Like

Patti Cake$ : une héroïne, un message

A l’heure où le rap US bat son plein, Patti Cakes apparaît comme un ovni dans la rap-sphère. Des formes assumées, un flow de la mort qui tue, elle cache derrière la violence de ses couplets une incroyable poésie, une fragilité finalement assumée.


Patti Cake$
Patti Cake$ Bande-annonce VO

Patricia Dombrowski, jouée par Danielle Macdonald , a 23 ans et rêve de quitter le New Jersey pour assouvir ses rêves : devenir une grande star du rap. Le scénario peut sembler plat, “encore une meuf qui rêve de paillettes et de show business” me diriez-vous. Oui mais voilà, Patti Cake$ apporte un peu de fraîcheur, et se différencie des Burlesque, Sexy dance, et autres films du genre. Alors qu’elle est critiquée et moquée par les autres habitants de la ville qui la surnomment Piggy, Patricia s’accroche, prend le nom de Patti, et finit par accepter qui elle est en avançant avec ses amis et sa famille.

Le rap, le nouvel american dream ?

On le voit en ce moment dans les séries, les films ou la vraie vie : le rap est devenue le nouvel american dream aux Etats Unis, mais de plus en plus en France aussi.

Voir l’article sur le retour du rap old school 

Aujourd’hui les figures du rap féminin hyper-médiatisées sont des rappeuses comme Niki Minaj ou Iggy Azaela, qui représentent tout à fait le personnage qu’est Patti Cake$ alias Killa P au début du film. Des textes gras, du sexe, de l’argent … Patricia Dombrowski (Patty Cake$) suit les traces de son dieu vivant, O-Z, le rappeur le plus adulé de sa ville.

Après des déceptions, tragédies, et remises en question, Patti prend un nouveau visage, plus naturel et sincère. Elle parle de sa vie, de ses blessures et faiblesses, et nous rappelle la nouvelle vague de rappeuses qui percent aux Etats-Unis aujourd’hui, telles que Kamaiyah, Princess Nokia, ou encore Leikeli47.

Source : YouTube

Big girls, you are beautiful

Derrière l’histoire se cache également un message : sois toi, aime toi. Qu’on ait des rondeurs, un look old school ou atypique, on est ce qu’on est,  et les autres doivent nous accepter tels que nous sommes. On observe d’ailleurs une évolution de l’antihéros qu’est Patti Cake$, qui passe de la rappeuse

Aujourd’hui, de plus en plus de personnalités “famous” défendent cette idée de différence et d’être soi même. La nouvelle normalité aujourd’hui est la différence.

En résumé, la rédaction ne peut que vous conseiller d’aller voir ce film qui permet de passer un bon moment. Patti Cake$ est une histoire touchante, et une preuve que la beauté se cache dans chacun d’entre nous.

Rendez-vous sur Hellocoton !