Situé entre le 23 de l’avenue Junot et le 65 de la rue Lepic, le Passage de la Sorcière est un lieu qui se prête aux légendes. Il abrite un étrange rocher, vestige d’une ancienne fontaine aujourd’hui tarie. On ne sait pas d’où vient cette roche, ni comment elle est arrivée là. Selon la légende, une très vieille femme aurait longtemps habité seule dans l’actuel hôtel particulier. Le rocher est toujours considéré comme maléfique. C’est dorénavant une voie privée, difficile d’accès sauf pour les riverains.  Un spot parfait pour fêter Halloween à Montmartre ?

La Cité du Midi

Bien que cet endroit ne se trouve pas à Montmartre même, il suffit de descendre un peu pour trouver le boulevard de Clichy et Pigalle ! Une multitude d’impasses jalonnent le boulevard et renferment de véritables petits villages. Cette charmante impasse porte ce nom grâce à la communauté provençale qui y a habité pendant un temps. Les volets y sont colorés, la nature s’y fait une place en créant des petits jardins.  On peut également y trouver les bains de Pigalle, dont il ne reste plus que les carreaux de faïence rappelant le Métro parisien. Un dépaysement au sein de la capitale !

L’allée des Brouillards

On peut retrouver cette allée place Dalida. Au 17ème siècle, ce n’était qu’un champs de 7000m², avec sa ferme et son moulin des Brouillards. Le terme de “brouillard”, resté avec les siècles, viendrait des brumes matinales venant des fontaines aux alentours par temps froid. Nombres d’artistes s’y sont succédé pour travailler leurs œuvres. Selon Nerval, le lieu est si silencieux qu’il est propice à la création. De nuit et en plein hiver, le lieu paraît à la fois magique et terrifiant. En sortant de l’allée des Brouillards, vous retrouverez une volée des célèbres escaliers de Montmartre. Un passage hors du temps…

 

Vous connaissez ces petits endroits perdus au milieu de la grande Butte de Montmartre ?

Rendez-vous sur Hellocoton !